En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

02.

Hommage à Samuel Paty : Emmanuel Macron dénonce les lâches qui ont livré le professeur aux barbares mais oublie de cibler le "pas-de-vagues"

03.

Le général Pierre de Villiers estime "qu'il y a désormais un risque de guerre civile en France"

04.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

05.

Covid-19 : plusieurs départements vont basculer en alerte maximale jeudi

06.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

07.

Et Idriss Sihamedi décida d’entrer en guerre contre Gérald Darmanin…

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

03.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

04.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

05.

Islamisme : la République de la complaisance

06.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
pépites > International
Tensions
Recep Tayyip Erdogan estime qu'Emmanuel Macron veut "régler ses comptes avec l'islam et les musulmans"
il y a 28 min 36 sec
pépite vidéo > Politique
Idéologie
Jean-Michel Blanquer : "Ce qu'on appelle l'islamo-gauchisme fait des ravages"
il y a 1 heure 45 min
décryptage > International
Campagne électorale

Election présidentielle en Côte d’Ivoire : ne pas rejouer les luttes du passé

il y a 4 heures 2 min
décryptage > Politique
A l’Ouest, rien de nouveau

Le terrorisme fait-il encore bouger les lignes chez les électeurs ?

il y a 4 heures 43 min
décryptage > High-tech
Menace incontrôlable en vue ?

Ces deepfakes de photos de (vraies) femmes nues que des bots génèrent à la chaîne

il y a 5 heures 4 min
décryptage > Société
Lutte contre le séparatisme

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

il y a 6 heures 26 min
décryptage > France
Lutte contre le séparatisme

Dissolution des organisations salafistes : le temps des actes

il y a 7 heures 23 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Syndicats et patronat main dans la main pour s’opposer au gouvernement

il y a 7 heures 31 min
pépites > Justice
Terrorisme
Sept personnes mises en examen après l'assassinat de Samuel Paty
il y a 8 heures 23 min
pépite vidéo > France
Hommage national
Retrouvez l’hommage d’Emmanuel Macron à Samuel Paty
il y a 18 heures 51 min
pépites > International
Réformes attendues
Liban : Saad Hariri a été officiellement désigné Premier ministre
il y a 57 min 30 sec
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Boualem Sansal alerte sur la guérilla islamiste qui nous menace, le recteur de la mosquée de Paris sur l’entrisme des radicaux; Bertrand cherche à s’attirer les bonnes grâces de Sarkozy, Bayrou ménage Le Maire; Le Drian organise les macronistes de gauche
il y a 2 heures 21 min
décryptage > France
Séparatisme

Les impensés de l’attentat terroriste de Conflans

il y a 4 heures 19 min
décryptage > Santé
Coronavirus

Covid-19 : l’Allemagne investit massivement dans un plan de ventilation et la France serait bien inspirée de l’imiter

il y a 4 heures 54 min
pépite vidéo > France
"Réparer la France"
Le général Pierre de Villiers estime "qu'il y a désormais un risque de guerre civile en France"
il y a 5 heures 43 min
décryptage > International
Conflit au Haut-Karabagh

Il faut sauver les Karabaghiotes, pas le groupe de Minsk

il y a 7 heures 3 min
décryptage > Société
Islam vaincra !

Et Idriss Sihamedi décida d’entrer en guerre contre Gérald Darmanin…

il y a 7 heures 27 min
décryptage > Education
Education nationale

Hommage à Samuel Paty : Emmanuel Macron dénonce les lâches qui ont livré le professeur aux barbares mais oublie de cibler le "pas-de-vagues"

il y a 7 heures 38 min
light > Terrorisme
Biopic
Le réalisateur Clint Eastwood sera convoqué au procès de l'attentat du Thalys
il y a 18 heures 6 min
pépites > France
Hommage national
Discours d’Emmanuel Macron à la Sorbonne : "Samuel Paty est devenu vendredi le visage de la République"
il y a 19 heures 34 min
© Capture
© Capture
Détermination

Manuel Valls : "Le terrorisme a frappé et peut frapper de nouveau, ces jours-ci, dans les semaines qui viennent"

Publié le 16 novembre 2015
Sur RTL ce lundi matin, le Premier ministre a dit vouloir éradiquer l'Etat islamique. "Daech ne peut pas gagner cette guerre contre nous" a-t-il expliqué.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sur RTL ce lundi matin, le Premier ministre a dit vouloir éradiquer l'Etat islamique. "Daech ne peut pas gagner cette guerre contre nous" a-t-il expliqué.

Manuel Valls avait un ton grave ce lundi matin sur RTL. Très vite, le Premier ministre a évoqué les risques à venir en France. "Le terrorisme a frappé et peut frapper de nouveau, ces jours-ci, dans les semaines qui viennent. Je ne dis pas cela pour faire peur mais pour que les Français prennent conscience" a indiqué le Premier ministre ajoutant "nous allons vivre longtemps avec cette menace terroriste". Puis il a évoqué la méthode de fichage, tancée par de nombreux observateurs.

"Les fiches S sont absolument indispensables pour les services de police, gendarmerie et douanes. Il y en a 10 500, ce qui signifient que certaines d'entre elles peuvent être créées sur la base d'un simple renseignement, non recoupé. Face à la guerre que nous mène le terrorisme, il ne faut balayser d'emblée aucune réflexion, aucun outil pour protéger les Français" a ajouté le chef du gouvernement. Le Premier ministre a ensuite expliqué que les actions extérieures allaient continuer.

A LIRE AUSSI - EN DIRECT - Attaques terroristes de Paris : des perquisitions et des arrestations dans plusieurs quartiers en France, des frappes aériennes françaises en Syrie

"C'est en Irak que nous combattons, avec bien d'autres, contre Daech. Cette action, nous la poursuivrons. Nous avons décidé, dans une situation particulièrement complexe, d'engager nos Mirage" a-t-il lancé. "C'est toute la communauté internationale qui doit se mobiliser contre le terrorisme. Chacun doit prendre conscience du danger majeur que représente cette armée terroriste" a-t-il aussi soutenu.

Revenant sur les attentats, il a reconnu que la France savait "depuis des mois". "Tous les services de renseignement sont alertés, ce qui nous a permis de déjouer cinq attentats depuis cet été mais d'autres attentats se préparent" contre la France et l'Europe, a-t-il jugé. Les Français et "cette jeunesse qui a été frappée doivent rester debout et se battre", a insisté Manuel Valls, réaffirmant que "nous devons vivre pleinement, vivre, vivre, mais avec cette menace terrorisme. Le peuple français doit plus que jamais se mobiliser". "Daech ne peut pas gagner cette guerre contre nous, mais cette organisation terroriste cherche à nous affaiblir, à nous diviser. Cet état de guerre, cet acte de guerre, non-conventionnelle, nous oblige à des moyens, à une attitude, à une hauteur de vue, à une très grande vigilance, à du sang froid" a conclu Manuel Valls. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (15)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
jurgio
- 16/11/2015 - 20:05
Les mesures prises :
l'augmentation des fonctionnaires ! Une mesure excellente pour les socialistes... Une révision de la Constitution ! Histoire d'enfumer une fois de plus les citoyens et mettre les balayures gouvernementales sous le tapis.
jurgio
- 16/11/2015 - 20:01
Au tour maintenant du gouvernement
de prendre les Français en otage. La terreur d'hier entretenue permet de captiver les esprits et de les influencer. Hollande le pernicieux.
clint
- 16/11/2015 - 19:28
La France est en guerre : OK mais que fait on alors ?
Et si on rapatriait certains militaires égarés aux 4 points du globe pour les envoyer dans les zones de non-droit de la république ? Faudrait il changer de constitution pour ça ? de gouvernement peut-être !