En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
© Capture d'écran du site du Daily Star
Âme perdue
Une Autrichienne de 17 ans qui avait rejoint l'EI a été battue à mort avec un marteau après avoir servi de "cadeau sexuel" aux nouveaux combattants du groupe
Publié le 31 décembre 2015
La jeune fille aurait tenté plusieurs fois de s'enfuir après avoir été utilisée comme une esclave sexuelle.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La jeune fille aurait tenté plusieurs fois de s'enfuir après avoir été utilisée comme une esclave sexuelle.

Samra Kesinovic, 17 ans, et Sabina Selimovic, 15 ans, étaient deux jeunes adolescentes autrichiennes comme les autres. Jusqu'à leurs départs en 2014, pour faire le djihad en Syrie. "Nous sommes parties pour la Syrie afin de combattre pour l’islam. On se retrouvera au paradis", avaient écrit les deux amies dans un mot expliquant leurs décisions à leurs familles. La police soupçonne Ebu Tejma, un prêcheur islamiste de Vienne, de les avoir radicalisées.

Très vite, elles sont utilisées comme les porte-étendards de la propagande de l'Etat islamique. Les deux jeunes filles, d'origine bosnienne, posent en burqa ou munies de kalachnikov, au milieu d'hommes armés. A travers des SMS et des mails, l'une d'elle, Samra Kesinovic raconte qu'elle est heureuse en Syrie, car elle peut pratiquer sa religion, chose qu'elle ne pouvait faire en Autriche, selon elle.

Mais rapidement, elle aurait été horrifiée par les crimes du groupe islamiste. La jeune fille aurait tenté plusieurs fois de s'enfuir. Mais ces tentatives se sont révélées infructueuses. Après avoir essayé à nouveau, les hommes de l'EI l'auraient rattrapée et battue à mort avec un marteau.

Selon des informations des médias anglais, une Tunisienne, qui dit avoir vécu avec les deux filles, affirme que les deux jeunes Autrichiennes étaient utilisées comme esclaves sexuelles par l'Etat islamique. Elles auraient été des "cadeaux" offerts aux nouveaux combattants.

Pour le moment, le ministère des Affaires étrangères d'Autriche n'a pas confirmé la mort de Samra Kesinovic, et aucune information n'a filtré sur le sort de son amie Sabina. Environ 130 Autrichiens sont suspectés de combattre aujourd'hui dans les rangs de l'EI.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Déclarations des revenus de 2018 : attention aux risques d’erreurs
02.
L’histoire fascinante du commando Kieffer
03.
Kim Kardashian veut 7 enfants, Laura Smet en attend un, Alain Delon attend des siens qu’ils ne se déchirent pas à la Johnny; Voici voit Laeticia Hallyday & Sébastien Farran réconciliés, Closer les voit tendus; Victoria Beckham s’est fait gonfler les joues
04.
Le Monde a découvert une nouvelle et grave pathologie : la droitisation des ados !
05.
Elevage : l'entreprise Hénaff félicitée par... l'association L214
06.
Morts par morsure de serpent : une plaie planétaire contre laquelle l’OMS entend entrer en guerre
07.
Gilets jaunes : les appartements d'un casseur saisis pour rembourser ses dégradations
01.
Pourquoi les entretiens d’évaluation annuels sont inutiles pour la plupart des salariés
02.
Aveuglement ? Un dîner caritatif est organisé à Saint-Denis au profit d’un Centre de formation des Oulémas soupçonné d’entretenir de troubles liens avec les dhijadistes anti-occidentaux
03.
Derrières les ors et les artifices, pourquoi le Qatar est toujours un dangereux émirat moyenâgeux
04.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
05.
L'OPA du néo-sultan Erdogan sur la diaspora turque de France et d’Europe via les écoles et les mosquées
06.
Ce que les experts de l’OMS recommandent pour réduire les risques de démence sénile
01.
“Droite Trocadéro” contre “droite mercato” : ce que cache la querelle entre LR et ex LR ralliés au macronisme
02.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
03.
Le glyphosate, le dernier débat hystérique de tous ceux qui se méfient de l’Europe et du progrès
04.
De l'art d'utiliser les morts : et Nathalie Loiseau enrôla Simone Veil dans sa campagne
05.
Emmanuel Macron, l’Europe, le RN et les Gilets jaunes : un cocktail détonnant de vérités et d’erreurs intellectuelles ou politiques majeures
06.
Européennes : François-Xavier Bellamy a exposé sa vision de l'Europe face à Nathalie Loiseau lors d'un débat organisé par l'Institut Montaigne
Commentaires (15)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Paul Emiste
- 12/05/2016 - 08:59
Nota benne
Elles viennent de Bosnie, au cœur de l´Europe, où l´on peut trouver des camps d´entrainement de djihadistes, ainsi qu´au Kosovo...
Aghir
- 11/05/2016 - 10:47
Voilà!
Si au moins ça pouvait servir d'exemple.....
Ethan
- 14/04/2016 - 10:20
Aucune pitié !
Elle a fait un choix de vie en pensant que sa vie serait meilleure là-bas qu'ici en Europe (continent de libertés), et bien voilà le résultat d'une ingratitude certaine ! Je n'ai mais vraiment aucune pitié ni tristesse ! Des femmes comme ça, ou des hommes aussi, l'humanité s'en passerait bien ! L'article ne décrit pas les crimes qu'elle a pu commettre en Syrie, mais il y en a sans aucun doute eu !