En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© undefined
Je t'aime, toi !

Les Français, toujours aussi attachés à leur entreprise

Publié le 01 octobre 2015
Un sondage Opinion Way, réalisé pour "J'aime ma boîte", le Parisien Economie et RTL montre que 66 % des Français apprécient la société dans laquelle ils travaillent.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un sondage Opinion Way, réalisé pour "J'aime ma boîte", le Parisien Economie et RTL montre que 66 % des Français apprécient la société dans laquelle ils travaillent.

Les Français et l'entreprise, c'est toujours une équation compliquée. Mais derrière cet amour complexe, l'attachement est bien réel, en témoigne ce nouveau sondage réalisé par Opinion Way pour "J'aime ma boîte", le Parisien Economie et RTL. Alors qu'en ce 1er octobre se déroule la 13ème fête des entreprises, 66 % des Français affirment "aimer leur boîtes." Un score élevé mais en baisse de 4 points par rapport à l'année dernière, à la même époque. Dans les détails, les chiffres varient peu selon le genre, l'âge mais l'opposition Paris/province est plus marquée : avantage aux provinciaux qui "aiment leur boîte" à 68 % contre 57 % pour les Franciliens. De la même façon, ce sont surtout les cadres (76%) qui sont le plus attachés à leur entreprise par rapport aux non-cadres (64%).

Première motivation : l'intérêt de son travail (44%) devant l'autonomie et l'ambiance (28%). Viennent ensuite la rémunération et le respect de l'équilibre vie professionnelle/vie personnelle (27%).

En revanche, seuls 42% des salariés français estiment que leur entreprise prend en compte et valorise leurs initiatives. Une réalité parfois amère puisque 84 % d'entre eux savent qu'ils contribuent à la réussite de leur entreprise, surtout dans les TPE où ce score atteint 94 % ! C'est d'ailleurs dans ces très petites structures que l'attachement à l'entreprise est clairement le plus fort.

Reste que les Français ont besoin d'un peu plus d'amour : 72% des salariés déclarent avoir besoin de se sentir aimés de leur patron (et 76% de leurs collègues) pour être efficace au travail. Il faut dire que seuls 50 % des Français apprécient leur patron... Surtout, "74% des Français estiment que les intérêts des salariés et des entreprises ne sont pas concordants." Entre les Français et l'entreprise, l'amour perdure mais reste fragile.

Sondage réalisé sur un échantillon de de 971 salariés, issus d’un échantillon de 2020 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, constitué selon la méthode des quotas. Etude réalisée en ligne du 2 au 7 septembre 2015.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Seniors : cette méthode qui vous permet de profiter pleinement de votre retraite

02.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

03.

Tempête dans les bénitiers : qui de Salvini ou du pape est le plus catholique ?

04.

Le général iranien Qassem Souleimani, maître de guerre sur le front syro-irakien

05.

Services secrets turcs : les hommes des basses œuvres du président Erdogan

06.

Psychogénéalogie : comment les générations familiales qui nous précèdent laissent leur empreinte sur notre identité

07.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

03.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

04.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

03.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

04.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

05.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

06.

Rencontres diplomatiques : Boris Johnson pourrait-il profiter du désaccord entre Paris et Berlin sur le Brexit ?

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires