En direct
Best of
Best of du 6 au 12 avril 2019
En direct
Traitement de choc
Logement : la Cour des comptes suggère de fusionner APL et minimas sociaux
Publié le 16 septembre 2015
S'inspirant d'une réforme récemment mise en œuvre en Grande-Bretagne, elle propose de fusionner APL, RSA et prime pour l'emploi.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
S'inspirant d'une réforme récemment mise en œuvre en Grande-Bretagne, elle propose de fusionner APL, RSA et prime pour l'emploi.

Ambitieuse, la Cour des comptes. Les sages de la rue Cambon ont publié ce mercredi leurs recommandations sur la refonte des aides au logement, un mécanisme très coûteux pour les finances publiques et dont l'efficacité est régulièrement mise en question. Le rapport avait été commandé par la commission des Affaires économiques du Sénat.

Pour la Cour des comptes, toutes les réformes envisagées jusqu’ici par le gouvernement ne parviendront pas à combler les dérives. Parmi celle-là, on comptait la prise en compte du patrimoine du bénéficiaire dans l’attribution de l’APL. Mais les mesures les plus explosives ont été mises de côté depuis longtemps, notamment celle qui prévoyait sortir du foyer fiscal de leurs parents les étudiants bénéficiaires d’une aide au logement

La Cour apelle donc à une réforme plus ambitieuse. S'inspirant d'une réforme récemment mise en œuvre en Grande-Bretagne, elle propose donc de faire un trois en un : fusionner les APL, le RSA et la prime pour l'emploi. "La fusion des aides personnelles avec certains minima sociaux semble l’option à terme la plus pertinente pour améliorer l’efficacité des aides au logement" estime-t-elle.

Cependant, la Cour, le reconnait elle-même : cette réforme poserait plusieurs problèmes. Premièrement, les bénéficiaires du RSA, des APL et de la prime pour l'emploi ne sont pas forcément les mêmes. Autre souci: le RSA est recalculé tous les trois mois, ce qui n'est pas le cas des APL.

Vu sur : Lu sur Les Echos
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
02.
Les puissants relais de l'Algérie en France ; Ces amis de Ghosn que tout le monde craignait chez Renault; L'avertissement de Philippe à Castaner; Technip: et un mégagâchis industriel de plus; Notre-Dame partout dans les hebdos, le catholicisme plus rare
03.
Ils reconnaissent l'une des écoles de leur village dans un film porno
04.
Reconstruction de Notre Dame : Emmanuel Macron prend-il le risque du « too much » ?
05.
Le blues des gendarmes de Matignon ne faiblit pas
06.
Notre Dame brûla et obligea la France à se souvenir qu'elle fut catholique…
07.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
L’insoutenable légèreté de la majorité LREM ?
04.
Ce que pèse vraiment le vote musulman dans la balance démocratique française
05.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
06.
Cardinal Robert Sarah : “Ceux qui veulent m’opposer au Pape perdent leur temps et leurs propos ne sont que le paravent qui masque leur propre opposition au Saint-Père”
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
05.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
06.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 17/09/2015 - 09:50
Comment démonter une usine à gaz gauchiste?
Très dangereux, à cause des risques d'implosion...mieux vaut la laisser s'emballer et pêter naturellement!
tubixray
- 17/09/2015 - 08:55
Mouais .....
Il est clair que certains vivent mieux avec l'aide sociale qu'avec un SMIC, la mise en cohérence de ces aides relève de l'évidence et de la justice sociale. Une autre mesure de salubrité nationale consiste à intégrer toutes les aides sociales dans le revenu imposable et là il y aurait des mauvaises surprises pour certains "pauvres".