En direct
Best of
Best of du 13 au 19 juillet
En direct
Epidémie

Comment l'addiction au sexe peut ruiner une vie

Publié le 27 novembre 2011
Phénomène peu connu, l'addiction au sexe est une véritable maladie en pleine progression, qui peut détruire une vie au même titre que l'alcool ou la drogue.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Phénomène peu connu, l'addiction au sexe est une véritable maladie en pleine progression, qui peut détruire une vie au même titre que l'alcool ou la drogue.

Phénomène peu connu et à la définition controversée, l'addiction au sexe est perçu comme un mythe ou raillée quand elle concerne des personnalités comme Dominique Strauss-Kahn ou Tiger Woods. Pourtant, le comportement sexuel compulsif, également appelé "désordre hypersexuel", peut détruire une vie au même titre que l'alcool ou la drogue.

Au Etats-Unis, comme le rappelle Newsweek, cette maladie en pleine progression touche 3 à 5% de la population, soit plus de 9 millions de personnes, à tel point qu'on commence à parler d'épidémie. Et alors que l'addiction sexuelle concernait autrefois uniquement des hommes de 40 ou 50 ans, de plus en plus de femmes, d'adolescents et de seniors sont traités par les quelques dizaines de centre de désintoxication qui ont fleuri sur le territoire.

L'explication de cette recrudescence ? L'arrivée d'Internet, et la banalisation de la pornographie, qui tend à aggraver l'état des personnes avec un terrain favorable à l'addiction. Le développement d'outils de rencontres rapides et sans lendemain a également favorisé le phénomène.

Newsweek nous livre l'histoire de Valerie, 30 ans, employée a priori sans histoire. Sauf qu'elle trompait sans arrêt son mari avec des inconnus, se masturbait beaucoup plus que la moyenne, consultait régulièrement des sites pornographiques et se livrait continuellement à de l'exhibitionnisme public. Même quand la femme de l'un de ses amants l'a menacée avec une arme à feu après les avoir surpris, elle s'est révélée incapable de s'arrêter.

Pour elle, le sexe était un remède contre l'anxiété liée à son abandon par ses parents à l'enfance. Après son second divorce, elle tente de mettre fin à ses fins par une overdose de médicament. Quand elle se réveille à l'hôpital, elle comprend ce qu'elle est devenue : une addict du sexe. Une maladie qui lui aura fait perdre deux maris, son travail et sa maison.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Descente aux enfers : alors que la canicule s’abat sur la France, la culture démocratique s’évapore

02.

Ces caractéristiques pas très progressistes qui expliquent paradoxalement que Greta Thunberg soit devenue l’idole de ceux qui croient l’être

03.

Un million de personnes veulent envahir la zone 51 aux Etats-Unis

04.

Pourquoi le Roi Lion pourrait être le dernier classique que Disney parvient à recycler

05.

Jordan Bardella sur Sibeth Ndiaye : "Elle est habillée comme un Télétubbies"

06.

Quand les documents officiels sur le SNU montrent que l’occasion de restaurer l’autorité a été manquée

07.

Pourquoi l’Europe ne s’est jamais complètement remise de l’échec de l’attentat du 20 juillet 1944 contre Hitler

01.

Ces raisons pour lesquelles le marché de l’immobilier n’est pas vraiment favorable à ceux qui veulent se loger malgré des taux d’intérêt historiquement bas

02.

Camille Combal et Heidi Klum mariés en secret ; Karine Ferri &Nabilla, Kate &Meghan : tout était faux !; Libertinage et infidélités lesbiennes : Stéphane Plaza & Miley Cyrus assument; Brad Pitt & Angelina Jolie se réconcilient par surprise

03.

Les accusations de racisme et de sexisme portées contre Zohra Bitan pour avoir critiqué les tenues et la “coupe de cheveux sans coupe” de Sibeth NDiaye sont-elles justifiées ? Petits éléments de réflexion

04.

Lignes de fractures : ce que les drapeaux algériens nous révèlent de l’état des Français (et des nouveaux clivages politiques)

05.

Critiquée pour son poids, Miss France réplique : "Moi au moins, j’ai un cerveau"

06.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

01.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

02.

Face au "séparatisme islamiste" qui menace l’unité de la France, la tentation de "l’autonomie relative"...

03.

Ces caractéristiques pas très progressistes qui expliquent paradoxalement que Greta Thunberg soit devenue l’idole de ceux qui croient l’être

04.

Descente aux enfers : alors que la canicule s’abat sur la France, la culture démocratique s’évapore

05.

Lignes de fractures : ce que les drapeaux algériens nous révèlent de l’état des Français (et des nouveaux clivages politiques)

06.

Les accusations de racisme et de sexisme portées contre Zohra Bitan pour avoir critiqué les tenues et la “coupe de cheveux sans coupe” de Sibeth NDiaye sont-elles justifiées ? Petits éléments de réflexion

Commentaires (13)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
babeil
- 29/11/2011 - 16:23
le sexe addict n'existe pas
Vous devenez dépendants de substances illicites dangereuses, parce que vous en avez abusé. Peut on appliquer le même raisonnement pour le sexe? Peut on devenir drogué au sexe parce qu'on a trop couché?
Qu'on arrête de se foutre de notre gueule !!
babeil
- 29/11/2011 - 16:20
le sexe addict n'existe pas
pas une seule seconde. Cet article honteux vise seulement à lui donner des circonstances atténuantes. S'il est malade, il n'est pas tout à fait responsable de ses actes. C'est un peu comme si on disait qu'une personne obèse était dépendante de la nourriture. C'est la consommation - immodérée de certaines substances - qui rend dépendant. Il n'y a pas de dépendance qui tombe du ciel par magie.
babeil
- 29/11/2011 - 16:08
le sexe addict n'existe pas
peut ou s'il ne VEUT PAS s'arrêter, avec un brutal violeur criminel qui aurait tout intérêt à le faire mais qui a donné l'impression qu'il en était peut être incapable, mais aussi de parler d'addiction pour de banales affaires d'adultères, comme si le sexe était comparable à la drogue ou l'alcool.
Si j'ai dit que l'addiction était une hypothèse pour Strauss Kahn, la vérité est que je n'y crois...