© Reuters
Telefonini tout compris
Free à l'assaut de l'Italie
Publié le 06 juillet 2016
Le groupe Iliad de Xavier Niel serait prêt à investir 1,5 milliards d'euros pour s'implanter sur le marché italien du mobile, rapportent "Les Echos" le 6 juillet.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le groupe Iliad de Xavier Niel serait prêt à investir 1,5 milliards d'euros pour s'implanter sur le marché italien du mobile, rapportent "Les Echos" le 6 juillet.

Free pourrait bientôt compter parmi les opérateurs mobiles nationaux officiels en Italie, selon les informations des Echos ce mercredi.

Le groupe français Iliad, maison-mère de "Free", a confirmé ce mardi, via un communiqué, avoir signé un accord avec Hutchison et Vimpelcom, deux opérateurs italiens actuellement en opération de fusion-acquisition de leurs filiales respectives H3G et Wind. Un investissement potentiel d'environ 1,5 milliards d'euros sur 5 à 7 ans pour Xavier Niel, le patron de l'opérateur français.

Cet accord franco-italien devrait permettre aux deux groupes italiens de voir leur rapprochement validé par la Commission européenne, qui doit rendre sa décision le 8 septembre prochain.

En cas d'aval de Bruxelles, Free deviendrait le quatrième opérateur de téléphonie mobile en Italie, proposant immédiatement des offres en 3G et en 4G, à la fois en itinérance avec les réseaux H3G et Wind, mais aussi via l'achat d'un parc d'antennes-relais prévu dans l'accord, permettant une couverture nationale du territoire transalpin.

Cette opération constituerait alors pour Free sa première implantation réussie à l'étranger, après ses précédents échecs aux États-Unis en 2014 via T-Mobile US, ou encore un peu plus tôt en 2016 au Royaume-Uni.

Lire aussi : Xavier Niel, Vincent Bolloré et Stéphane Richard : les trois hommes qui préparent la France de demain

Vu sur : Lu sur Les Echos
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
La vraie raison qui pousse Apple à multiplier le nombre d’Iphones qu’ils veulent lancer chaque année
02.
1er Mai : les Gilets jaunes se préparent pour l'"acte ultime"
03.
Ce rapport du Conseil national de productivité rédigé par des proches d’Emmanuel Macron préfigure-t-il le vrai tournant du quinquennat ?
04.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
05.
Les effroyables supplices infligés à Ravaillac, l’assassin du "bon roi" Henri IV
06.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
07.
Ces risques malheureusement ultra prévisibles liés au retour de l’encadrement des loyers à Paris
01.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
02.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
03.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
04.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
05.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
06.
Trêve ou flottement au sommet ? Quoiqu’il en soit, voilà les 5 questions de fond auxquelles Emmanuel Macron devra absolument répondre s’il veut reprendre la main
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
05.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
06.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires