En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Retraite, clap de fin : le compromis va creuser un gouffre financier et précipiter les salariés du privé dans la capitalisation

02.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

03.

Malgré les difficultés, la génération Y sera la plus riche de tous les temps

04.

Arretmaladie.fr permet d’obtenir un arrêt maladie en 3 minutes sur internet mais déclenche la colère de la sécurité sociale. Sauf que...

05.

La manifestation du 9 janvier a été beaucoup plus violente que les médias n’ont pu le raconter

06.

Epidémie de gastro-entérites : tout ce qu’il faut savoir pour éviter d’attraper le norovirus

01.

Boeing ukrainien : c’est peut être un déséquilibré radicalisé qui a tiré le missile ?

02.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

03.

"Les Aristochats véhiculent les valeurs de la bourgeoisie riche". On a entendu ça sur France Culture !

04.

"Des profondeurs de nos cœurs" : un livre qui ébranle l'Eglise

05.

Retraite, clap de fin : le compromis va creuser un gouffre financier et précipiter les salariés du privé dans la capitalisation

06.

LR : le tigre de papier

ça vient d'être publié
light > Culture
Slim shady
Eminen surprend tout le monde et sort un nouvel album
il y a 6 heures 28 min
pépites > Culture
Evènement chez Michelin
Le guide rétrograde le restaurant de Paul Bocuse
il y a 7 heures 24 min
décryptage > Social
Retraites

Grève contre la réforme des retraites : de la guerre de mouvement à la guerre de tranchées

il y a 8 heures 56 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

« La révolution des plantes » : un livre scientifique à la portée de l’homme de la rue

il y a 10 heures 54 min
décryptage > Justice
Euthanasie

Euthanasie : 3 médecins jugés en Belgique dans un procès sans précédent

il y a 11 heures 20 min
décryptage > International
Gorbatchev à la sauce iranienne ?

Glasnost, le retour ? Le président iranien demande de la transparence

il y a 12 heures 29 min
décryptage > International
Copycat

Contagion : Les démocrates trumpisent leur communication

il y a 13 heures 7 min
décryptage > Santé
Drames sanitaires

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

il y a 14 heures 8 min
pépites > Politique
Alliances
Municipales à Paris : Pierre-Yves Bournazel retire sa candidature et soutient Benjamin Griveaux
il y a 1 jour 5 heures
light > Justice
Placé sous contrôle judiciaire
Le réalisateur Christophe Ruggia a été mis en examen pour "agressions sexuelles sur mineur de 15 ans" dans le cadre de l'affaire Adèle Haenel
il y a 1 jour 7 heures
L'assassin assassiné
En Inde, un homme arrêté pour le meurtre de son tueur à gages
il y a 6 heures 45 min
pépites > Social
Musée du Louvre
Une grève sauvage provoque la fermeture des portes
il y a 7 heures 30 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand l’octogone redéfinit le classicisme et quand l’étrier d’acier fait danser les chiffres : c’est l’actualité des montres en mode pluviôse
il y a 10 heures 22 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : « Un contrat » : Polar psychanalytique entre deux hommes de parole... et de silence

il y a 11 heures 2 min
pépite vidéo > Politique
Invités imprévus
Marlène Schiappa interrompue lors d'une réunion publique
il y a 11 heures 41 min
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
Libye : les occidentaux cumulent naïveté et erreurs géopolitiques en série
il y a 12 heures 33 min
décryptage > Education
Pénurie des profs

Ces recrutements hasardeux que génère la pénurie de profs en France

il y a 13 heures 27 min
décryptage > Europe
Il n’y a pas que l’union qui fait la force

Europe post Brexit : et Angela Merkel mit (sans le vouloir) le doigt sur le vrai point de faiblesse de l’Union

il y a 14 heures 41 min
pépites > Environnement
Risques climatiques et économiques
Davos 2020 : les décideurs mondiaux placent l'inaction climatique au sommet des dangers pour l'humanité
il y a 1 jour 6 heures
pépite vidéo > Politique
Soirées électorales pimentées
Elections municipales : une circulaire de Christophe Castaner pourrait avantager le score national de LREM
il y a 1 jour 7 heures
© Reuters
© Reuters
Fides

Michel Sapin : la loi El Khomri est "un très bon texte"

Publié le 06 juin 2016
Interrogé par "Les Echos" le 5 juin, le ministre des Finances Michel Sapin juge que "ce n’est pas le moment de bloquer la reprise" en s'opposant à la loi Travail.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Interrogé par "Les Echos" le 5 juin, le ministre des Finances Michel Sapin juge que "ce n’est pas le moment de bloquer la reprise" en s'opposant à la loi Travail.

Alors que la loi "Sapin II" contre la corruption arrive à l’Assemblée nationale ce lundi, Michel Sapin estime dans les colonnes des Echos ce dimanche que "ce n'est pas au moment où la croissance reprend et le chômage diminue qu'il faut mettre des bâtons dans les roues de la reprise de l'économie", même s'il trouve que pour le moment les mouvements sociaux n'ont pas eu "d'effet économique substantiel sur l'activité".

Le ministre des Finances, au sujet du projet de loi El Khomri, parle d'ailleurs d'un "très bon texte", car selon lui "la négociation est mise au cœur des relations dans l'entreprise, et le compte personnel d'activité apporte une sécurité aux salariés, dans des conditions favorables inédites", expose-t-il.

Vingt-trois ans après la première loi Sapin, le locataire de Bercy présente sa nouvelle loi Sapin 2 qui arrive aujourd'hui dans l'hémicycle : "je veux lutter contre l'argent qui corrompt !", explique-t-il aux Echos. "Si des entreprises françaises sont coupables de faits de corruption à l'étranger, c'est grâce à cette loi que la justice aura enfin les moyens non seulement de les poursuivre, mais aussi de les punir.", ajoute-t-il.

A propos du dispositif de "convention judiciaire d'intérêt public", en remplacement de la "transaction pénale", la mesure laissera "une place importante" au juge d'instruction. Par ailleurs, "les parlementaires ont réalisé un très bon travail sur la définition et la protection des lanceurs d'alerte", explique le ministre.

Sur la rémunération des dirigeants, Michel Sapin souhaite en renforcer la transparence, "notamment en donnant aux assemblées générales la capacité de s'opposer à cette rémunération", indique-t-il.

"En revanche, le gouvernement n'est pas favorable à un encadrement législatif de leur montant", a-t-il tempéré.

La loi El Khomri doit revenir à l'Assemblée nationale après son examen par les sénateurs le 1 juin prochain en commission, puis en séance publique le 13. A ce sujet, Michel Sapin estime que "le débat tourne beaucoup autour du fameux article 2", un article "décisif et fondamental" pour le ministre des Finances, qui martèle qu'il "ne bougera en aucun cas dans ses principes".

A savoir si les mouvements sociaux en France vont bientôt prendre fin, "très difficle à dire" pour le ministre, "Chacun doit retrouver le sens du dialogue. Les rapports de force créés sur le terrain ne sont pas la bonne manière d'avancer", déclare-t-il aux Echos ce dimanche.

Lire aussi : Pourquoi la loi Sapin sur les lanceurs d’alerte ne va pas beaucoup aider à lutter contre la corruption à la française

 

Vu sur : Lu sur Les Echos
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
langue de pivert
- 13/06/2016 - 09:33
Chouette la photo ! ☺
C'est avec cette patte crochue qu'il pince les string le satyre !
Anguerrand
- 07/06/2016 - 07:31
La technique PS pour cacher ses echecs
Il faut entretenir une polémique durant des mois pour rien comme le mariage pour tous, parions qu'une fois la grève CGTISTE finie, ils inventerons une nouvelle polémique qui cachera la catastrophe de l'économie malgré les hausses sans précédent d'impots, de la dette, des faillites d'entreprises, du passage de 5 ème puissance economique à la 22 ème, sans oublier là distributions de milliards à ses électeurs et il reste 9 mois !
vangog
- 06/06/2016 - 11:23
Quelle reprise?
la reprise de l'enfumage? il n'a jamais vraiment cessé, avec des éclaircies, des coups de vent et du gros brouillard...c'est selon!