En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Reuters
Tous aux abris

L'ouragan Patricia pourrait bien être la plus forte tempête jamais enregistrée au Mexique avec des vents à 325km/h

Publié le 23 octobre 2015
Les météorologues du Centre national des ouragans américain, ont jugé le cyclone "potentiellement catastrophique", et prévenu qu'il fallait aussi s'attendre à de "grandes vagues, destructrices".
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les météorologues du Centre national des ouragans américain, ont jugé le cyclone "potentiellement catastrophique", et prévenu qu'il fallait aussi s'attendre à de "grandes vagues, destructrices".

L'inquiétude grandit sur les côtes mexicaines où l'ouragan Patricia est attendu dans els prochaines heures. Il s’agit de l’un des cyclones à s’être intensifié le plus rapidement de l’ère moderne. Une plus faible tempête avait fait 1800 morts à Manzanillo et 2 milliards de dollars de dommages en 1959.

"Des changements d'intensité sont possibles dans la journée, mais Patricia devrait rester un ouragan de catégorie 5 extrêmement dangereux en touchant terre", selon le communiqué publié vendredi matin par le centre de surveillance des ouragans à Miami. Ce vendredi, le pays attend, en effet, l'arrivée sur sa côte Pacifique de l'un des ouragans les plus violents de son histoire.

"On peut s'attendre à des inondations cotières importantes autour du point où l'ouragan touchera terre", a précisé le centre. Jeudi soir, il avait jugé Patricia "potentiellement catastrophique", et prévenu qu'il fallait aussi s'attendre à de "grandes vagues, destructrices". Initialement classée tempête tropicale, Patricia a été requalifiée en ouragan ce jeudi matin par le centre de surveillance des ouragans à Miami.

Patricia devrait apporter des précipitations de 15 à plus de 30 cm, voire 76 cm par endroits, dans les Etats mexicains de Jalisco, Colima, Michoacan et Guerrero entre jeudi et samedi, soit l'équivalent en trois jours de 40% des pluies annuelles dans la région. Une porte-parole de l'Organisation météorologique mondiale, Claire Nullis, a dit que les vents de Patricia sont suffisamment puissants pour "faire décoller un avion et le maintenir en vol". La puissance de Patricia est comparable à celle du typhon Haiyan, qui a fait quelque 7300 morts et disparus aux Philippines il y a deux ans, selon l'OMM.

Patricia, qui était vendredi matin à 250 km au sud de Manzanillo et se dirigeait vers le nord-ouest à la vitesse de 19 km/h, devrait toucher la côte mexicaine vendredi dans la soirée, dans l'Etat de Jalisco, près de l'Etat de Colima, selon ces experts. Cette région abrite notamment l'important port de Manzanillo et la ville 
touristique de Puerto Vallarta, qui pourrait être touchée directement.

Hurricane Patricia at 200 mph, strongest ever recorded over eastern North Pacific. #patricia https://t.co/7e9BAZKjxK pic.twitter.com/yQ8MfIkv7I

— Natl Hurricane Ctr (@NWSNHC) 23 Octobre 2015

Le site Mashable partage des images issues de logiciels de prévisions météorologiques ou de satellites qui montrent l'ampleur de l'ouragan à l'approche. On peut y voir . Le cyclone pourrait également entraîner des précipitations très importantes dans la région, entre 15 et 30 centimètres, et même jusqu'à 76 centimètres dans certaines zones. 

via GIPHY

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

02.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

03.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

04.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

Pourquoi l’euro pourrait bien être le prochain dommage collatéral de la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis

07.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

03.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

04.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

05.

Peugeot-Citroën : le lion résiste aux mutations mondiales

06.

Comment se fait-il qu'un pays aussi beau que la Pologne ait un gouvernement de m... ?

01.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

02.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

03.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

04.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

05.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

06.

Italie : quelles leçons pour la droite française ?

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires