En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
© Reuters
Psychose ?
Burkini : une femme priée de quitter la piscine à cause d'un paréo
Publié le 26 août 2016
Le maire de Vence (Alpes-Maritimes) assume la décision du personnel de la piscine.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le maire de Vence (Alpes-Maritimes) assume la décision du personnel de la piscine.

La fin de l'été vire à l'absurde sur la côté d'Azur... Une femme qui se baignait dans une piscine de Vence (Alpes-Maritimes) a été priée de quitter les lieux à cause d'un "paréo en lycra." Nice Matin raconte cette histoire, qui s'est déroulée en début de semaine. "Parce qu'elle fait apparemment des complexes à la suite de la mise au monde de trois enfants, cette Vençoise de 36 ans avait décidé d'aller se baigner avec un paréo en lycra autour de la taille, portant par ailleurs un slip de bain et un haut" explique le journal.

Les employés lui auraient alors demandé de sortir de l'eau. "Le ton est monté et la police municipale a fini par intervenir." Pour le maire de la ville, le paréo, même en lycra, "n'est pas un vêtement de bain traditionnel" et n'a pas sa place au sein de la psicine, quand bien même le paréo n'est pas interdit par le règlement de la piscine. Evidemment, cette nouvelle polémique renvoie au débat sur le burkini et de façon plus générale aux tenues de bain, dans le contexte actuel. Cette semaine, une femme voilée avait dû enlever la chemise sur la plage de Nice, à la demande de policiers municipaux. 

Vu sur : Lu sur BFMTV
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
03.
Attention danger politique pour Emmanuel Macron : voilà pourquoi l’électorat en marche est à manier avec grande précaution
04.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
05.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
06.
Un bilan dont il “n’y a pas à rougir” : radioscopie des performances économiques de la France depuis l’élection d’Emmanuel Macron
07.
Cancer : Non, on ne peut pas affamer les cellules malades, mais il est possible d’optimiser son alimentation
01.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
02.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
03.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
04.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
05.
Le Monde a découvert une nouvelle et grave pathologie : la droitisation des ados !
06.
Ce que les experts de l’OMS recommandent pour réduire les risques de démence sénile
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
04.
De l'art d'utiliser les morts : et Nathalie Loiseau enrôla Simone Veil dans sa campagne
05.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
06.
Emmanuel Macron, l’Europe, le RN et les Gilets jaunes : un cocktail détonnant de vérités et d’erreurs intellectuelles ou politiques majeures
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 26/08/2016 - 12:53
Les provocations se multiplient, et les13 millions de musulmans
importés, de façon irresponsable, par les UMPS en France, sont la cible de ces provocatrices, souvent commanditées par l'étranger, via les associations islamo-gauchistes...le but est de provoquer un réflexe communautariste de grande ampleur, en exploitant la faiblesse d'application des lois républicaines par la gauche. le burkini, qu'il soit Hallal et Muezzin ou fait maison, et tous les signes religieux ostentatoires doivent être bannis de l'espace public. Et les associations islamo-gauchistes, qui testent le degré de tolérance républicaine de la France, doivent être sevrées de toutes subventions, qu'elles soient françaises ou arabes...C'est ce que réalisera le Front National, lorsqu'il aura rendu son pouvoir au peuple! d'ici là, organisons la résistance, car les offensives communautaristes vont se multiplier...merci la gauche!