En direct
Best of
Best of du 13 au 19 juillet
En direct
© Reuters
Sondage

Seulement 47% des Français pensent qu'Emmanuel Macron peut proposer des solutions efficaces pour améliorer la situation économique du pays

Publié le 01 septembre 2016
Selon le cabinet Tilder, l'ancien ministre n'a "manifestement pas encore convaincu sur le fond des sujets politiques, y compris en matière économique".
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon le cabinet Tilder, l'ancien ministre n'a "manifestement pas encore convaincu sur le fond des sujets politiques, y compris en matière économique".

D'après les résultats d'un sondage TILDER / LCI / OPINIONWAY publié jeudi 1er septembre, les Français ont un avis plutôt partagé sur la capacité d'Emmanuel Macron à redresser l'économie Française. 

À la question "Pensez-vous qu’Emmanuel Macron peut proposer des solutions efficaces pour améliorer la situation de l’économie française ?", 47% des sondés ont répondu "oui", et 52% "non". 

"Le sondage d’aujourd’hui montre que le chemin politique qu’Emmanuel Macron souhaite tracer ne sera pas parsemé de pétales de roses. En effet, si Emmanuel Macron a construit sa popularité, pendant les deux années de sa présence à Bercy, sur une communication très maîtrisée et très professionnelle, basée sur la mise en valeur de sa personnalité disruptive dans le paysage politique Français, il n’a manifestement pas encore convaincu sur le fond des sujets politiques, y compris en matière économique alors qu’il était, jusqu’à mardi, le détenteur du portefeuille ministériel", commente Nicolas Boudot, associé chez Tilder. 

Quant à la situation de l'éducation en France, seulement 7% des sondés estiment que celle-ci s'est améliorée, contre 63% qui jugent qu'elle s'est dégradée. Enfin, 29% estiment qu'elle n'a pas évolué. 

"Le résultat est ici sans appel, près de deux tiers des Français considèrent que la situation s’est dégradée depuis 2012 (…) Ce résultat s’explique en partie par la situation paradoxale sur les sujets liés à l’Education nationale de la part du gouvernement. Alors que le président de la République a été élu sur un programme destiné à la jeunesse en s’adressant d’abord à elle, les actions politiques menées se sont arrêtées, dès l’été 2012, après l’annonce de la création de postes supplémentaires et de la mise à plat brutale de ce que les deux ministres du quinquennat précédents avaient pu mettre en œuvre comme réformes", analyse Nicolas Boudot. 

>>>> À lire aussi : Le mystérieux monsieur Macron : mais que pense l'ancien ministre de l'Économie sur les sujets qui impactent VRAIMENT la vie des Français ?

 

Vu sur : Lu sur Tilder
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Descente aux enfers : alors que la canicule s’abat sur la France, la culture démocratique s’évapore

02.

Un million de personnes veulent envahir la zone 51 aux Etats-Unis

03.

Ces caractéristiques pas très progressistes qui expliquent paradoxalement que Greta Thunberg soit devenue l’idole de ceux qui croient l’être

04.

Pourquoi le Roi Lion pourrait être le dernier classique que Disney parvient à recycler

05.

Jordan Bardella sur Sibeth Ndiaye : "Elle est habillée comme un Télétubbies"

06.

Quand les documents officiels sur le SNU montrent que l’occasion de restaurer l’autorité a été manquée

07.

Pourquoi l’Europe ne s’est jamais complètement remise de l’échec de l’attentat du 20 juillet 1944 contre Hitler

01.

Ces raisons pour lesquelles le marché de l’immobilier n’est pas vraiment favorable à ceux qui veulent se loger malgré des taux d’intérêt historiquement bas

02.

Camille Combal et Heidi Klum mariés en secret ; Karine Ferri &Nabilla, Kate &Meghan : tout était faux !; Libertinage et infidélités lesbiennes : Stéphane Plaza & Miley Cyrus assument; Brad Pitt & Angelina Jolie se réconcilient par surprise

03.

Les accusations de racisme et de sexisme portées contre Zohra Bitan pour avoir critiqué les tenues et la “coupe de cheveux sans coupe” de Sibeth NDiaye sont-elles justifiées ? Petits éléments de réflexion

04.

Lignes de fractures : ce que les drapeaux algériens nous révèlent de l’état des Français (et des nouveaux clivages politiques)

05.

Critiquée pour son poids, Miss France réplique : "Moi au moins, j’ai un cerveau"

06.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

01.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

02.

Face au "séparatisme islamiste" qui menace l’unité de la France, la tentation de "l’autonomie relative"...

03.

Descente aux enfers : alors que la canicule s’abat sur la France, la culture démocratique s’évapore

04.

Ces caractéristiques pas très progressistes qui expliquent paradoxalement que Greta Thunberg soit devenue l’idole de ceux qui croient l’être

05.

Les trois (fausses) excuses de Macron pour ne pas mettre en œuvre son programme de réduction de dépenses publiques

06.

Lignes de fractures : ce que les drapeaux algériens nous révèlent de l’état des Français (et des nouveaux clivages politiques)

Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
bd
- 24/12/2016 - 13:51
Macron plus moderne... et il a un vrai programme!
«La vérité est un miroir brisé, et chacun en possède un petit morceau», chantait le poète mystique persan Rumi.

Emmanuel Macron est le seul des candidats qui a eu le courage de sortir de son positionnement historique (de gauche) pour aller puiser les meilleures solutions partout et les combiner en un programme humaniste, démocrate, très complet et crédible.

Lors de son discours, il a surpris tous ceux qui le trouvaient atone en révélant un vrai talent de tribun.
Son "En Marche" est encore plus fort que le "Mangez des Pommes" de Chirac en son temps.
Il est tellement habité par ses convictions qu'il s'est éraillé la voix à la fin de son discours.
Il est le seul candidat qui a osé briser ce tabou: Lancer réellement des ponts entre le socialisme et le libéralisme.
Il ne manipule pas et se donne à fond dans la bataille.

Il est sans aucun doute le plus moderne de tous les candidats à la présidence.
On sent qu’il veut vraiment changer les choses et réformer.
Il y a du John Kennedy à la française chez Emmanuel Macron.

Grâce à tout cela, il emportera l'adhésion des Français en mai.
http://vision-macron.fr/
essentimo
- 02/09/2016 - 06:08
Le succès actuel
de Macron, c'est d'avoir trompé Hollande. Quant à ses capacités de gouvernance ? Mais comme il marche en prenant la mer, c'est pas gagné !
assougoudrel
- 02/09/2016 - 04:05
Macron est avec les financiers
Si ces gens là se mêlent, comme les banques qui arnaquent leurs clients, le contribuable trinquera. J'imagine la dette française. Il sera entouré par qui? J'ai plus confiance en un bon chef d'entreprise.