En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© Présidence de la République - F. Lafite
Petit cachottier
François Hollande a remis (très discrètement) la Légion d'honneur au prince héritier saoudien
Publié le 06 mars 2016
François Hollande a remis vendredi la Légion d'honneur au prince Mohammed bin Nayef bin Abdelaziz Al Saoud, annonce l'Agence de presse saoudienne officielle.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Hollande a remis vendredi la Légion d'honneur au prince Mohammed bin Nayef bin Abdelaziz Al Saoud, annonce l'Agence de presse saoudienne officielle.

Mise à jour, 14h45 : La présidence de la République a confirmé à l'AFP, dimanche cette remise de Légion d'honneur. Le prince héritier a reçu cette décoration "au titre de personnalité étrangère, une pratique protocolaire courante", a souligné l'entourage de François Hollande. 

François Hollande s'est-il dit que l'image ferait mauvais genre ? Le président français a reçu le vendredi 4 mars le prince Mohammed bin Nayef bin Abdelaziz Al Saoud, prince héritier d'Arabie saoudite, également vice-président du Conseil des ministres et ministre de l'Intérieur. Le site internet de l'Elysée mentionne bien cet entretien, et présente même des photos de la réunion.

Or, la présidence a semble-t-il "oublié" de préciser que suite à cet entretien, il a remis la Légion d'honneur à son hôte. C'est l'Agence de presse saoudienne officielle qui décrit la scène : "Après cela, le président français a remis à son altesse la médaille de l’ordre national de la Légion d’honneur qui est la plus haute distinction française pour tous ses efforts dans la région et dans le monde dans la lutte contre le terrorisme et l'extrêmisme".

Preuve de l'extrême discrétion de François Hollande, le site Fdesouche.com, qui a révélé l'affaire, note que cette remise de la Légion d'honneur n'a pas été publiée au Journal officiel.

 

Curieusement, la remise de la légion d'honneur au prince saoudien n'apparait pas au Journal Officiel ...

— Pierre S. (@FrDesouche) 5 mars 2016

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
La vraie raison qui pousse Apple à multiplier le nombre d’Iphones qu’ils veulent lancer chaque année
02.
1er Mai : les Gilets jaunes se préparent pour l'"acte ultime"
03.
Ce rapport du Conseil national de productivité rédigé par des proches d’Emmanuel Macron préfigure-t-il le vrai tournant du quinquennat ?
04.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
05.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
06.
Les effroyables supplices infligés à Ravaillac, l’assassin du "bon roi" Henri IV
07.
Les princes William et Harry n’auraient jamais dû s’appeler ainsi
01.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
02.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
03.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
04.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
05.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
06.
Trêve ou flottement au sommet ? Quoiqu’il en soit, voilà les 5 questions de fond auxquelles Emmanuel Macron devra absolument répondre s’il veut reprendre la main
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
05.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
06.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
Commentaires (31)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
kaprate
- 07/03/2016 - 22:33
Crime contre la France
Hollande, "lui président", il a d'abord menti à la France, c'est vrai, comme de nombreux hommes politiques avant lui. Et puis, avec le choc fiscal, il l'a déshabillée. Avec des réformes sociétales, il l'a brutalisée, sans écouter ses plaintes. Avec ses coucheries et son incompétence, il l'a humiliée devant le monde entier. Avec l'état d'urgence, il l'a séquestrée et bâillonnée. Avec la réforme de l'orthographe, de la justice, et sa politique des réfugiés, il l'a trahie. Alors enfin, au bout de 4 ans de calvaire, cette France nue, avec cette légion de déshonneur, il la viole... et la partage avec un ami enturbanné qui la méprise et aimerait bien avoir sa peau...
Mario
- 07/03/2016 - 21:56
Ah les donneurs de leçons ,
Ah les donneurs de leçons , la moralité et les droits de l'homme pleins la bouche, ah les faux culs...
Franchement il n'ont honte de rien et ça ne dérange personne ou presque.
Quand je pense que si la droite se permettait le centième de ce que fait la gauche , il y aurait des centaines de milliers de personnes bien pensantes dans la rue.
Mais là vous verrez il y aura autant d'élèves à manifester que de profs après la réforme du collège ou des rythmes scolaires. C'est à dire personne.
Et ce qui me frappe, c'est qu'en ce moment, on n'entend que la gauche discuter entre elle de son devenir.
La France , elle, pfuuut..... Ils s'en foutent.
kaprate
- 07/03/2016 - 17:05
@jurgio
Pour Hollande, les riches à Turban sont toujours plus acceptables que les riches en santiags...