En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays"

02.

La Chine s'est éveillée, le monde peut trembler

03.

Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement

04.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

05.

Vers des coupures d’électricité cet hiver ? Ces avertissements que le gouvernement s’est ingénié à ne pas comprendre

06.

Russie-Turquie-Iran : la triplette géopolitique qui a réussi à profondément changer notre monde sans que nous réagissions

07.

Covid-19 : mais pourquoi l’isolement des cas positifs est-il si difficile en France ?

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

04.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

05.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

06.

Collaboration secrète avec la NSA : le scandale qui ébranle le Danemark (et devrait inquiéter l’Europe)

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

03.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

04.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

05.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

06.

Projet de loi séparatisme : un arsenal qui alterne entre le trop et le trop peu

ça vient d'être publié
décryptage > Politique
Déconfinement en 3 étapes

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

il y a 21 min 30 sec
pépites > Politique
Calendrier du déconfinement
Covid-19 : Emmanuel Macron confirme que "le confinement pourra être levé" le 15 décembre "si les objectifs sanitaires sont atteints"
il y a 11 heures 34 min
pépites > France
Chantier de la reconstruction
Notre-Dame de Paris : le démontage de l'ancien échafaudage est enfin terminé
il y a 14 heures 36 min
light > Sport
Monde du rugby en deuil
Mort de Christophe Dominici à l’âge de 48 ans
il y a 16 heures 21 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Aurélien" de Louis Aragon : un amour improbable dans le Paris des années 20... un roman à relire toutes affaires cessantes

il y a 18 heures 4 min
pépites > Santé
Covid-19
L'exemple de l'aéroport de Shanghai montre la rapidité de réaction de la Chine face au coronavirus
il y a 18 heures 37 min
décryptage > Politique
Mesures gouvernementales

Un jeune, une solution : un ministère (du travail), mille problèmes…

il y a 20 heures 3 min
pépites > Justice
Police
L'IGPN saisie après l'action de la police pour enlever les tentes installées par des associations et des militants place de la République hier soir
il y a 20 heures 39 min
pépites > Politique
Justice
Alain Griset, ministre des PME, mis en cause par la Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique pour non déclaration de participations financières
il y a 21 heures 36 min
décryptage > International
Diplomatie

La nouvelle alliance entre Israël et les pays sunnites du Golfe est-elle de taille à résister à l’Iran ?

il y a 22 heures 10 min
pépite vidéo > France
Déconfinement en trois étapes
Covid-19 : retrouvez l’intégralité de l’allocution d’Emmanuel Macron sur le déconfinement
il y a 11 heures 9 min
pépites > Politique
Feu vert en première lecture
Loi sur la "sécurité globale" : l'Assemblée nationale adopte le texte controversé, à 388 voix pour et 104 voix contre
il y a 14 heures 11 min
pépites > Santé
Crise de défiance
Coronavirus : un quart des Italiens croient aux théories complotistes sur la pandémie
il y a 15 heures 2 min
pépites > Politique
Premier ministre
Loi "sécurité globale" : Jean Castex va saisir le Conseil constitutionnel sur l'article 24
il y a 16 heures 33 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Putzi - Le pianiste d’Hitler" de Thomas Snégaroff : un petit bonhomme au service de l’ascension d’Hitler, un portrait éclairant largement documenté

il y a 18 heures 19 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

La Chine s'est éveillée, le monde peut trembler

il y a 19 heures 13 min
décryptage > Culture
Repenser nos modèles

L’expérience immersive : pour sauver la culture et le savoir

il y a 20 heures 29 min
décryptage > Santé
Lieux de contaminations ?

Réouverture des petits commerces, restaurants, lieux de cultes et culturels… : voilà pourquoi (et comment ) le risque sanitaire peut être maîtrisé

il y a 21 heures 9 min
pépite vidéo > Politique
"La France se disloque"
Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays"
il y a 21 heures 40 min
light > High-tech
Bug
Des clients britanniques d'Amazon acheteurs de la nouvelle PlayStation 5 se sont vus livrer à la place des objets qui n'ont aucun rapport avec elle
il y a 22 heures 14 min
© Reuters
© Reuters
Accusation

Percée du FN : une conséquence de la politique d'austérité imposée par Merkel à l'Europe, estime le vice-chancelier allemand

Publié le 11 décembre 2015
"J'ai mis en garde Angela Merkel contre le fait de vouloir dicter cette politique d'austérité à la France", a déclaré Sigmar Gabriel ce vendredi lors du congrès du SPD.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"J'ai mis en garde Angela Merkel contre le fait de vouloir dicter cette politique d'austérité à la France", a déclaré Sigmar Gabriel ce vendredi lors du congrès du SPD.

Deux jours avant le second tour des élections régionales en France, le vice-chancelier allemand Sigmar Gabriel a évoqué, lors d'un discours au congrès du SPD, le score réalisé par le Front national dimanche dernier. Selon lui, la progression du parti de Marine Le Pen résulte de la politique d'austérité imposée par la chancelière Angela Merkel en Europe.

"J'ai mis en garde Angela Merkel contre le fait de vouloir dicter cette politique d'austérité à la France (…) Le Front national fait campagne en France avec le slogan +national et social+" a déclaré le ministre social-démocrate de l'Economie. Si les conservateurs avaient mieux écouté, "alors Marine Le Pen ne serait pas arrivée aussi loin qu'elle l'est actuellement", a également estimé le président du SPD.

Pendant la crise de la dette grecque, Angela Merkel et son ministre des Finances Wolfgang Schäuble ont prôné une politique d'orthodoxie budgétaire stricte, symbolisée par la ligne dure imposée au gouvernement grec d'Alexis Tsipras, et à laquelle avait fini par adhérer M. Gabriel. "Rien ne coûtera plus cher (...) qu'une victoire du Front national en France", estime Sigmar Gabriel,  qui s'alarme de la monté des "populistes de droite" à travers l'Europe, notamment en Hongrie, en Pologne, en Finlande, en Suède, ou encore en Allemagne. 

 
Vu sur : Lu sur AFP
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Le gorille
- 12/12/2015 - 08:17
Rien ne coûtera plus cher...
Heu ? Qu'est-ce cette phrase signifie ? En quoi une victoire du FN génère-t-elle un coût ? Peut-on savoir ?
raslacoiffe
- 12/12/2015 - 08:06
Pathétique cet article
La gauche allemande qui vole au secours de Hollande. Bien sûr il fallait écouter le bon discours du Bourget du maestro Hollande et casser l'Allemagne d'Angela pour permettre à la socialie française de continuer sa dérive budgétaire sans limite. Même l'Italie n'a pas voulu de cette voie. Bravo Renzi.
vangog
- 11/12/2015 - 18:28
Politique austéritaire????quelle politique austéritaire????
Le déficit du budget de la France à fin juin s’élevait à 58,5 milliards d’euros (900000 euros moins que l'année dernière: énorme!). et donc, systématiquement, la France gauchiste dépense 58,5 milliards de plus qu'elle n'a de recettes...Les ménagères ont des budgets austéritaires, elles, car elle ne pourraient se permettre de faire combler les trous de leur budget par leur banquier (les générations futures), mais la france gauchiste a un budget de gaspillage de 58,5 milliards d'Euros. encore des journaleux atteints par le syndrome d'inversion sémantique!