En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'Union européenne envisage d'exclure la Hongrie et la Pologne du fonds européen de relance

02.

Crise économique : l'OCDE prévoit que la planète va se redresser en 2021... sauf l'Europe qui restera à la traîne. Mais pas par hasard

03.

Valéry Giscard d'Estaing : « Brexit ou pas, l'Europe à 28 n’est pas gouvernable sans réformes profondes... »

04.

Macron skie français

05.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

06.

Loi de Dieu ou loi de la République ? Ce que Jean-Luc Mélenchon feint de ne pas comprendre sur la différence entre l’islam politique et les autres religions

07.

Et maintenant les skieurs... Qui arrêtera le gouvernement dans sa folle (et sanitairement vaine) dérive sur les libertés publiques ?

01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

03.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

04.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

05.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

06.

La France et l’Allemagne tentent de rallier l’Europe à sa folie. Ils résistent pour protéger l’économie. Tant mieux 

01.

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

04.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

05.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

06.

Socle citoyen : l’Assemblée nationale vote pour l’exploration d’un revenu universel qui ne dit pas son nom mais demeure une très bonne idée

ça vient d'être publié
décryptage > France
Article 24

Police, manifestants et libertés publiques : les images de violence servent-elles la Vérité... ou de munitions aux combattants de nos guerres idéologiques ?

il y a 19 min 16 sec
pépite vidéo > Economie
Commerçants face à la crise
Nouveau calendrier : Bruno Le Maire confirme le report des soldes d'hiver au 20 janvier prochain
il y a 46 min 54 sec
rendez-vous > Religion
Géopolitico-scanner
Pour une Charte de l'Islam de France : la primauté des lois françaises sur la charia n'est pas négociable
il y a 1 heure 31 min
pépites > Economie
Voyage moins cher
La SNCF envisage de plafonner le prix des billets de TGV en seconde classe
il y a 1 heure 50 min
pépites > Politique
Scandale
Dominique Strauss-Kahn annonce la sortie d'un documentaire sur sa vie à l'automne 2021
il y a 2 heures 4 min
décryptage > Science
Espace

ClearSpace-1 : l’opération anti-débris spatiaux qui sauvera nos satellites (et nos GPS)

il y a 2 heures 22 min
décryptage > High-tech
Course aux vaccins

IBM détecte des cyber-attaques en cours contre la distribution des vaccins anti-Covid dans le monde : alerte écarlate ou rouge pâle ?

il y a 3 heures 3 min
Montrer l’exemple
Covid-19 : les anciens présidents américains Barack Obama, George W. Bush et Bill Clinton sont prêts à se faire vacciner en direct
il y a 13 heures 38 min
pépite vidéo > Politique
Allocution présidentielle
Retrouvez l’intégralité du discours d’Emmanuel Macron en hommage à Valéry Giscard d’Estaing
il y a 14 heures 30 min
pépite vidéo > Politique
Disparition de VGE
Mort de Valéry Giscard d’Estaing : retrouvez l’analyse de Jean-Sébastien Ferjou dans "Soir Info"
il y a 15 heures 51 min
light > Insolite
Bizarre
Trois étranges monolithes métalliques de 3 m de haut sont apparus aux Etats-Unis et en Roumanie
il y a 26 min 58 sec
light > Social
Convivial et efficace
Une recherche en psychologie montre l'intérêt des discussions devant la machine à café
il y a 54 min 57 sec
pépites > Economie
Coronavirus
Le Fonds de solidarité universel s'arrêtera le 31 décembre annonce Bruno Le Maire
il y a 1 heure 38 min
décryptage > France
Vive nous

Macron skie français

il y a 1 heure 55 min
décryptage > Société
Placements privilégiés

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

il y a 2 heures 5 min
décryptage > Politique
Héritage politique

Mort de VGE : mais qu’est devenue la droite libérale en France ?

il y a 2 heures 42 min
décryptage > Religion
Séparatisme

Loi de Dieu ou loi de la République ? Ce que Jean-Luc Mélenchon feint de ne pas comprendre sur la différence entre l’islam politique et les autres religions

il y a 3 heures 20 min
pépites > Santé
Conférence de presse
Covid-19 : Jean Castex confirme que « la vaccination sera gratuite pour tous »
il y a 14 heures 4 min
pépites > Politique
Hommage à l’ancien chef de l’Etat
Décès de Valéry Giscard d'Estaing : Emmanuel Macron décrète un jour de deuil national le mercredi 9 décembre
il y a 14 heures 59 min
pépites > Santé
Menaces pour la course aux vaccins
IBM alerte sur des cyberattaques en série sur la chaîne logistique des vaccins contre la Covid-19
il y a 17 heures 8 min
© Reuters
© Reuters
En Marche !

Emmanuel Macron à la Mutualité : "Rien ne doit nous arrêter"

Publié le 13 juillet 2016
"Il est temps que tout cela s'arrête", a déclaré Manuel Valls quelques heures avant le meeting du ministre de l'Economie.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"Il est temps que tout cela s'arrête", a déclaré Manuel Valls quelques heures avant le meeting du ministre de l'Economie.

Deux jours avant l'intervention de François Hollande le 14 juillet, le ministre de l'Économie tenait mardi 12 juillet au soir un premier grand meeting à Paris avec son mouvement "transpartisan" baptisé "En Marche !", lancé il y a trois mois. Plusieurs dizaines de manifestants hostiles à la loi travail ont accueilli ce soir avec des œufs et des sifflets les participants au meeting.

"Je ne concours pas pour le maillot à pois ou le maillot blanc, ni pour le maillot vert. Quand on fait du vélo, c’est le maillot jaune", a notamment lancé Emmanuel Macron en marge d’une visite sur le Tour de France le week-end dernier.

"J'ai accepté avec beaucoup de fierté cette mission de ministre, je ne remercierai jamais assez François Hollande de m'avoir fait confiance (…) Il n'y a pas de plus belle chose que de servir, et en particulier servir son pays (…) J'ai vu combien nos lois sont instables, ce n'est plus tellement une question d'hommes et de femmes (…) Ce n'est pas juste une question de personne ou d'ambitions, le moment est venu de faire des choix clairs, de prendre des décisions courageuses dont le pays a besoin (…) Notre pays est usé par les promesses non-tenues et usé par l'entre chiens et loups ", a tout d'abord déclaré le ministre de l'économie. 

"La fatigue que l'on ressent dans ce pays, cette angoisse, elle se nourrit de ce manque de lucidité, car on ne peut plus porter une vision nouvelle, la réponse ce n'est pas de l'agitation (…) L'histoire est redevenue tragique, car pour la première fois depuis la seconde guerre mondiale nous avons des milliers de réfugiés qui traversent nos frontières (…) car chez nous dans notre pays, des gens qui ont grandi avec nous ont décidé pour des causes folles, par fanatisme, de tuer, d'attaquer", a-t-il ajouté.

"Je suis très différent de Michel Rocard, donc en lui rendant hommage, ce n'est pas pour le récupérer, on  ne récupère pas Michel Rocard, des gens ont essayé de son vivant, ils n'ont pas réussi (…) nous avions des désaccord, il était surpris par 'En marche' car c'était un homme de parti , un vrai, je lui rend hommage pour ce que je lui doit, c'est ma dette personnelle (…) la meilleure façon d'être fidèle dans la vie c'est de toujours nommer ses dettes, mais d'être avant tout honnête", a poursuivi le ministre de l'Economie, dis jours après la mort de l'ancien Premier ministre de François Mitterrand. 

"Nous allons devoir faire des propositions concrètes et nous n'avons pas peur de cela, c'est aussi la condition pour réussir (…) Il faut un programme très clair très lisible, ne pas revenir sur ce que l'on aura fait (…) libérer c'est simplifier (…) Il faut une égalité d'opportunité, une égalité d'accès, celle qui existe pour les plus faibles, la vraie égalité, l'égalité des libertés, c'est que chacune et chacun ait les même opportunités à chaque moment de sa vie, et cela passe par le liberté (…) Ma deuxième conviction c'est que l'on a besoin de solidarité pour que tout cela tienne ensemble (…) On ne peut pas demander aux Français de prendre des risques importants sans filet de sécurité, sans solidarité, sans quelque chose qui nous fasse avancer ensemble (…) Nous voulons créer des vrais droits qui puissent se construire, pour rendre les Français capables de prendre des risques d'avancer, ce sont les protection pour faire face aux aléas de la vie. Beaucoup a été fait durant ces dernières années, mais malgré tout notre système reste très inégalitaire", a poursuivi Emmanuel Macron. 

>>>> À lire aussi : Macron à la Mutualité : le Bachelor en prime time ce soir

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (12)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
michoulacolere
- 13/07/2016 - 17:31
Plus demago que moi, tu meurs...
Le coup du 'système inégalitaire" qui vient de gens appartenant a notre pseudo-élite, on nous l' a déjà fait !!. Il ne faut pas oublier :
1) Que la France détient déjà le record des dépenses publiques ( 57% du P.I.B.) ,et les transferts sociaux représentent 33% du PIB a eux tous seuls. Qui dit mieux?

2) Que CHAQUE pays a des élites dans son système éducatif , et ce n' est pas parce que les USA ou le UK nomment leurs grandes écoles "universities" (qui sont payantes , alors que les élèves de Normale Sup et de l' X sont payes) que cela change quelque chose...

La démagogie coule a flots , et ce n' est pas nouveau...
Ganesha
- 13/07/2016 - 08:37
Ad hominem
Toujours et comme d'habitude, cher Anguerrand, plus je vous explique… et moins vous comprenez ! Relisez calmement mon texte de 7h54 : il ne contient aucune attaque personnelle, seulement des arguments. Qui ne vous plaisent pas, mais qui sont des arguments. Et votre 8h04, rien que des attaques ''ad hominem'' … et pas le plus petit début d'une idée originale destinée à nous convaincre. Les lecteurs se feront leur propre opinion. Si votre état de santé vous le permet, je vous suggère la marche à pied...
cloette
- 13/07/2016 - 08:15
Rien de précis
dans son discours , du bla bla en effet , et ce n'est pas bon signe .
Rien ne doit nous arrêter ? Mais si le rèsultat des urnes sera un arrêt , à moins qu'il prenne le maquis ?