En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

02.

La Chine s'est éveillée, le monde peut trembler

03.

Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays"

04.

Trop polluant : le gouvernement veut faire disparaître le chauffage au gaz dans les constructions neuves

05.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

06.

Covid 19 : Macron n’avait pas d’autre choix que de mettre les Français en liberté provisoire

07.

Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

03.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

04.

Projet de loi séparatisme : un arsenal qui alterne entre le trop et le trop peu

05.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

06.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

ça vient d'être publié
pépites > Economie
Changement de stratégie
IBM envisagerait la suppression de près d’un quart de ses effectifs en France
il y a 10 min 17 sec
Big Brother
Comment passer inaperçu sur l'avenue du Bonheur, truffée de caméras, à Pékin
il y a 1 heure 43 min
décryptage > Politique
Elus locaux

Radicalisation : pour un meilleur partage de l'information

il y a 3 heures 13 min
décryptage > France
Contradictions

Covid et terrorisme : deux poids, deux mesures. Pourquoi le Conseil constitutionnel s’est placé dans une contradiction qui risque de lui porter préjudice

il y a 3 heures 27 min
pépites > Politique
Désaveu
Loi sécurité globale : 30 abstentions, 10 votes contre chez LREM, la majorité envoie un avertissement à Gérald Darmanin
il y a 3 heures 51 min
décryptage > Consommation
Alimentation

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

il y a 4 heures 12 min
décryptage > International
Big Brother

Un QR code santé pour voyager : bienvenue dans le monde selon Xi Jinping

il y a 4 heures 45 min
pépite vidéo > Economie
"Quoi qu’il en coûte"
Bruno Le Maire : "Nous nous fixons 20 années pour rembourser cette dette Covid"
il y a 5 heures 8 min
décryptage > Economie
(R)évolution ?

Vers une ère d’efficacité turbo pour la politique monétaire ?

il y a 5 heures 37 min
pépites > Santé
Religion
Annoncée par le président, hier soir, la limite maximum de 30 fidèles par messe, va être augmentée selon les évêques de France
il y a 6 heures 31 min
pépites > France
Séparatisme
Le Conseil d'Etat confirme la dissolution de l'association BarakaCity et la fermeture de la Grande mosquée de Pantin
il y a 40 min 22 sec
décryptage > France
Chantier titanesque

Notre-Dame de Paris : vers un divorce symbolique et économique ?

il y a 3 heures 2 min
Farce
Le Premier ministre canadien piégé par l'appel téléphonique d'une fausse Greta Thunberg
il y a 3 heures 23 min
décryptage > Sport
Bryson DeChambeau

Ces nouvelles techniques de swing qui révolutionnent le golf

il y a 3 heures 47 min
light > People
Santé
Dans une contribution publiée dans le New York Times, Meghan Markle raconte qu'elle a fait une fausse couche cet été
il y a 4 heures 10 min
décryptage > Sport
Ligue des Champions

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

il y a 4 heures 27 min
pépites > International
Avion
Vers un passeport sanitaire électronique sur téléphone mobile pour les passagers aériens
il y a 4 heures 48 min
pépites > Consommation
Energie
Trop polluant : le gouvernement veut faire disparaître le chauffage au gaz dans les constructions neuves
il y a 5 heures 34 min
décryptage > France
Forces de l'ordre

Le gouvernement en plein dérapage incontrôlé sur la sécurité et les libertés publiques ?

il y a 6 heures 15 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"
il y a 6 heures 38 min
© Reuters
© Reuters
Amazone

Irak : une unité composée exclusivement de femmes combat l'Etat islamique

Publié le 04 mai 2016
Composée intégralement de femmes yézidies, une unité peshmerga combat l'Etat Islamique sur le front irakien.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Composée intégralement de femmes yézidies, une unité peshmerga combat l'Etat Islamique sur le front irakien.

Face à la multiplication des massacres de la population yézidie, des femmes de cette ethnie ont commencé à prendre les armes, dès 2014, pour résister aux offensives de l'Etat islamique. Persécutés massivement, les Yézidis ont énormément souffert depuis le début du conflit, et la réaction spontanée de ces femmes symbolisait alors le courage du désespoir. Mais avec l'entrée en jeu de la Russie et de l'OTAN, les choses ont évolué, et leur combat s'est structuré.

Aujourd'hui, ces combattantes ont intégré les rangs des Peshmargas, rapporte Reuters. Au sein des forces kurdes, très présentes sur le front au nord de l'Irak et de la Syrie, elles se battent pour venger les meurtres, viols et rapts proférés sur leurs familles. Leur unité, composée d'une trentaine de femmes, porte ainsi l'espoir sincère de renverser la spirale de persécution dans laquelle leur peuple se trouve plongée depuis des années.

Nauzad, l'une d'entre elles, témoigne : "si un homme peut porter une arme, une femme peut faire de même […] Les hommes sont incités à se battre plus durement quand ils voient une femme se tenant à leurs côtés sur le même champ de bataille." De plus, la combattante affirme que les guerriers de l'Etat islamique sont effrayées par leur unité, " car ils croient que s'ils sont tués par une femme, ils n'iront pas au paradis." Plein de raisons pour compter sur ces bataillons spéciaux sur le terrain.

Dans une société où la femme a un rôle bien distinct de celui de l'homme, de tels combats pourraient avoir un autre effet à plus long terme. De la même façon que ce qu'on avait pu observer en France, quand les femmes avaient pris part activement à l'effort de guerre en 14-18, les femmes yézidies pourraient trouver une autre place dans leur société... Mais les combattantes ne pensent pas encore trop à cela. Aujourd'hui, elles espèrent juste que leur histoire motivera plus de femmes à rejoindre leur lutte.

Vu sur : Lu sur Reuters
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 05/05/2016 - 19:03
@J'accuse si les femmes forment, courageusement
des unités combattantes féminines, c'est Parceque les hommes ont lâchement fui, attirés par les caritativo-gauchistes et Merkel-la-dhimmi, et de peur d'être enrôlés dans l'un ou l'autre camp! Éternel courage des femmes et éternelle lâcheté des hommes( Wouah! Wouah!)...
Pourquoi-pas31
- 05/05/2016 - 14:18
La presse n'en parle pas ! Faites le savoir
C'est fait ! Les TURCS se promènent SANS VISA en EUROPE
Les turcs peuvent se promener en Europe sans visas. Merci Merkel ! Les imams turcs vont pouvoir proliférer et répandre leur religion d'amour ou plutôt de mort sur l'Europe. Aucun parti politique ne dit mot, aucun pays ne s'oppose. Erdogan gagne et nous aurons bientôt à prendre les armes. Journalistes libres (ou payés par le PS) vos jours sont comptés !!
Pourquoi-pas31
- 05/05/2016 - 14:17
Voilà la solution naturelle !
Les problèmes et difficultés génèrent bien souvent leurs solutions. Pourquoi n'avons-nous pas mis en place ce type de remède en Afghanistan, pour faire face aux talibans ? Des femmes soldats avec des armes sous leurs amples vêtements auraient tôt fait de venir à bout de ces brutes du siècle des ténèbres. Plutôt que former des guerriers qui nous trahiront à la première occasion pour quelques dollars, formons des guerrières qui auront leurs enfants, leurs peaux et leurs vertus à défendre. Ces femmes bien organisées dans un village seraient plus efficaces que des combattants corrompus.