En direct
Best of
Best of du samedi 2 au vendredi 8 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

02.

Accusé d'être une association islamiste, le CCIF affirme que cela n'a jamais été prouvé. Vraiment ?

03.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

Elle donne naissance à son bébé en boîte de nuit, les responsables offrent une "entrée gratuite à vie" à l'enfant

06.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

07.

Petites leçons du Brexit sur ce que vivent Paris et la France aujourd’hui

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

04.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

05.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

06.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Terrorisme
Lutte contre le terrorisme
13 Novembre : selon Laurent Nuñez, l'état de la menace terroriste reste "toujours aussi élevé"
il y a 2 heures 19 min
pépites > International
Révolte
Liban : une déclaration du président Michel Aoun provoque la colère des manifestants
il y a 3 heures 25 min
light > Culture
Emotion des fans
Friends : la bande d'amis la plus célèbre de la télévision sera bientôt de retour pour une réunion spéciale sur HBO Max
il y a 5 heures 13 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"J'Accuse" de Roman Polanski : l'un des films les plus magistraux du réalisateur de Chinatown…

il y a 5 heures 56 min
Expédition
Greta Thunberg débute sa seconde traversée de l'Atlantique en catamaran pour revenir en Europe et participer à la COP25
il y a 6 heures 19 min
pépites > Justice
Ultime recours
Patrick Balkany va déposer une nouvelle demande de mise en liberté
il y a 7 heures 30 min
décryptage > Consommation
Consommation

Des crédits d’impôt pour acheter d’occasion : l’écologie version gadget

il y a 8 heures 55 min
décryptage > Education
Malaise et colère

Précarité des étudiants : vrai sujet, mauvaises pistes de solutions

il y a 9 heures 46 min
décryptage > Société
Dépendance

Pourrions-nous encore survivre sans GPS ? (Et non, on ne vous parle pas que de facilité d’orientation)

il y a 10 heures 6 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Ces 3 grandes réformes du capitalisme libéral auxquelles Emmanuel Macron ne s’est toujours pas attaqué

il y a 10 heures 53 min
pépites > International
Impeachment
Destitution de Donald Trump : ouverture d'auditions publiques historiques au Congrès
il y a 2 heures 39 min
light > Sport
Légende du cyclisme
Mort de Raymond Poulidor, "l'éternel second" du Tour de France, à l'âge de 83 ans
il y a 4 heures 47 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Vous n'aurez pas le dernier mot" de Diane Ducret : que diable allait-il faire dans cette galère ?

il y a 5 heures 41 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Body and soul" : la chorégraphe Crystal Pite envoûte les danseurs et le public

il y a 6 heures 6 min
pépite vidéo > Europe
Inondations
Les images impressionnantes de "l'acqua alta" historique à Venise
il y a 7 heures 5 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 12 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 8 heures 1 min
décryptage > Science
Fusion nucléaire

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

il y a 9 heures 15 min
décryptage > France
Ayatollahs de la décroissance

Nous devons repenser la croissance. Pas y renoncer

il y a 9 heures 47 min
décryptage > Santé
Données personnelles

Ce que nous réserve l’offensive des GAFAM sur le secteur de la santé

il y a 10 heures 20 min
décryptage > Terrorisme
Zone de radicalisation

Quatre ans après le Bataclan, la France désemparée face à la zone grise qui sépare islam politique et terrorisme

il y a 11 heures 5 min
© Capture d'écran
© Capture d'écran
Dramatique

Un garçon de 5 ans devient le symbole de l'horreur du conflit syrien

Publié le 18 août 2016
Les images d'Omran Daqneesh ensanglanté ont déjà été partagées des milliers de fois sur les réseaux sociaux.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les images d'Omran Daqneesh ensanglanté ont déjà été partagées des milliers de fois sur les réseaux sociaux.

Le mercredi 17 août, dans les faubourgs d'Alep, Omran Daqneesh a été extirpé d'un immeuble visé par une frappe aérienne du régime. Quatre autres enfants, une femme et deux jeunes hommes ont été blessés dans l'attaque, selon un médecin interrogé par The Telegraph.

Le garçonnet a été transporté à l'arrière d'une ambulance à l'hôpital M10. Le visage ensanglanté, le corps couvert des pieds à la tête de poussière, sur les photos le petit ne semble pas très bien comprendre ce qui se passe autour de lui.

Doctor in #Aleppo just sent this photo of a dazed child who survived an airstrike pic.twitter.com/IHLDc6KPh8

— Raf Sanchez (@rafsanchez) 17 août 2016

 

Un vrai symbole de la bataille d'Alep

Le sauvetage d'Omran Daqneesh a été filmé par Aleppo Media Center, un groupe d'activistes présent sur les lieux. La vidéo a été mise en ligne sur YouTube et a déjà été visionnée par plus de 80 000 internautes. L'enfant est devenu un vrai symbole de la bataille d'Alep.


Syrie: Un enfant de cinq ans devient l’emblème... par 20Minutes

De plus, les images ont été relayées sur les réseaux sociaux. Ce jeudi 18 août, la photo initiale tweetée par Raf Sanchez, correspondant du Telegraph au Moyen-Orient, a été partagée par près de 13 000 personnes. Selon le journaliste, plusieurs activistes syriens diffusent, depuis, un photomontage où le jeune garçon fait figure de représentant de la rébellion auprès de la communauté internationale. La bataille d'Alep, la plus importante depuis le début du conflit en 2011, est cruciale pour le régime comme pour les rebelles.

Théâtre d'une escalade de la violence

La ville est toujours divisée entre quartiers tenus par les insurgés à l'est et quartiers contrôlés par les forces du régime syrien à l'ouest. La situation est devenue très grave après que les forces du régime ont pris en juillet le contrôle de la dernière route d'approvisionnement des zones rebelles. L'intensification des combats suscite une forte préoccupation pour le sort du 1,5 million de civils se trouvant dans la ville, dont 240 000 dans les quartiers tenus par les insurgés. «C'est, sans l'ombre d'un doute, l'un des conflits urbains les plus dévastateurs de notre époque», déplorait lundi 16 août dans un communiqué le président du Comité international de la Croix-Rouge, Peter Maurer. «Personne, ni aucun endroit, n'est à l'abri. Les bombardements sont constants, les habitations, les écoles et les hôpitaux étant tous en ligne de mire. Les gens vivent dans la peur.»

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

02.

Accusé d'être une association islamiste, le CCIF affirme que cela n'a jamais été prouvé. Vraiment ?

03.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

Elle donne naissance à son bébé en boîte de nuit, les responsables offrent une "entrée gratuite à vie" à l'enfant

06.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

07.

Petites leçons du Brexit sur ce que vivent Paris et la France aujourd’hui

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

04.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

05.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

06.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 18/08/2016 - 23:14
Et pour ceux qui s'intéressent à la folie des Saouds...
savez-vous ce qui a provoqué et amplifié le mouvement de panique qui provoqua près d'une centaine de blessés à Juan-les-pins, le dimanche 14 août 2016?...c'est la cour de la famille régnante saoudienne, qui a crié des Allah ouakbar, et des "ils nous tirent dessus" en français et en arabe, dans les rues de Juan pour générer, à une centaine de mètres, et amplifier la panique provoquée par les pétarades des Lamborghinis, Ferraris et autres Lotus des fils à papa de la famille régnante, qui font "peter" leurs moteurs au ralenti, pour s'amuser et faire peur au populo...des malades mentaux cette famille régnante Saoudienne, non? Vous pouvez voir une des Lamborghini (la jaune) des Saouds sur http://www.dailymotion.com/video/x4opoot_mouvement-de-panique-a-juan-les-pins_news#tab_embed, et sur http://www.nicematin.com/faits-divers/photosvideo-un-impressionnant-mouvement-de-panique-fait-une-quarantaine-de-blesses-legers-a-juan-les-pins-71151
Marie-E
- 18/08/2016 - 16:59
D'accord avec vous mais
avouez que ne n'est pas de notre faute si Al Siss et El Sebsi sont toujours là car on a "légèrement" laissé tomber nos copains d'avant dans les révolutions arabes : Moubarak pour les Frères musulmans copains d'Obama (heureusement que maintenant il y a Al sissi mais qui n'est pas aimé par les chancelleries occidentales malgré le soutien d'Israël) et Ben Ali (au profit d'Enharda le parti islamiste soutenu par 40% des Tunisiens de France)
Quant aux Kurdes, s'ils ne sont pas empêchés par Obama et Erdogan ils pourraient bien enfin obtenir le Kurdistan qu'on leur avait promis s'ils font la jonction est-ouest (Rojava et Mossoul) mais il faut aussi que l'Iran accepte. Un très bel article de Metula News Agency sur ce sujet : ce serait un "nouvel Etat central, non arabe, démocratique, riche en pétrole et en ressources humaines, et entretenant traditionnellement des relations cordiales avec Israël, l’Europe, les Etats-Unis et la Russie"
vangog
- 18/08/2016 - 15:46
@Marie-E Il existe Bachar-el-Assad, le Maréchal Al-Sissi,
et El Sebsi en Tunisie, beaucoup plus démocrate que les deux autres...ils font tous du très bon travail contre l'islamisme et doivent être soutenus! Et surtout, il existe le peuple Kurde, sans lequel le Moyen-Orient ne se reconstruira pas dans la paix. Si la diplomatie occidentale était intelligente et indépendante des délires droidelhommistes du Bilderberg-Goldmann-Sachs ( "nous voulons le bien du monde"), elle s'allierait avec la diplomatie russe pour convaincre Bacchar-al-Assad d'accepter un état Kurde au nord de la Syrie ( en échange de la reconquête du reste de son territoire), et imposerait cet état kurde à la Turquie d'Erdogan ( qui tente finement de se rapprocher des russes, pour cette raison...), et un accès aux ressources pétrolières de Mossoul. Cela signifierait aussi, dire merde aux dictatures moyenâgeuses et pétrolifères du golfe, dire merde à la Turquie, et obliger l'Iran à fournir un accès à la mer aux exportations pétrolières kurdes. En échange, l'Occident bénéficierait de ces ressources immenses kurdes et diminuerait sa dépendance mortelle au golfe arabique et wahabite...