En direct
Best of
Best of du 16 au 23 mars 2019
En direct
© Reuters
L'angoisse
Chômage : 39% des Français s'inquiètent pour la sauvegarde de l'emploi en France
Publié le 27 septembre 2015
Un sondage Ifop réalisé pour le JDD indique que les principales préoccupations des Français sont le chômage et l'insécurité.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un sondage Ifop réalisé pour le JDD indique que les principales préoccupations des Français sont le chômage et l'insécurité.

Quelles sont les principales préoccupations des Français à l'approche des élections régionales ? Un sondage Ifop réalisé pour le JDD et paru ce dimanche, indique que la principale inquiétude des Français est la même que celle du président : la sauvegarde et le développement de l'emploi (39%). Rappelons qu'inverser la courbe du chômage constitue l'un des fondements du quinquennat de François Hollande.

36% des personnes interrogées se disent davantage préoccupées par la lutte contre l'insécurité, 28% par les transports et 22% par l'éducation. Mais ces chiffres varient en fonction du parti politique soutenu. Ainsi, les électeurs du FN seraient 72% à être préoccupés par leur insécurité, de même que les sympathisants de Debout la France (55%). Les partisans de droite sont eux, 43% à considérer que la courbe du chômage est très préoccupante et 42% à également s'inquiéter de l'insécurité.

L'amélioration et le développement des transports en commun est la troisième principale préoccupation des Français. La rénovation et la réhabilitation des quartiers de banlieue inquiètent 17% de la population, de même que la construction de nouveaux logements suscite l'inquiétude de 15% des Français, devant la protection de l'environnement (14%) et la santé (10%). L'accueil de migrants est le dernier point qui inquiète la sociét française (8%).

Vu sur : Lu dans le JDD
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Castaner : l'inconnue n'en était pas une (et peut-être pas la seule); Foresti rit au soleil, Laeticia Hallyday & Paris Jackson dépriment à L.A; Meghan engage un coach "gestion de bébé"; Public voit un enfant pour Jenifer et une joueuse du PSG pour MBappé
02.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
03.
“La révolte du public” : interview exclusive avec Martin Gurri, l'analyste de la CIA qui annonçait la crise des Gilets jaunes dès 2014
04.
Julie Gayet a touché un petit pactole après la révélation de sa relation avec François Hollande
05.
Fumer du cannabis à forte concentration de THC augmenterait les risques de développer une grave maladie mentale
06.
Les dessous de la superpuissance américaine : une (super) puissance militaire ?
07.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
01.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
02.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
03.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
04.
“La révolte du public” : interview exclusive avec Martin Gurri, l'analyste de la CIA qui annonçait la crise des Gilets jaunes dès 2014
05.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
06.
Révolution silencieuse ? Un groupe de physiciens armés d’ordinateurs quantiques a réussi (en quelque sorte) à remonter dans le temps
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
03.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
04.
Recours à l’armée face aux Gilets jaunes : la dangereuse fuite en avant du gouvernement
05.
Violence inexcusable MAIS aspiration à la justice sociale : la double nature de la contestation des Gilets jaunes dont aucun parti ne parvient à tirer une synthèse convaincante
06.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Caramantran
- 27/09/2015 - 19:06
L'insécurité est aussi facteur de chômage!
On ne le dit pas assez, mais lorsque des centaines de milliers de français n'osent plus aller au restaurant, en boite de nuit, en soirée chez des amis parce qu'à une certaine heure il faut traverser tel ou tel quartier qui craint, ou bien parce que l'on est pas certain de retrouver sa voiture en bon état, ou encore parce que dans certaines rues il n'est pas possible pour une femme ou un groupe de femmes de circuler sans se faire importuner, ou bien parce que les transports en communs sont dangereux passés une certaine heure, tout cela et bien d'autres facteurs d'insécurité freinent considérablement l'activité économique du pays, sans compter les touristes qui constituent un vivier inépuisable de victimes pour des voyous qui agressent en toute impunité, la justice étant aux abonnés absents...Imaginez tout les emplois qui seraient créés si subitement les citoyens pouvaient librement circuler dans leurs rues à n'importe quelle heure comme c'était encore le cas il y a une trentaine d'années...
jmpbea
- 27/09/2015 - 16:23
Donner à nouveau son pseudo et son code
À chaque intervention est une mauvaise blague faite aux contributeurs ...Atlantico: mauvaise pioche....
Deudeuche
- 27/09/2015 - 15:25
Non sans blagues
on aurait pas cru.