En direct
Best of
Best of du 6 au 12 juillet
En direct
Terrifiant

L'Etat islamique impose 11 règles à suivre aux chrétiens pour garder la vie sauve

Publié le 08 septembre 2015
Un "plan d'action" doit être dévoilé ce mardi à Paris en faveur des minorités religieuses au Moyen-Orient, persécutées par l'EI.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un "plan d'action" doit être dévoilé ce mardi à Paris en faveur des minorités religieuses au Moyen-Orient, persécutées par l'EI.

L’Observatoire syrien des droits de l’homme vient de publier un document dévoilant le traitement dégradant que subissent désormais les chrétiens au quotidien dans les territoires soumis à l’organisation État islamique (EI). Il s’agit d’une note dont l’auteur n’est autre que le chef autoproclamé de l’EI, Abou Bakr al-Baghdadi, destinée aux habitants de la ville syrienne d’Al-Qaryatayn dans la région de Damas. Dans ce communiqué, le groupe terroriste énonce 11 commandements auxquels les chrétiens devront se plier pour garder leur argent, leur religion, mais surtout la vie sauve :

  • Interdiction de construire une église, un monastère ou un ermitage.
  • Interdiction de montrer une croix ou un quelconque signe issu de leurs livres dans la sphère publique musulmane, et d’utiliser un haut-parleur quand ils font leurs prières.
  • Interdiction de faire entendre à un musulman une quelconque méditation ou prière issue de leurs livres ainsi que le son de leurs cloches. Ces dernières ne pourront être utilisées qu’au sein de leurs églises.
  • Interdiction de porter atteinte à « l’État islamique » en cachant un espion ou une personne recherchée. Si une quelconque conspiration à l’égard des musulmans est portée à la connaissance d’un chrétien, celui-ci devra transmettre l’information immédiatement.
  • Interdiction de posséder une arme.
  • Interdiction de commercialiser de la viande de porc ou du vin à des musulmans ou sur leurs marchés. Interdiction de boire du vin en public.
  • Interdiction de montrer publiquement et sous aucun prétexte quoi que ce soit issu de leurs rituels et cultes.
  • Interdiction de dénigrer quoi que ce soit appartenant à la religion musulmane.
  • Obligation de se soumettre au paiement de la Jizya (impôt religieux auquel sont soumis les non-musulmans sous la loi islamique, ndlr), soit 4 dinars d’or chaque année (480 euros) pour les plus riches, la moitié pour les classes moyennes, et le quart en ce qui concerne les plus pauvres.
  • Obligation pour les chrétiens d’être enterrés dans leurs propres cimetières, comme d’habitude.
  • Obligation pour les chrétiens de s’engager formellement à respecter les règles imposées par « l’État islamique », mais aussi à s’habiller modestement et suivre le règlement en matière d’achat et de vente, etc.


Ce règlement a été promulgué après que l’État islamique autoproclamé se fut emparé de la ville de Al-Qaryatayn et qu’il eut détruit le monastère chrétien de Mar Elian le 20 août dernier. La prise de la ville avait entraîné en réponse 20 raids aériens menés par l’armée syrienne. L’OSDH rapporte par ailleurs que certains Chrétiens se seraient déjà acquittés de la Jizya ces dernières 48 heures.

Selon une source présente sur les lieux, les papiers d’identité de tous les résidents chrétiens auraient même été confisqués par les islamistes pour une durée indéterminée, et les mauvais payeurs subiraient de nombreuses persécutions.

Vu sur : Lu sur Aleteia
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

02.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

05.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

06.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

04.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

05.

Chasse aux comportements indécents : ce que la France a à gagner … et à perdre dans sa quête grandissante de vertu

06.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

Commentaires (20)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
padam
- 10/09/2015 - 19:49
(suite)
D'accord avec la plupart des commentateurs. Les déclarations du calife autoproclamé n'ont rien de révolutionnaire et même d'original: c'est simplement le rappel des règles qui doivent et devraient s'appliquer dans tout Etat islamique aux non-musulmans, c'est à dire aux infidèles, en particuliers chrétiens et aux mécréants. Aussi horrible que soit le bonhomme, reconnaissons lui au moins une certaine honnêteté. Honnêteté, ça vous dit quelque chose Mmes et Mrs appartenant à la sphère politico-intello-médiatique occidentale?...
padam
- 10/09/2015 - 19:30
A bon entendeur...
Au moins ça a le mérite de la clarté! A nous d'en tirer les conclusions.
MIMINE 95
- 10/09/2015 - 12:25
MAIS JE PENSE, que la vérité vaut mieux que la guerre !
Charles Martel ne me convient donc pas et j'espère de tout coeur que nous n'en arriveront pas à cela. Faire prendre conscience de la réalité coranique dont on nous rabat les oreilles, qu'elle serait "d'amour et de paix", sans nous préciser que ces deux termes (que je ne trouve guère appropriés) ne concernent que la "oumma", et certainement pas l'humanité par exemple. Cependant, des musulmans voudraient réformer l'islam,ce qui tendrait à prouver qu'il y a problème. Si j'apporte toute ma sympathie à quelque uns d'entre eux, peu nombreux il est vrai, que je crois sincères mais bien naïfs (philosophes, écrivains, intellectuels), les autres se gardent bien de nous présenter un quelconque projet palpable de "leurs réformes", se bornant à dénoncer du bout des lèvres des versets post hégire pouvant poser problème, comme si n'y avait que cela. Hélas, le calendrier musulman débute à l'hégire, y'a comme qui dirai un "blème" parmI les "blèmes". Personne ne sait mieux que moi la difficulté à prendre conscience de ces "blèmes", car en plus du "renoncer", vous avez le sentiment de trahir, de rejeter ceux qui vous aiment, voire de les condamner, et ce n'est pas seulement valable que pour l'islam