En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Capture d'écran Dailymotion
Caution intellectuelle

L'Etat islamique utilise Michel Onfray dans sa dernière vidéo de propagande

Publié le 22 novembre 2015
Des extraits d'interviews du philosophe sont utilisés dans une vidéo de l'Etat islamique. "On est toujours instrumentalisé par tout le monde", a réagit Michel Onfray.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Des extraits d'interviews du philosophe sont utilisés dans une vidéo de l'Etat islamique. "On est toujours instrumentalisé par tout le monde", a réagit Michel Onfray.

L'Etat islamique a publié vendredi une nouvelle vidéo de propagande, où le groupe terrorirste revendique une nouvelle fois les attentats du 13 novembre. Elle adresse notamment des félicitations aux auteurs des tueries, responsables d’"avoir semé le carnage dans les rues de la capitale" et appelle les djihadistes "à s’élancer, avec toute sorte de moyens, pour tuer l’ennemi."

Cette vidéo se termine par des images de l’essayiste français Michel Onfray, dont un dans lequel il appelle à cesser de combattre les jihadistes. Cet extrait est issu d'une interview donnée sur LCI en septembre dernier : "Nous devrions, nous la France, cesser de bombarder les populations musulmanes sur la totalité de la planète", déclarait-il.

>>> A lire aussi : Michel Onfray, l'homme qui crache sur les morts de Paris

 

L'#EI section-#Hassaka publie une 5e vidéo revendiquant les attentats de Paris dans laquelle apparaît Michel Onfray pic.twitter.com/A0pXs6Tqpd

— Romain Caillet (@RomainCaillet) 21 Novembre 2015

 

Interrogé par iTélé samedi soir, Michel Onfray a assumé ces propos : "La France a mené une politique présentée par l'EI comme une politique de croisés", a-t-il expliqué. Selon lui, son travail de philosophe "consiste à mettre en perspective les choses" et estime que ses prises de position ont vocation à "sauver la paix". "Bombarder l'Etat islamique ne permettra pas de calmer les jeunes soldats de l'EI qui sont dans nos banlieues", a-t-il aussi expliqué.

Concernant l'instrumentalisation de son image par l'Etat islamique, il a souligné : "on est toujours instrumentalisé par tout le monde".

Vu sur : Lu sur Le Point
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Laeticia Hallyday boit dans la mer (mais pas la tasse) ; Voici trouve Macron très beau en maillot, Point de Vue trouve Brigitte mirifique ; Tout sur le mariage de Jenifer sauf des photos ; Crise de libido royale pour William et Kate

02.

Seniors : cette méthode qui vous permet de profiter pleinement de votre retraite

03.

Arrêt de l’enquête dans les maternités de Fukushima : un non-lieu sanitaire pour le nucléaire ?

04.

Tempête dans les bénitiers : qui de Salvini ou du pape est le plus catholique ?

05.

Incendie en Amazonie : on vient d’inventer la politique magique !

06.

Le G7 du blabla politico-diplomatique qui ne sert à rien, sauf à permettre aux dirigeants de se parler et ça, c’est primordial

07.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

03.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

04.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

03.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

04.

G7 à Biarritz : ces inégalités croissantes dans les pays occidentaux dont les progressistes ne veulent pas entendre parler

05.

Rencontres diplomatiques : Boris Johnson pourrait-il profiter du désaccord entre Paris et Berlin sur le Brexit ?

06.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
superliberal
- 23/11/2015 - 13:05
Il faut leur mettre sur la G....
Il faut un engagement terrestre avec des alliés si possible sinon il faut y aller seul. On a une armée c'est fait pour ça, ils sont bien entraînés...les philosophes "hors sol" type Onfray il ne faut plus les écouter. Ces mecs sont bien trop intelligent pour appréhender le problème d'un point de vue pragmatique, il faut les laisser blablater...Les gauchos ont toujours eu un esprit Munichois quoiqu'il en soit, c'est dans leur ADN.
Scarabas
- 23/11/2015 - 12:32
Aux époques où l'honneur était la règle
on se faisait hara-kiri pour moins que ça.
Scarabas
- 23/11/2015 - 12:32
Aux époques où l'honneur était la règle
on se faisait hara-kiri pour moins que ça.