© Korean Central News Agency (KCNA) - Reuters
Tensions

La Corée du Nord tire trois missiles balistiques

Publié le 19 juillet 2016
La Corée du Nord a mené, ce mardi 19 juillet, trois tirs d'essai de missiles balistiques. Ce nouveau geste de défi envers la communauté internationale a été condamné par les Etats-Unis et le Japon.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La Corée du Nord a mené, ce mardi 19 juillet, trois tirs d'essai de missiles balistiques. Ce nouveau geste de défi envers la communauté internationale a été condamné par les Etats-Unis et le Japon.

L’état-major sud-coréen affirme que l’armée nord-coréenne a procédé, ce mardi 19 juillet, au tir de trois missiles balistiques qui se sont abîmés en mer après avoir parcouru un demi-millier de kilomètres. Ces missiles, qui peuvent atteindre l’ensemble du territoire sud-coréen, ont été tirés entre 5 h 45 et 6 h 40 d’une région située dans le nord-ouest du pays et en direction de l’est, précise l’armée. « Les missiles balistiques ont effectué un vol de 500 à 600 km, distance suffisante pour atteindre n’importe quel point de Corée du Sud », spécifie l’armée dans un communiqué.

Cette décision est apparemment une réaction à la décision des États-Unis et de la Corée du Sud de déployer un système de défense antimissile Thaad (Terminal High Altitude Area Défense) dans la péninsule que Séoul juge vital pour sa sécurité nationale. Les tirs ont aussitôt été condamnés par les États-Unis et le Japon. Les deux pays ont annoncé une réaction coordonnée, et rappelé que cette action viole les résolutions de l'ONU, qui interdisent à la Corée du Nord tout programme nucléaire ou balistique.

Armée jusqu'aux dents

Deux missiles Scud ont été tirés en direction de la Mer du Japon, et un missile de moyenne portée Rodong a été tiré un peu plus tard. Sa trajectoire est encore en cours d'analyse. La Corée du Nord disposerait de plusieurs centaines de missiles Scud, qui peuvent toucher la Corée du Sud. Elle développe également des missiles balistiques à plus longue portée, susceptibles de toucher le Japon, et même à très longue portée, susceptibles de toucher la côte Ouest des États-Unis, bien que ceux-ci soient encore à l'état de développement, selon les estimations externes, qui sont toujours sujettes à caution lorsqu'il s'agit du pays le plus fermé et secret du monde.

Ce dernier mouvement s'inscrit dans une phase beaucoup plus agressive de la Corée du Nord face à l'Occident et à la Chine inaugurée sous le nouveau dictateur nord-coréen Kim Jong-un.  

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires