© Reuters
La nuit

Le prix Nobel de la paix Elie Wiesel est mort

Publié le 03 juillet 2016
L'écrivain, rescapé de la Shoah, avait 87 ans.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'écrivain, rescapé de la Shoah, avait 87 ans.

Témoin majeur de l'horreur des camps de concentration nazis, l'écrivain Elie Wiesel, issu d’une famille juive orthodoxe roumaine, est mort samedi à l’âge de 87 ans. Sa mort a été annoncée par le mémorial de l’Holocauste Yad Vashem, à Jérusalem.

Elie Wiesel a passé sa vie à perpétuer la mémoire de la Shoah, à laquelle il avait survécu adolescent .  Il avait reçu le prix Nobel de la Paix en 1986 et, en 1998, avait été nommé "Messager de la paix" des Nations unies.

Il était notamment connu pour son livre La Nuit, témoignage de sa déportation à Auschwitz, dont il fut libéré en 1945 à l'âge de 16 ans. Il y perdra sa mère et une de ses trois sœurs, ainsi que son père malade, avec qui il avait passé tout son temps en déportation. Les deux autres sœurs d'Elie Wiesel, Hilda et Bea, déportées elles aussi, ont survécu.

Après avoir reçu le prix Nobel de la Paix, il a fondé avec son épouse la Fondation Elie Wiesel pour l'humanité. Cette Fondation a lutté pour la mémoire de l'Holocauste et contre l'indifférence, l'intolérance et l'injustice, en particulier en organisant des actions de dialogue international et de sensibilisation de la jeunesse. Mais en décembre 2008, la Fondation a annoncé que la quasi-totalité de ses fonds propres (équivalant à 15,2 millions de dollars) se sont évaporés dans l'escroquerie montée par Bernard Madoff.

Après l'annonce de son décès, Barack Obama a salué la mémoire "de l’une des grandes voix morales de notre temps , et à bien des égards , la conscience du monde". François Hollande l'a de son côté qualité de "grand humaniste, inlassable défenseur de la paix". "De cette expérience au bout de l’horreur qui l’a laissé orphelin, il a aidé à ouvrir les yeux du monde sur l’indicible blessure de l’extermination des juifs d’Europe", a déclaré le président français.

Le premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou a aussi rendu hommage à un "rayon de lumière et un exemple d’humanité qui croit en la bonté de l’Homme".

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

02.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

03.

Pourquoi l’euro pourrait bien être le prochain dommage collatéral de la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis

04.

L'arrivée du Pape François et la fin d'une Eglise dogmatique

05.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

06.

Qui a dit « j’ai une intolérance aux homards, je n’aime pas le caviar, le champagne me donne mal à la tête » ?

07.

Yémen, la situation évolue discrètement cet été à l'abri des regards des vacanciers

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

03.

Pour comprendre l’après Carlos Ghosn, l’affaire qui a terrassé l’année 2019 dans le monde des entreprises

04.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

05.

Peugeot-Citroën : le lion résiste aux mutations mondiales

06.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

01.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

02.

M. Blanquer, pourquoi cachez-vous à nos enfants que les philosophes des Lumières étaient de sombres racistes ?

03.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

04.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

05.

Réorganisation de la droite : cette impasse idéologique et politique qui consiste à s'appuyer uniquement sur les élus locaux

06.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
arcole 34
- 03/07/2016 - 11:54
EFFECTIVEMENT C'EST UN GRAND TEMOIN DE L'HUMANITE
Et un grand humaniste qui s'est éteint , une racine et une lumière pour ne pas dire une grande et magnifique conscience de plus qui s'éteint dans ce monde brutal et empli de haine .