En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Polémique : un lycée de Rome demande à des élèves de ne pas porter de mini-jupes pour ne pas troubler les professeurs

02.

Les chirurgiens dentistes font face à une épidémie de dents cassées depuis le confinement

03.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

04.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

05.

Séparatisme : cachez moi cet islamisme que je ne saurais nommer

06.

Voilà les techniques les plus utilisées par les escrocs en ligne et autres pirates informatiques

07.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

01.

UMP : colombes et faucons…

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

03.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

04.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

05.

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

06.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

03.

Mort d'un cousin d'Adama Traoré : la famille envisage de porter plainte

04.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

05.

L'Europe gruyère d'Ursula von der Leyen

06.

55% des Français favorables au rétablissement de la peine de mort : il est terrible ce sondage mais à qui la faute ?

ça vient d'être publié
décryptage > Santé
Le bouclier du sommeil profond

Journée mondiale d’Alzheimer : comment nos rythmes de sommeil peuvent prédire le moment de l'apparition de la maladie

il y a 22 min 55 sec
décryptage > Europe
Camp de Moria

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

il y a 58 min 5 sec
décryptage > Religion
Quand faut y aller, il y va très fort

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

il y a 1 heure 32 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Le Sénat veut empêcher les sociétés d’autoroutes d’augmenter les tarifs pour compenser l’effondrement des recettes liées au Covid-19

il y a 1 heure 43 min
pépites > Politique
Laïcité
Loi sur le séparatisme : pour Jean-Luc Mélenchon, "ce qui est visé, c'est l'islam"
il y a 16 heures 4 min
pépites > Politique
Lui aussi
2022 : Jean-Christophe Cambadélis est "vraiment" intéressé par la présidentielle
il y a 19 heures 22 min
pépite vidéo > France
Catastrophe
Inondations dans le Gard : deux personnes disparues et d'importants dégâts
il y a 20 heures 51 min
pépites > Politique
Il y pense en se rasant
Présidentielle : Xavier Bertrand se dit "plus déterminé que jamais"
il y a 22 heures 5 min
pépites > International
Balance à droite
Cour suprême américaine : Donald Trump veut nommer "très rapidement" une remplaçante à Ruth Bader Ginsburg
il y a 22 heures 42 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Vaincre l’ennemi intérieur

il y a 23 heures 59 min
light > Politique
Etourdi
Pressé, le député Jean Lassalle se gare sur un passage à niveau et bloque un train
il y a 28 min 6 sec
décryptage > Justice
Horizons et moyens limités

Insécurité : pourquoi les ministères régaliens sont condamnés à l’esbroufe

il y a 1 heure 3 min
décryptage > Santé
Avec parcimonie

Pourquoi reprendre le sport trop vite n’est pas une bonne idée quand on a eu la Covid-19

il y a 1 heure 37 min
pépites > Politique
Tension
Pierre Person délégué général adjoint de La République en marche démissionne et invite Guerini à l'imiter
il y a 2 heures 9 min
pépite vidéo > Insolite
La tour infernale
Rennes : les habitants d'un immeuble dont le bardage émet un bruit de scie circulaire vivent un enfer
il y a 18 heures 24 min
décryptage > Religion
Tribune

Séparatisme : cachez moi cet islamisme que je ne saurais nommer

il y a 20 heures 40 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Feu vert pour la construction de la mission de défense planétaire Hera ; La Nasa envisage une mission pour rechercher la vie dans les nuages de vénus en 2027
il y a 21 heures 8 min
pépites > Education
Education
Polémique : un lycée de Rome demande à des élèves de ne pas porter de mini-jupes pour ne pas troubler les professeurs
il y a 22 heures 18 min
pépites > Politique
Cote
Popularité : Macron en hausse, Castex en baisse
il y a 23 heures 3 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé
il y a 1 jour 8 min
© Reuters / Philippe Wojazer
© Reuters / Philippe Wojazer
Ca chauffe

Nuit debout : des manifestations sauvages ont eu lieu pendant l'émission "Dialogues citoyens"

Publié le 15 avril 2016
Des incidents ont éclaté dans les 10e et 19e arrondissements de la capitale.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Des incidents ont éclaté dans les 10e et 19e arrondissements de la capitale.

Quand les manifs dégénèrent. En marge du rassemblement "Nuit debout", place de la République, un groupe d'au moins 300 personnes a commis des dégradations dans les 10e et 19e arrondissements de Paris, dans la soirée du jeudi 15 avril, selon  la préfecture de police. Le mouvement a démarré peu après 22 heures, à la fin de l'émission "Dialogues citoyens" sur France 2, où François Hollande s'est exprimé pendant près de deux heures.

Alors que l'ambiance était festive sur la place de la République, lieu de ralliement depuis deux semaines des participants au mouvement "Nuit debout", des jeunes, cagoulés pour certains, ont brisé sur leur passage des vitrines, des abribus tout comme des véhicules Autolib. Défiant les CRS, ils ont crié des slogans tels que :"Tout le monde déteste la police!", "la rue elle est à nous!".

Aux alentours de 23 heures, ils se trouvaient vers la mairie du 19e. Les forces de l’ordre ont demandé leur dispersion. Les manifestants sont partis par petits groupes et le calme est revenu, tandis que des renforts policiers étaient déployés en nombre.  "Des enquêtes sont d'ores et déjà en cours pour identifier les auteurs de ces faits et les traduire devant la justice", a déclaré la préfecture de police dans un communiqué.

Incidents en marge de #NuitDebout Dégradations commises sur les 10ème et 19ème par un groupe de 300 personnes pic.twitter.com/9qHAjSHtLz

— Préfecture de police (@prefpolice) 14 avril 2016

 

Quelques dizaines de manifestants s'étaient également déplacés sur la place du Trocadéro, non loin du Musée de l'Homme où se déroulait l'émission avec François Hollande. Un important dispositif de police était sur place pour les contenir. Une partie d'entre eux souhaitaient "marcher sur l'Elysée" à la fin de l'émission mais les CRS les ont rapidement dispersés.

Par ailleurs, des violences ont éclaté entre lycéens et forces de l'ordre jeudi matin à Montpellier, en marge de rassemblements contre le projet de loi Travail.17 personnes ont été placées en garde à vue, et 16 policiers ont été blessés.

>>>> A LIRE AUSSi : Nuit debout ou le crépuscule des bobos

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 15/04/2016 - 10:48
Les Zadistes-fascistes attaquent la République...
et les gauchistes regardent saccager la Democratie, comme des vaches regardent passer le train de l'histoire...elle finira mal, cette histoire de zadistes et de trotskystes ultra-minoritaires, qui manipulent des enfants qui ne rêvent que de devenir des tanguy-de-l'état, jusqu'à leur retraite! Car il faut absolument un mort ou un blessé pour que les zadistes-faschistes puissent crier victoire contre la très bête loi travail. Le mieux serait de retirer cette loi communautariste tout de suite, et d'expédier les affaires courantes avant la déconfiture finale de 2017...