En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : ces 50 milliards de frais de divorce que Boris Johnson est tenté de ne pas payer à l’UE

02.

Attentats islamistes en France : la menace se reprécise

03.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

04.

Ne dites plus "séparatisme" (c'est stigmatisant) dites "séparatismes" (ça ne veut rien dire)

05.

Coronavirus : début de saturation dans certains services hospitaliers en Île-de-France

06.

Tenue libre exigée : les dangereuses impasses du néo-féminisme

07.

La France se créolise-t-elle autant que le croit Jean-Luc Mélenchon ? L’analyse de 40 ans d’évolutions des valeurs des Français suggère que non

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

03.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

04.

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

05.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

06.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

03.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

04.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

05.

L'Europe gruyère d'Ursula von der Leyen

06.

55% des Français favorables au rétablissement de la peine de mort : il est terrible ce sondage mais à qui la faute ?

ça vient d'être publié
décryptage > International
Espoir

Un processus de paix en Afghanistan, quelle issue et à quel prix ?

il y a 16 min 16 sec
Futur
Elon Musk espère produire une voiture électrique coûtant 25.000 dollars d'ici trois ans
il y a 39 min 30 sec
décryptage > Europe
Union européenne

La force : question de taille ou d’agilité ?

il y a 50 min
light > People
People
Le prince Harry et Meghan Markle critiqués pour avoir donné leur avis sur la prochaine élection présidentielle américaine
il y a 1 heure 24 min
décryptage > France
Un pluriel apaisant

Ne dites plus "séparatisme" (c'est stigmatisant) dites "séparatismes" (ça ne veut rien dire)

il y a 2 heures 8 min
pépites > Justice
Enquête
Une dizaine d’ADN inconnus trouvés sur un matelas de Michel Fourniret
il y a 2 heures 18 min
pépites > International
Russie
Alexei Navalny, opposant politique russe, a quitté l'hôpital allemand où il était soigné
il y a 2 heures 47 min
décryptage > Europe
Négociations

Brexit : ces 50 milliards de frais de divorce que Boris Johnson est tenté de ne pas payer à l’UE

il y a 3 heures 17 min
pépites > Media
Unis
Appel d'une centaine de médias, pour la liberté d'expression
il y a 3 heures 45 min
décryptage > France
Société française

La France se créolise-t-elle autant que le croit Jean-Luc Mélenchon ? L’analyse de 40 ans d’évolutions des valeurs des Français suggère que non

il y a 4 heures 2 min
décryptage > Terrorisme
Menace terroriste

Daech au grand Sahel : l’assassinat des Français au Niger, une preuve de plus de sa résistance

il y a 33 min 11 sec
décryptage > Economie
Projet de fusion

Suez – Veolia : le mythe toxique du "champion national"

il y a 42 min 49 sec
décryptage > France
"Le Livre noir de l'autisme"

Autisme : les cobayes de la honte

il y a 1 heure 1 min
pépite vidéo > Politique
LREM
Aurore Bergé révèle qu'il existe un "malaise profond" au sein de La République en marche
il y a 1 heure 35 min
décryptage > Science
Univers

Ce que la dernière photo prise par la NASA nous révèle de Jupiter

il y a 2 heures 15 min
décryptage > Finance
Impact de la crise du Covid-19

Retour à la réalité sanitaire sur les marchés financiers : attention aux secousses sur les marchés

il y a 2 heures 40 min
light > Santé
Santé
Covid-19 Alexandre Benalla transféré à l'hôpital Cochin à Paris
il y a 3 heures 16 min
décryptage > Terrorisme
Lutte contre le terrorisme

Attentats islamistes en France : la menace se reprécise

il y a 3 heures 30 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

5G, vaccins, alimentation... Pourquoi une partie de la France ne croit plus ni au progrès, ni à l’intelligence du bon sens ?

il y a 3 heures 46 min
décryptage > Société
Mais qui sont ces hommes qu’un nombril déchaîne(rait) ?

Tenue libre exigée : les dangereuses impasses du néo-féminisme

il y a 4 heures 20 min
© Reuters
© Reuters
Fact-checking

Les impôts des ménages augmentent contrairement aux dires de Michel Sapin

Publié le 01 septembre 2016
Le ministre a déclaré que "depuis 2014, nous rendons aux français le fruit de leurs efforts"
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le ministre a déclaré que "depuis 2014, nous rendons aux français le fruit de leurs efforts"

En période électorale, le gouvernement veut baisser les dépenses des ménages. Michel Sapin, ministre des Finances (et nouvellement de l'Economie) a donc fait un tour médiatique ce jeudi 1er septembre sur RMC et BFM TV pour annoncer cette promesse, mais également vanter le bilan du gouvernement en matière de fiscalité. 

Et, comme le fait remarquer Samuel Laurent du Monde, certains de ses propos ne correspondent pas vraiment à la réalité. Le ministre a déclaré que "les impôts continueront de baisser", et rajouté que si "en 2010-2013, on a utilisé l'impôt pour régler les problèmes", "depuis 2014, nous rendons aux français le fruit de leurs efforts." 

Or, si le taux de prélèvement obligatoire en part du PIB a effectivement connu une légère baisse en 2015--0,1 point--il ne compense toujours pas l'importante hausse de 2011 de 2,1 points. 

Et surtout, si on se concentre plus sur les impôts des ménages ("rendre aux français les fruits de leurs efforts), le bilan est sans appel. Comme une étude de l'OFCE le rappelle, les baisses d'impôts se sont concentrées sur les entreprises. Les impôts des ménages ont augmenté, et il est prévu qu'ils continuent d'augmenter : "Sur la période 2010-2016, les prélèvements obligatoires sur les ménages augmenteraient de 66 milliards d’euros (3,1 points de PIB)". Depuis 2010, loin de rendre aux français le fruit de leur travail, c'est 60 milliards d'euros de plus qui leur ont été prélevés.

L'OFCE précise d'ailleurs que le taux de prélèvement sur les ménages atteindra en 2016 un "plus-haut historique."

Vu sur : Lu sur Le Monde
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (8)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Kraken
- 01/09/2016 - 22:06
Les impôts vont simplement servir à acheter des électeurs
La stratégie de gauche est celle de tous les pays en voie de développement : acheter des votes. Quelle meilleure solution que de commencer à augmenter les impôts pour ensuite exonérer de ces derniers quelques millions de familles? Comme les fonctionnaires comment imaginer qu'ils puissent alors voter pour ceux qui promettent de supprimer ces excès!
YNENOUDISEPATOU
- 01/09/2016 - 20:23
Les caractéristiques d'un socialiste ?
Manipuler l'opinion, faire répéter par les médias ses bobards, vendre sa propre camelote sans valeur, et surtout baratiner, mentir à n'en plus finir ... si, si en 2017ce sera fini, tous au placard pour le bien de la France ! Mais attention car pour les successeurs, la capacité de nuisance de l gauche sera toujours là, d'ailleurs ils s'y préparent, il n'y a qu'à voir tous les potes nommés à des postes clés. Il va falloir en plus faire le ménage en 2017.
Anouman
- 01/09/2016 - 20:13
baisse des prélèvements
Personnellement je n'ai rien vu d'autre que les hausses.
Je vais peut-être changer de lunettes...