En direct
Best of
Best of 15 au 21 juin
En direct
© Pool / Reuters
Le monde de demain
La voiture autonome autorisée sur les routes en France (à titre expérimental)
Publié le 04 août 2016
Le projet d'ordonnance, porté par Ségolène Royal et Emmanuel Macron, est présenté en Conseil des ministres.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le projet d'ordonnance, porté par Ségolène Royal et Emmanuel Macron, est présenté en Conseil des ministres.

Les voitures autonomes vont être autorisées en route ouverte en France, "à fins expérimentales, dans des conditions assurant la sécurité de tous les usagers". C'est une ordonnance, autorisée par la loi sur la transition énergétique, présentée en Conseil des ministres ce mercredi 3 août, portée par Ségolène Royale, ministre de l'Environnement, et Emmanuel Macron, ministre de l'Économie, qui le prévoit. Il faut encore que l'ordonnance soit validée, et ensuite que le cadre réglementaire soit fixé par décret en Conseil d'État.

Cette mesure avait au départ été annoncée en août 2015 par le gouvernement, et elle arrive seulement maintenant. Après Google et Uber, la plupart des fabricants automobiles travaillent sur des projets de voiture autonome. Pour améliorer leur logiciel qui, fondé sur l'intelligence artificielle, apprend par l'expérience, il faut le faire fonctionner sur route ouverte, dans des conditions réelles. Depuis les débuts de la voiture autonome, les acteurs du marché demandent un cardre réglementaire clair, notamment pour protéger leur responsabilité vis-à-vis d'une technologie encore expérimentale. 

A LIRE AUSSI : Comment Tesla et Elon Musk ont exagéré les performances de la voiture autonome

Vu sur : Lu sur BFMTV.com
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires