En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

02.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

03.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

04.

Julien Bayou, le patron de EELV, avait osé parler de « lynchages de policiers ». Cet affreux suprémaciste blanc avait oublié que le terme « lynchage » est réservé aux Noirs !

05.

Et l’Italie fut le premier pays à demander l’annulation d’une partie des dettes européennes... voilà pourquoi il faut prendre sa demande au sérieux

06.

Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud

07.

Pour une police respectée, pas une police qui fait peur : l’accablante responsabilité politique d’Emmanuel Macron dans la fragilisation de la légitimité des forces de l’ordre françaises

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Espoir contre la pandémie
Covid-19 : Emmanuel Macron annonce qu'il envisage une campagne de vaccination grand public « entre avril et juin »
il y a 43 min 20 sec
light > Culture
Grande dame de la chanson française
Mort de la chanteuse Anne Sylvestre à l’âge de 86 ans
il y a 1 heure 28 min
décryptage > Environnement
Energie

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

il y a 2 heures 57 min
pépites > High-tech
Bug
iPhone résistant à l'eau : publicité mensongère estime l'autorité italienne de la concurrence, amende de 10 millions d'euros pour Apple
il y a 3 heures 29 min
pépites > Consommation
Le travail peut tuer
Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud
il y a 4 heures 36 min
pépite vidéo > France
Forces de l'ordre
Linda Kebbab : "On est le pays des lois post-faits divers"
il y a 5 heures 4 sec
décryptage > Politique
Libertés publiques

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

il y a 5 heures 28 min
light > High-tech
Covid-19
Coronavirus : alimenter chaque élève en air pur avec des masques fixés à leur bureau
il y a 5 heures 38 min
décryptage > Santé
Diabète et obésité

Prévenir le Covid-19 c’est possible et voilà comment agir sur ses propres facteurs de risques

il y a 6 heures 13 min
pépites > Politique
Article 24
Emmanuel Macron a recadré Gérald Darmanin mais pas question de se séparer de lui
il y a 7 heures 39 min
pépites > Europe
Enquête en cours
Allemagne : une voiture percute des passants dans une zone piétonne à Trèves
il y a 1 heure 16 min
décryptage > Economie
Impact du confinement

Productivité : les salariés travaillent plus depuis le début de la pandémie. Oui, mais pas tous

il y a 2 heures 46 min
pépites > International
Licencieux
"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir
il y a 2 heures 58 min
décryptage > International
Otan

La Turquie et l’Occident : l’« éléphant noir » dans la pièce

il y a 4 heures 31 min
décryptage > International
Diplomatie

Sanctions internationales Russie – Etats-Unis – Europe : état des lieux et bilan au crépuscule de la première présidence Trump

il y a 4 heures 47 min
pépites > Economie
Social
Selon l'OCDE, la France est en tête en matière de dépenses publiques sociales
il y a 5 heures 7 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

Montée en puissance de la Chine : la dynamique du cygne noir

il y a 5 heures 34 min
décryptage > Media
Nouveau média

FILD : « le magazine digital qui renoue avec le journalisme de terrain »

il y a 5 heures 48 min
décryptage > International
Stratégie de lutte

Xi Jinping a arraché une incroyable victoire contre la pauvreté en Chine. Mais la réalité demeure plus sombre que les discours officiels

il y a 7 heures 5 min
décryptage > Education
Personne n’en veut

« Cherche professeur pour remplacer Samuel Paty »

il y a 7 heures 59 min
© REUTERS/Brian Snyder
© REUTERS/Brian Snyder
Scandale

Donald Trump accusé d'avoir violé une jeune fille de 13 ans

Publié le 01 juillet 2016
Un procès civil évoque des allégations particulièrement choquantes.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un procès civil évoque des allégations particulièrement choquantes.

Selon un procès civil déposé contre Donald Trump par une plaignante gardant l'anonymat, celui-ci l'aurait violée de manière répétée lorsqu'elle avait 13 ans, en 1994, alors qu'elle était attachée à un lit, et il l'aurait battue alors qu'elle le suppliait d'arrêter. D'après la déposition, Trump l'aurait menacé de représailles physiques contre elle et sa famille si elle révélait la réalité. 

Les événements se seraient déroulés dans la maison de Jeffrey Epstein, le "milliardaire pédophile" également accusé d'avoir violé la plaignante. Epstein est ce milliardaire qui a été condamné pour avoir tenté d'abuser une mineure, et qui selon plusieurs allégations crédibles gérait un réseau qui "traitait" de nombreuses jeunes filles mineures, y compris trois de 12 ans, d'Amérique du Sud, d'Europe et des pays de l'ex-Union soviétique pour leur faire subir des sévices. Son jet privé, dont étaient familiers à la fois la famille Clinton et Donald Trump, était surnommé le "Lolita Express", et il était propriétaire d'une "île à esclaves sexuels". 

Or, Trump et Epstein étaient proches. "Je connais Jeff depuis quinze ans. Un type formidable. On s'amuse beaucoup avec lui. On dit même qu'il aime les belles femmes autant que moi, et beaucoup d'entre elles sont plutôt jeunes. Il n'y a aucun doute--Jeffrey s'amuse bien dans sa vie sociale", aurait-il déclaré une fois. On a trouvé le nom de Trump dans le "petit livre noir" d'Epstein où il gardait tous ses contacts et qui fut volé par un employé d'Epstein en 2004. Le livre contenait 14 numéros de téléphone pour Trump, y compris des numéros d'urgence, des numéros de voitures, les numéros du garde du corps et du majordome de Trump. 

Certains médias n'ont pas pris les allégations au sérieux : la plaignante est anonyme, un procès précédent a été rejeté (pour des raisons de forme, parce que la demande avait été faite sans l'aide d'un avocat). Mais Lisa Bloom, analyste juridique de NBC, considère qu'il faut prendre les allégations au sérieux. Premièrement, elles correspondent avec des choses que l'on sait déjà sur Epstein et Trump : Epstein pratiquait l'esclavagisme sexuel de jeunes, voire très jeunes, filles, et Trump était un ami d'Epstein.

Deuxièmement, Trump a déjà fait l'objet d'allégations judiciaires d'agression sexuelle. Sa première épouse, Ivana Trump, l'a accusé sous serment de l'avoir violemment violée, et un de ses contacts commerciaux l'a accusé de harcèlement sexuel et de "tentative de viol" en 1997, rapporte The Guardian

Et enfin, la plaignante n'est pas le seul témoin. En effet, sa plainte contient une attestation d'une autre fille qui aurait fait partie du cercle de Jeffrey Epstein, et qui déclare avoir été le temoin des aggressions sexuelles contre elles. "J'ai été personnellement témoin que la plaignante a été forcée d'accomplir divers actes sexuels avec Donald J. Trump et avec M. Epstein. M. Trump aussi bien que M. Epstein savaient qu'elle avait 13 ans."

"Etant donné tout cela, et étant donné ce qu'on sait à présent, les allégations de [la plaignante] semblent crédibles", conclut Lisa Bloom. 

A LIRE AUSSI : Présidentielle américaine : pourquoi Donald Trump peut gagner en novembre

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (24)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
sapiensse
- 03/07/2016 - 03:38
Dans l'ordre
Avant d'accuser Trump et de le traîner dans la boue comme le fait cet article, comme les centaines d'autres qui reprennent en boucle une affirmation. Ce serait bien d'avoir un peu de discernement. Parmi les questions à se poser, pourquoi le propriétaire de "l'île aux esclaves sexuelles" n'a jamais été inquiété ? S'il y avait quelque chose derrière tout cela, les flics auraient depuis longtemps mis en taule ce criminel. Et les journalistes se seraient déjà rués depuis longtemps : c'est tellement beau un titre avec "l'ile aux esclaves sexuels" et un encadré avec Googlemap.
Autres questions : que faisait la gamine sur "l'ile aux esclaves sexuels" Combien a-t-elle été vendue ? Que faisaient ses parents ? Que sait-on de l'employé qui a piqué un carnet d'adresses ? Que prouve un carnet d'adresse d'amis ?
De quel droit salit-on un homme sous prétexte qu'il fait de la politique ? Cela signifie qu'une seule personne peut lancer une accusation après 22 ans de silence : bien ficelé ça fait la une de tous les journaux dans le monde entier.
paolo manzi
- 03/07/2016 - 00:08
La nouvelle "affaire Dreyfus "
Idem pour Trump .
Avec les américains c'est toujours pareil .
Des qu'un individu commence à faire de l'ombre au SYSTEME il faut s'en débarrasser
Pour celà tout est bon comme l'affaire Wikileaks et Julian Assange : même motif : Le viol .
Arbannais
- 02/07/2016 - 22:34
@Phlt1
Vous oubliez un peu vite que le président Américain qui a le plus contrecarré les intérêts français dans le monde est Bill Clinton. De toutes façons, si j'étais vulgaire, je dirais que Trump nous b...sera par devant, alors que Clinton le fera par derrière.