En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

02.

Vous subodoriez que Grigny n’était plus en France : Gabriel Attal l’a confirmé

03.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

04.

Le Covid-19 est en train de transformer profondément l'Asie et voilà comment

05.

Monstres sacrés : Alain Delon, l’éternel enfant blessé

06.

Popularité : Emmanuel Macron et quasiment tout le gouvernement en hausse

07.

Pourquoi Donald Trump a eu raison de gracier son ancien conseiller à la sécurité nationale

01.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

02.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

05.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

06.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

ça vient d'être publié
light > Histoire
Incroyable
Des chercheurs ont découvert des dizaines de milliers (!) de dessins vieux de 12.500 ans dans la forêt amazonienne
il y a 21 min 19 sec
pépite vidéo > Sport
Plus de peur que de mal
Formule 1 : Romain Grosjean miraculé après un accident très impressionnant
il y a 1 heure 4 min
pépites > Santé
Sceptiques
Covid-19 : une majorité des Français n'ont pas l'intention de se faire vacciner
il y a 3 heures 33 min
pépite vidéo > Société
Casseurs
Manifestations contre les violences policières : des dégâts à Paris
il y a 4 heures 16 min
light > Culture
Mort d'un géant
L'acteur David Prowse, qui avait incarné Dark Vador, est décédé
il y a 5 heures 9 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Oscar Wilde ou l’art avant tout

il y a 6 heures 24 min
décryptage > International
A qui profite le crime ?

Assassinat du scientifique iranien, piège de dernière heure tendue à Téhéran

il y a 6 heures 47 min
décryptage > International
Pardon présidentiel

Pourquoi Donald Trump a eu raison de gracier son ancien conseiller à la sécurité nationale

il y a 6 heures 59 min
décryptage > Santé
Vecteur

Pourquoi les virus frappent-ils plus certains continents que d'autres ? Une étude sur Zika donne des indices

il y a 7 heures 22 min
décryptage > France
Munich 1938 ? Non, Munich 2020 !

Vous subodoriez que Grigny n’était plus en France : Gabriel Attal l’a confirmé

il y a 7 heures 39 min
pépite vidéo > France
Heurts
Manifestation : les images très violentes d'un policier tabassé par plusieurs manifestants
il y a 46 min 1 sec
pépites > France
Défense
Pour le directeur général de la Police nationale, "la police est un reflet de la société"
il y a 2 heures 15 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
L'origine de l'énergie des étoiles confirmée grâce aux neutrinos de Borexino ; Gravité quantique : l'écume de l'espace-temps, une clé du Big Bang au vivant ?
il y a 3 heures 48 min
light > Media
Disparition
Le journaliste Jean-Louis Servan-Schreiber est mort
il y a 4 heures 45 min
pépites > Religion
Distanciation
Messes : le Conseil d'Etat casse la règle des trente fidèles maximum
il y a 5 heures 43 min
décryptage > Politique
Partis des libertés

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

il y a 6 heures 39 min
décryptage > Economie
La crise qui vient

La bourse est-elle trop optimiste ?

il y a 6 heures 52 min
décryptage > International
Etatisme

Le Covid-19 est en train de transformer profondément l'Asie et voilà comment

il y a 7 heures 13 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Si vous voulez vraiment faire des achats respectueux de l'environnement, il ne faudra pas vous contenter de lire les étiquettes des produits en rayon. Petits conseils pour y voir plus vert
il y a 7 heures 32 min
décryptage > Société
Big tech

Pourquoi il devient urgent de sauver nos démocraties de la technologie

il y a 7 heures 43 min
© Reuters
© Reuters
Crispations à Ankara

Erdogan à l'Europe : "vivez votre vie, nous vivons la nôtre"

Publié le 06 mai 2016
Sur fond de démission de son Premier ministre, le président de la Turquie a déclaré vendredi à l'Union européenne que son pays n'apporterait aucune modification à ses lois antiterroristes requises dans le cadre d'un accord pour lutter contre le flux de migrants.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sur fond de démission de son Premier ministre, le président de la Turquie a déclaré vendredi à l'Union européenne que son pays n'apporterait aucune modification à ses lois antiterroristes requises dans le cadre d'un accord pour lutter contre le flux de migrants.

Si la Turquie veut que ses ressortissants soient dispensés de l'utilisation d'un visa pour tout voyage intracommunautaire, l'Union européenne a enjoint au président Erdogan de revoir à la baisse sa définition du terrorisme.

Cette clause faisait partie de l'accord UE-Turquie sur la gestion du flux des migrants sur le Continent.

C'est non, répond Erdogan par voie de télévision vendredi :

"Alors que la Turquie est attaquée par des organisations terroristes et les puissances qui les soutiennent, l'Union européenne nous dit de changer nos lois sur le terrorisme", a déclaré le président turc.

"Vous [l'UE ] allez laisser les terroristes construire des tentes et leur fournir des opportunités au nom de la démocratie", a-t-il poursuivi.

"Ils [l'UE] disent 'je vais lever les visas, et voilà la condition'. Désolé, vivez votre vie, nous vivons la nôtre", a lancé Recep Tayyip Erdoğan dans son discours à la télévision turque.

Le futur ex-Premier ministre de la Turquie, Ahmet Davutoglu a annoncé jeudi qu'il quittait ses fonctions. C'est lui qui avait négocié l'accord sur les migrants avec l'Europe. Il quittera également ses fonctions à la tête du Parti présidentiel pour la justice et le développement (AKP) lors d'un congrès le 22 mai prochain.

A LIRE AUSSI : Retour de l'Empire ottoman : la Turquie d'Erdogan à l'assaut de l'Europe, des Kurdes et de la démocratie kemaliste

Vu sur : Lu sur la BBC
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
lasenorita
- 07/05/2016 - 14:00
Qu'ils ''vivent leur vie'' dans LEUR pays!
Les Turcs doivent RESTER dans ''leur'' pays!...Erdogan est un dictateur islamiste qui fait du ''chantage'' à l'immigration!.. Les pseudo-démocrates européens cèdent au chantage d'Erdogan!...L'Europe a donné 6 milliards à Erdogan pour que la Turquie gère ses frontières et gère nos frontières:elle ne le fait pas!... La Grèce ne reçoit que 250 millions pour la défense de ses frontières!..Erdogan est le Adoft Hitler de la Turquie...Nos ''dirigeants se ''soumettent '' à l'islam!..L'Europe et l'islam ne font pas bon ménage!..Qui fait la loi en Europe?..Erdogan!...
valencia77
- 07/05/2016 - 13:29
le moyen orient
Abandonez le M.O. Achetez le petrol et gaz russe. Deportez les 50 millions de musulmans en europe. Detruisez les mosques et fusillez tout les imams.
Benvoyons
- 07/05/2016 - 09:49
La demande UE était sur le sujet de l'opposition en Turquie
et les journalistes pas sur le terrorisme. Mais toutefois le problème majeur de cette signature était dans le fait qu'au Moyen-Orient la corruption même chez Erdogane est un bon principe. Donc de toutes les façons l'UE allait financer des vrais faux passeports Turques pour les migrants pour venir en Europe. Le risque était le même que maintenant avec en plus 5 milliards de dilapider. Maintenant les 5 milliards peuvent venir en aide aux pays de l'UE qui sont proches de la Turquie pour bloquer les frontières.:)::)) Puisqu'il refuse de signer le petit père Erdogan.