En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
© REUTERS/Brian Snyder
Scandale
Donald Trump accusé d'avoir violé une jeune fille de 13 ans
Publié le 01 juillet 2016
Un procès civil évoque des allégations particulièrement choquantes.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un procès civil évoque des allégations particulièrement choquantes.

Selon un procès civil déposé contre Donald Trump par une plaignante gardant l'anonymat, celui-ci l'aurait violée de manière répétée lorsqu'elle avait 13 ans, en 1994, alors qu'elle était attachée à un lit, et il l'aurait battue alors qu'elle le suppliait d'arrêter. D'après la déposition, Trump l'aurait menacé de représailles physiques contre elle et sa famille si elle révélait la réalité. 

Les événements se seraient déroulés dans la maison de Jeffrey Epstein, le "milliardaire pédophile" également accusé d'avoir violé la plaignante. Epstein est ce milliardaire qui a été condamné pour avoir tenté d'abuser une mineure, et qui selon plusieurs allégations crédibles gérait un réseau qui "traitait" de nombreuses jeunes filles mineures, y compris trois de 12 ans, d'Amérique du Sud, d'Europe et des pays de l'ex-Union soviétique pour leur faire subir des sévices. Son jet privé, dont étaient familiers à la fois la famille Clinton et Donald Trump, était surnommé le "Lolita Express", et il était propriétaire d'une "île à esclaves sexuels". 

Or, Trump et Epstein étaient proches. "Je connais Jeff depuis quinze ans. Un type formidable. On s'amuse beaucoup avec lui. On dit même qu'il aime les belles femmes autant que moi, et beaucoup d'entre elles sont plutôt jeunes. Il n'y a aucun doute--Jeffrey s'amuse bien dans sa vie sociale", aurait-il déclaré une fois. On a trouvé le nom de Trump dans le "petit livre noir" d'Epstein où il gardait tous ses contacts et qui fut volé par un employé d'Epstein en 2004. Le livre contenait 14 numéros de téléphone pour Trump, y compris des numéros d'urgence, des numéros de voitures, les numéros du garde du corps et du majordome de Trump. 

Certains médias n'ont pas pris les allégations au sérieux : la plaignante est anonyme, un procès précédent a été rejeté (pour des raisons de forme, parce que la demande avait été faite sans l'aide d'un avocat). Mais Lisa Bloom, analyste juridique de NBC, considère qu'il faut prendre les allégations au sérieux. Premièrement, elles correspondent avec des choses que l'on sait déjà sur Epstein et Trump : Epstein pratiquait l'esclavagisme sexuel de jeunes, voire très jeunes, filles, et Trump était un ami d'Epstein.

Deuxièmement, Trump a déjà fait l'objet d'allégations judiciaires d'agression sexuelle. Sa première épouse, Ivana Trump, l'a accusé sous serment de l'avoir violemment violée, et un de ses contacts commerciaux l'a accusé de harcèlement sexuel et de "tentative de viol" en 1997, rapporte The Guardian

Et enfin, la plaignante n'est pas le seul témoin. En effet, sa plainte contient une attestation d'une autre fille qui aurait fait partie du cercle de Jeffrey Epstein, et qui déclare avoir été le temoin des aggressions sexuelles contre elles. "J'ai été personnellement témoin que la plaignante a été forcée d'accomplir divers actes sexuels avec Donald J. Trump et avec M. Epstein. M. Trump aussi bien que M. Epstein savaient qu'elle avait 13 ans."

"Etant donné tout cela, et étant donné ce qu'on sait à présent, les allégations de [la plaignante] semblent crédibles", conclut Lisa Bloom. 

A LIRE AUSSI : Présidentielle américaine : pourquoi Donald Trump peut gagner en novembre

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
03.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
04.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
05.
SOS médecins : les hebdos au chevet de l'Europe ; Bellamy laisse Nicolas Sarkozy de marbre et atomise Dupont-Aignan ; L'ami milliardaire qui finance Francis Lalanne ; Valls souffre, le PS meurt (selon lui)
06.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
07.
Attention danger politique pour Emmanuel Macron : voilà pourquoi l’électorat en marche est à manier avec grande précaution
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
04.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
05.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
06.
Le Monde a découvert une nouvelle et grave pathologie : la droitisation des ados !
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
Vidéo de Vincent Lambert : son épouse va porter plainte
06.
La droite s'insurge contre un nouveau clip raciste et haineux du rappeur Nick Conrad
Commentaires (24)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
sapiensse
- 03/07/2016 - 03:38
Dans l'ordre
Avant d'accuser Trump et de le traîner dans la boue comme le fait cet article, comme les centaines d'autres qui reprennent en boucle une affirmation. Ce serait bien d'avoir un peu de discernement. Parmi les questions à se poser, pourquoi le propriétaire de "l'île aux esclaves sexuelles" n'a jamais été inquiété ? S'il y avait quelque chose derrière tout cela, les flics auraient depuis longtemps mis en taule ce criminel. Et les journalistes se seraient déjà rués depuis longtemps : c'est tellement beau un titre avec "l'ile aux esclaves sexuels" et un encadré avec Googlemap.
Autres questions : que faisait la gamine sur "l'ile aux esclaves sexuels" Combien a-t-elle été vendue ? Que faisaient ses parents ? Que sait-on de l'employé qui a piqué un carnet d'adresses ? Que prouve un carnet d'adresse d'amis ?
De quel droit salit-on un homme sous prétexte qu'il fait de la politique ? Cela signifie qu'une seule personne peut lancer une accusation après 22 ans de silence : bien ficelé ça fait la une de tous les journaux dans le monde entier.
paolo manzi
- 03/07/2016 - 00:08
La nouvelle "affaire Dreyfus "
Idem pour Trump .
Avec les américains c'est toujours pareil .
Des qu'un individu commence à faire de l'ombre au SYSTEME il faut s'en débarrasser
Pour celà tout est bon comme l'affaire Wikileaks et Julian Assange : même motif : Le viol .
Arbannais
- 02/07/2016 - 22:34
@Phlt1
Vous oubliez un peu vite que le président Américain qui a le plus contrecarré les intérêts français dans le monde est Bill Clinton. De toutes façons, si j'étais vulgaire, je dirais que Trump nous b...sera par devant, alors que Clinton le fera par derrière.