En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Contrairement aux opinions publiques, les marchés boursiers ne cèdent pas à la panique… car ils ne croient pas à la ruine de l‘économie

02.

Pascal Bruckner : « Le rire et la moquerie peuvent suffire face aux guérilleros de la justice sociale, pas face à la menace islamiste »

03.

La Turquie sort du silence et condamne officiellement "l'assassinat monstrueux" de Samuel Paty en France

04.

Les Chinois pensent que l’ère de la super puissance américaine est terminée. Ont-ils raison ?

05.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

06.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

07.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

04.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

05.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

06.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

05.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

06.

Et cette pancarte vous la trouvez grotesque, inappropriée ou simplement abjecte ?

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Suits : Avocats sur mesure" : une série souvent haletante, mais un peu irrégulière, quelques épisodes sont décevants, en particulier la saison 7

il y a 12 heures 51 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Et Maintenant ?" de Eirin Forsberg et Gilles La Carbona : comment devient-on une femme battue alors que tout semblait si parfait ?

il y a 13 heures 17 min
pépites > Politique
Liberté d'expression
Les propos de Clémentine Autain contre l'islamophobie ont été récupérés et détournés par un média proche des Frères musulmans
il y a 14 heures 47 min
décryptage > International
Les entrepreneurs parlent aux Français

Covid, Chine, USA et l’absence d’Europe de l’investissement et de l’entrepreneuriat

il y a 18 heures 41 min
pépite vidéo > International
Liberté d'expression
Caricatures de Mahomet : les appels au boycott de produits français se multiplient
il y a 19 heures 45 min
décryptage > International
Paris - Ankara

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

il y a 20 heures 3 min
décryptage > Economie
Taxes

Dépenses publiques et fiscalité : plus ça change, moins ça change…

il y a 20 heures 22 min
décryptage > Economie
Panorama de la crise

COVID-19 : comment dire de faire attention ?

il y a 20 heures 48 min
décryptage > High-tech
12 CYBER-MENACES PRÉOCCUPANTES

Quand les cyberattaques menacent de faire dérailler les prochaines élections présidentielles, et pèsent au même titre que la pandémie de coronavirus sur nos démocraties

il y a 21 heures 44 min
décryptage > Politique
Crèdul*

Vous avez aimé les raffarinades de Raffarin ? Vous adorerez les lapalissades de Castex

il y a 22 heures 13 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'Aiglon - le rêve brisé de Napoléon" de Laetitia de Witt : un portrait du fils de l'Empereur, historiquement fiable et chaleureusement humain

il y a 13 heures 5 min
pépites > France
Appel au calme
Le CFCM considère que les "musulmans ne sont pas persécutés" en France
il y a 14 heures 5 min
pépites > International
Attentat de Conflans-Sainte-Honorine
La Turquie sort du silence et condamne officiellement "l'assassinat monstrueux" de Samuel Paty en France
il y a 15 heures 52 min
décryptage > Education
Samuel Paty

Vous avez dit liberté d'expression ?

il y a 19 heures 12 min
light > Economie
Transport
Le vélo de fonction payé par l'entreprise va-t-il devenir à la mode ?
il y a 19 heures 50 min
pépites > Politique
Elections
Présidentielle 2022 : près de huit électeurs inscrits sur dix affirment envisager l’abstention, le vote blanc ou le vote antisystème selon un sondage Opinion Way
il y a 20 heures 20 min
pépites > Economie
Diplomatie
Appel au boycott de produits français : "Pas question de céder au chantage" Geoffroy Roux de Bézieux, solidaire du gouvernement français
il y a 20 heures 43 min
décryptage > Politique
Disraeli Scanner

Etats-Unis : ce n'est pas seulement une élection présidentielle. C'est un choix de civilisation

il y a 21 heures 27 min
décryptage > International
Guerre commerciale

Les Chinois pensent que l’ère de la super puissance américaine est terminée. Ont-ils raison ?

il y a 21 heures 56 min
pépites > Santé
Coronavirus
"Autour de 100.000 cas" de Covid-19 par jour, en France selon Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique
il y a 22 heures 30 min
© Capture d'écran
© Capture d'écran
Dramatique

Un garçon de 5 ans devient le symbole de l'horreur du conflit syrien

Publié le 18 août 2016
Les images d'Omran Daqneesh ensanglanté ont déjà été partagées des milliers de fois sur les réseaux sociaux.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les images d'Omran Daqneesh ensanglanté ont déjà été partagées des milliers de fois sur les réseaux sociaux.

Le mercredi 17 août, dans les faubourgs d'Alep, Omran Daqneesh a été extirpé d'un immeuble visé par une frappe aérienne du régime. Quatre autres enfants, une femme et deux jeunes hommes ont été blessés dans l'attaque, selon un médecin interrogé par The Telegraph.

Le garçonnet a été transporté à l'arrière d'une ambulance à l'hôpital M10. Le visage ensanglanté, le corps couvert des pieds à la tête de poussière, sur les photos le petit ne semble pas très bien comprendre ce qui se passe autour de lui.

Doctor in #Aleppo just sent this photo of a dazed child who survived an airstrike pic.twitter.com/IHLDc6KPh8

— Raf Sanchez (@rafsanchez) 17 août 2016

 

Un vrai symbole de la bataille d'Alep

Le sauvetage d'Omran Daqneesh a été filmé par Aleppo Media Center, un groupe d'activistes présent sur les lieux. La vidéo a été mise en ligne sur YouTube et a déjà été visionnée par plus de 80 000 internautes. L'enfant est devenu un vrai symbole de la bataille d'Alep.


Syrie: Un enfant de cinq ans devient l’emblème... par 20Minutes

De plus, les images ont été relayées sur les réseaux sociaux. Ce jeudi 18 août, la photo initiale tweetée par Raf Sanchez, correspondant du Telegraph au Moyen-Orient, a été partagée par près de 13 000 personnes. Selon le journaliste, plusieurs activistes syriens diffusent, depuis, un photomontage où le jeune garçon fait figure de représentant de la rébellion auprès de la communauté internationale. La bataille d'Alep, la plus importante depuis le début du conflit en 2011, est cruciale pour le régime comme pour les rebelles.

Théâtre d'une escalade de la violence

La ville est toujours divisée entre quartiers tenus par les insurgés à l'est et quartiers contrôlés par les forces du régime syrien à l'ouest. La situation est devenue très grave après que les forces du régime ont pris en juillet le contrôle de la dernière route d'approvisionnement des zones rebelles. L'intensification des combats suscite une forte préoccupation pour le sort du 1,5 million de civils se trouvant dans la ville, dont 240 000 dans les quartiers tenus par les insurgés. «C'est, sans l'ombre d'un doute, l'un des conflits urbains les plus dévastateurs de notre époque», déplorait lundi 16 août dans un communiqué le président du Comité international de la Croix-Rouge, Peter Maurer. «Personne, ni aucun endroit, n'est à l'abri. Les bombardements sont constants, les habitations, les écoles et les hôpitaux étant tous en ligne de mire. Les gens vivent dans la peur.»

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 18/08/2016 - 23:14
Et pour ceux qui s'intéressent à la folie des Saouds...
savez-vous ce qui a provoqué et amplifié le mouvement de panique qui provoqua près d'une centaine de blessés à Juan-les-pins, le dimanche 14 août 2016?...c'est la cour de la famille régnante saoudienne, qui a crié des Allah ouakbar, et des "ils nous tirent dessus" en français et en arabe, dans les rues de Juan pour générer, à une centaine de mètres, et amplifier la panique provoquée par les pétarades des Lamborghinis, Ferraris et autres Lotus des fils à papa de la famille régnante, qui font "peter" leurs moteurs au ralenti, pour s'amuser et faire peur au populo...des malades mentaux cette famille régnante Saoudienne, non? Vous pouvez voir une des Lamborghini (la jaune) des Saouds sur http://www.dailymotion.com/video/x4opoot_mouvement-de-panique-a-juan-les-pins_news#tab_embed, et sur http://www.nicematin.com/faits-divers/photosvideo-un-impressionnant-mouvement-de-panique-fait-une-quarantaine-de-blesses-legers-a-juan-les-pins-71151
Marie Esther
- 18/08/2016 - 16:59
D'accord avec vous mais
avouez que ne n'est pas de notre faute si Al Siss et El Sebsi sont toujours là car on a "légèrement" laissé tomber nos copains d'avant dans les révolutions arabes : Moubarak pour les Frères musulmans copains d'Obama (heureusement que maintenant il y a Al sissi mais qui n'est pas aimé par les chancelleries occidentales malgré le soutien d'Israël) et Ben Ali (au profit d'Enharda le parti islamiste soutenu par 40% des Tunisiens de France)
Quant aux Kurdes, s'ils ne sont pas empêchés par Obama et Erdogan ils pourraient bien enfin obtenir le Kurdistan qu'on leur avait promis s'ils font la jonction est-ouest (Rojava et Mossoul) mais il faut aussi que l'Iran accepte. Un très bel article de Metula News Agency sur ce sujet : ce serait un "nouvel Etat central, non arabe, démocratique, riche en pétrole et en ressources humaines, et entretenant traditionnellement des relations cordiales avec Israël, l’Europe, les Etats-Unis et la Russie"
vangog
- 18/08/2016 - 15:46
@Marie-E Il existe Bachar-el-Assad, le Maréchal Al-Sissi,
et El Sebsi en Tunisie, beaucoup plus démocrate que les deux autres...ils font tous du très bon travail contre l'islamisme et doivent être soutenus! Et surtout, il existe le peuple Kurde, sans lequel le Moyen-Orient ne se reconstruira pas dans la paix. Si la diplomatie occidentale était intelligente et indépendante des délires droidelhommistes du Bilderberg-Goldmann-Sachs ( "nous voulons le bien du monde"), elle s'allierait avec la diplomatie russe pour convaincre Bacchar-al-Assad d'accepter un état Kurde au nord de la Syrie ( en échange de la reconquête du reste de son territoire), et imposerait cet état kurde à la Turquie d'Erdogan ( qui tente finement de se rapprocher des russes, pour cette raison...), et un accès aux ressources pétrolières de Mossoul. Cela signifierait aussi, dire merde aux dictatures moyenâgeuses et pétrolifères du golfe, dire merde à la Turquie, et obliger l'Iran à fournir un accès à la mer aux exportations pétrolières kurdes. En échange, l'Occident bénéficierait de ces ressources immenses kurdes et diminuerait sa dépendance mortelle au golfe arabique et wahabite...