En direct
Best of
Best of du 12 au 18 janvier
En direct
© REUTERS / Yves Herman
Fiscalité
La France numéro Un ! … de la pression fiscale en Europe en 2016
Publié le 20 mai 2016
C'est ce que révèle un rapport de la Commission européene du 18 mai dernier.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
C'est ce que révèle un rapport de la Commission européene du 18 mai dernier.

Sur le podium 2016 des pays européens à la taxation la plus lourde pour ses contribuables, la Finlande est troisième, le Danemark occupe la deuxième place.

 

Et le trophée est pour la France, avec un taux de prélèvements obligatoires supérieur à 45% de son Produit intérieur brut (PIB), précisément 45,7%. Une place dans le Top 3 qu'elle occupe depuis 2006 selon les chiffres de la Commission européenne (graphique ci-dessous), voire depuis les années 1970 selon le classement de l'OCDE. Ça va mieux, dit-on.

 

 

La Commission européenne a présenté mercredi 18 mai l'édition 2016 de ses recommandations par pays, dans le cadre de son "Paquet Semestre européen" du printemps 2016 qui propose aux États membres des orientations économiques pour les 12 à 18 prochains mois.

 

La Commission européenne a adressé à chaque État membre des orientations relatives à la politique économique et a pris des décisions liées aux objectifs de déficit. Dans son dernier rapport sur la France, la Commission note que "La charge fiscale globale qui pèse sur l’économie continue de s'alourdir et sa composition n’est pas propice à la croissance".

 

Le prochain gouvernement français de 2017 prendra-t-il enfin ce problème à bras le corps ?

 

A LIRE AUSSI : Sommet anticorruption à Londres : 300 économistes demandent la fin des paradis fiscaux, mais peut-on réellement se passer de ces zones d’exception ?

 

Vu sur : Lu sur L'Opinion
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Comment le Canard Enchaîné a envoyé François Fillon, Jacques Chaban-Delmas et Valéry Giscard d'Estaing au cimetière des éléphants de la politique
03.
Gilets jaunes : l’inexplicable (et énorme) échec des Républicains
04.
L'ancien garde du corps de Lady Di s'inquiète pour la sécurité de Meghan Markle
05.
Grand Débat à Souillac : le Président qui mouillait sa chemise (jusqu’à risquer de la perdre ?)
06.
"Il entend, mais il n'écoute personne" : les conseillers de Macron sont au bout du rouleau
07.
10% des oeuvres d'art de l'Etat portées disparues
01.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
02.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
03.
Patrick Bruel aime une nouvelle femme de (bien) moins de 50 ans; Vincent Cassel : entre sa (très) jeune épouse & sa fille aînée, c’est tendu; Sophie Marceau s’occupe de son fils, René-Charles Angélil-Dion de ses frères, Anouchka Delon de toute la famille
04.
Wauquiez pousse une colère contre la direction de LR, et Thierry Mariani contre Wauquiez ; L'Obs s'inquiète de la crise financière qui vient ; François-Xavier Bellamy en guerre contre le progressisme ; Ces députés LREM attaqués
05.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
06.
Et la raison pour laquelle les Allemands commencent sérieusement à s’inquiéter d’un Brexit sans deal est…
07.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
01.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
02.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
03.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
04.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
05.
Ce à quoi se condamnent lentement mais sûrement les Gilets jaunes
06.
Sévère répression des gilets jaunes : la justice française est-elle en train de préfèrer l’ordre à la justice ?
01.
Grand débat national : l’équation impossible d’Emmanuel Macron
02.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
03.
Pourquoi Macron, les populistes et les gilets jaunes sont tous le produit de la même vague (et pourquoi ils seraient bien inspirés de le comprendre réciproquement)
04.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
05.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
06.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Septentrionale
- 21/05/2016 - 16:42
Merlinpinpin ou la désinvolture de l'imposteur
Un secteur privé racketté outrageusement pour nourrir la voracité du ventre étatiK insatiable de privilèges, survivance, persistance anxiogène anachronique de l'Ancien Régime. Le clientèlisme est roi dans ce système opaque socialo-communiste où l'Imposteur peut frelater avec toute sa lâcheté dans une frivolité inconséquente, détériorant le Trésor Public, abandonnant une Société Française affaiblie, diminuée dans des directives sans cap, bastonnée dans les violences de l'extrême gauche. D'un contexte mondial avantageux, l'Incompétent, le Magouilleur, ce lamentable président Bobard, pilleur, ne pensant qu'à son seul profit en dilapidant, en a fait un immense gâchis.
Anguerrand
- 21/05/2016 - 07:27
Je croyais que la France allait mieux
Notre presigland serait donc un menteur, je n'ose y croire !...si seulement Hollande avait redressé la France mais ont a continué à avoir le meme déficit, donc à augmenter la dette, augmenter le chômage ou plutot on le cache par des emplois aidés, des formations, une façon particulière de compter les chomeurs, le tout apres que la crise soit fini. De plus c'est nous qui avons le moins profité de la relance grâce à l'€ faible, les taux bas, la baisse du pétrole.
Liberdom
- 20/05/2016 - 19:35
Et tout ça pour quoi ?
Pour payer des myriades de fonctionnaires aux avantages exorbitants et qui de surcroît font grèves aussi souvent que possible. Pour se taper un chômage en hausse constante depuis un tiers de siècle. Pour ne pas avoir de liberté ni économique sociale, ni d'expression. Voilà le bilan de 70 ans de socialo-communisme à la sauce énarchique.