En direct
Best of
Best of du 13 au 19 juillet
En direct
© Reuters
Joli chèque

La France va vendre des armes au Koweït pour 2,5 milliards d'euros

Publié le 21 octobre 2015
24 hélicoptères lourds Caracal se trouvent dans la transaction pour un montant d'un milliard d'euros.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
24 hélicoptères lourds Caracal se trouvent dans la transaction pour un montant d'un milliard d'euros.

Voilà un contrat juteux que pourrait bien signer la France ce mercredi. En effet, le Koweït devrait acquérir des armes pour une valeur de 2,5 milliard d'euros. Un accord et des lettres d'acceptation portant sur trois volets de contrats d'armement terrestre, aérien et maritime devraient être paraphés par les deux pays. "Les négociations contractuelles se déroulent dans de bonnes conditions", indique-t-on au ministère français de la Défense. La visite de la délégation koweïtienne "est l'occasion de continuer d'avancer sur ce sujet en espérant un débouché dans les semaines qui viennent (...), d'ici la fin de l'année".

Le Koweït avait déjà indiqué en juin son intention d'acquérir 24 hélicoptères lourds Caracal pour un montant d'un milliard d'euros. Ces hélicoptères sont utilisés notamment par les forces spéciales françaises et sont capables de transporter jusqu'à 28 commandos. Deux autres volets, d'un montant estimé à 1,5 milliard d'euros, vont faire l'objet de lettres d'acceptation entre les deux pays.

"Il y a une partie très importante sur les véhicules terrestres", indique-t-on aussi dans l'entourage de Jean-Yves Le Drian. Enfin, une lettre d'acceptation devrait porter sur le programme de modernisation et de réarmement des patrouilleurs P37 de la société française non cotée DCI (Défense Conseil International), afin de réaffirmer le partenariat avec la marine koweïtienne. François Hollande "a salué l'action modératrice du Koweït dans la région, sa contribution à la lutte contre l'Etat islamique. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
Koweït, armes
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les accusations de racisme et de sexisme portées contre Zohra Bitan pour avoir critiqué les tenues et la “coupe de cheveux sans coupe” de Sibeth NDiaye sont-elles justifiées ? Petits éléments de réflexion

02.

Anorexie : une nouvelle étude montre que les causes ne sont pas seulement psychologiques

03.

Finale de la CAN : 48% des Français pensent qu'il est normal pour des personnes d'origine algérienne de manifester leur joie et leur attachement à leur pays lors des victoires de l'Algérie en football

04.

Lignes de fractures : ce que les drapeaux algériens nous révèlent de l’état des Français (et des nouveaux clivages politiques)

05.

Camille Combal et Heidi Klum mariés en secret ; Karine Ferri &Nabilla, Kate &Meghan : tout était faux !; Libertinage et infidélités lesbiennes : Stéphane Plaza & Miley Cyrus assument; Brad Pitt & Angelina Jolie se réconcilient par surprise

06.

Le pape François a transmis un message "très touchant" à Viviane Lambert, la mère de Vincent Lambert

07.

Quand Benjamin Griveaux crie tout haut ce que Benjamin Griveaux pense tout bas : "fils de pute", "abrutis"

01.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

02.

Le Sénégal triompha de la Tunisie par 1-0 : les supporters sénégalais se livrèrent alors en France à une orgie de violences

03.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

04.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

05.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

06.

La dangereuse complaisance du planning familial avec l’islam radical

01.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

02.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

03.

Face au "séparatisme islamiste" qui menace l’unité de la France, la tentation de "l’autonomie relative"...

04.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

05.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

06.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
borissm
- 21/10/2015 - 10:35
Rectif (parti trop vite) : L'annonce de ce contrat
semble ravir d'aise la presse -- "le Monde", en particulier, fait des sauts de cabri pour célébrer le talent commercial des autorités. Je me souviens toutefois d'une époque pas si lointaine où le même "Monde" fustigeait l'industrie française d'armement et n'avait pas de mots assez durs contre les "marchands de mort" français. Mais il est vrai qu'il s'agissait de Giscard...
borissm
- 21/10/2015 - 10:31
L'annonce de ce contrat
semble ravir d'aise la presse -- le Monde en particulier. Je me souviens toutefois d'une époque pas si lointaine où le Monde fustigeait les "mdirigeants français
evy
- 21/10/2015 - 10:25
Donc la France participe
aux assassinats en tout genre au Moyen-Orient. Que les socialistes ne se permettent plus jamais de donner des leçons. Tous pourris.