En direct
Best of
Best of du samedi 2 au vendredi 8 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Ces 3 grandes réformes du capitalisme libéral auxquelles Emmanuel Macron ne s’est toujours pas attaqué

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

Quatre ans après le Bataclan, la France désemparée face à la zone grise qui sépare islam politique et terrorisme

06.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

07.

"J'Accuse" de Roman Polanski : l'un des films les plus magistraux du réalisateur de Chinatown…

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

01.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

02.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

03.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

04.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

05.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

06.

The Economist : Emmanuel Macron affirme que l'Otan est en état de "mort cérébrale" et que l'Europe est en danger

ça vient d'être publié
décryptage > Santé
Journée “hôpital mort”

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

il y a 1 min 59 sec
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
L'Express voit Macron paralysé; Rachida Dati fait face à ses ennemis; Ségolène Royal veut faire taire les siens, et le PS qu'elle arrête de détourner son temps de parole; Retraite: plus les Français sont âgés, plus ils la souhaitent tardive
il y a 38 min 53 sec
pépite vidéo > Terrorisme
Lutte contre le terrorisme
13 Novembre : selon Laurent Nuñez, l'état de la menace terroriste reste "toujours aussi élevé"
il y a 15 heures 12 min
pépites > International
Révolte
Liban : une déclaration du président Michel Aoun provoque la colère des manifestants
il y a 16 heures 17 min
light > Culture
Emotion des fans
Friends : la bande d'amis la plus célèbre de la télévision sera bientôt de retour pour une réunion spéciale sur HBO Max
il y a 18 heures 5 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"J'Accuse" de Roman Polanski : l'un des films les plus magistraux du réalisateur de Chinatown…

il y a 18 heures 49 min
Expédition
Greta Thunberg débute sa seconde traversée de l'Atlantique en catamaran pour revenir en Europe et participer à la COP25
il y a 19 heures 11 min
pépites > Justice
Ultime recours
Patrick Balkany va déposer une nouvelle demande de mise en liberté
il y a 20 heures 22 min
décryptage > Consommation
Consommation

Des crédits d’impôt pour acheter d’occasion : l’écologie version gadget

il y a 21 heures 47 min
décryptage > Education
Malaise et colère

Précarité des étudiants : vrai sujet, mauvaises pistes de solutions

il y a 22 heures 38 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Face à l’offensive de Disney, Amazon, Google et Apple, les chaînes de télé et le cinéma risquent d’être définitivement dépassés

il y a 28 min 8 sec
pépites > France
Hommage
Un jardin du souvenir pour les victimes des attentats du 13 novembre 2015 sera bientôt ouvert à Paris
il y a 12 heures 50 min
pépites > International
Impeachment
Destitution de Donald Trump : ouverture d'auditions publiques historiques au Congrès
il y a 15 heures 31 min
light > Sport
Légende du cyclisme
Mort de Raymond Poulidor, "l'éternel second" du Tour de France, à l'âge de 83 ans
il y a 17 heures 39 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Vous n'aurez pas le dernier mot" de Diane Ducret : que diable allait-il faire dans cette galère ?

il y a 18 heures 33 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Body and soul" : la chorégraphe Crystal Pite envoûte les danseurs et le public

il y a 18 heures 58 min
pépite vidéo > Europe
Inondations
Les images impressionnantes de "l'acqua alta" historique à Venise
il y a 19 heures 57 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 12 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 20 heures 53 min
décryptage > Science
Fusion nucléaire

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

il y a 22 heures 7 min
décryptage > France
Ayatollahs de la décroissance

Nous devons repenser la croissance. Pas y renoncer

il y a 22 heures 39 min
© Reuters
© Reuters
Action/réaction

Chrétiens d'Orient et autres persécutés de l'Etat islamique : une réunion à Paris pour définir un "plan d'action"

Publié le 08 septembre 2015
La réunion, co-présidée par le chef de la diplomatie française Laurent Fabius et par son homologue jordanien Nasser Judeh a pour but de tirer les conclusions "des discussions du printemps" et de "proposer une charte d'action".
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La réunion, co-présidée par le chef de la diplomatie française Laurent Fabius et par son homologue jordanien Nasser Judeh a pour but de tirer les conclusions "des discussions du printemps" et de "proposer une charte d'action".

Une conférence internationale a lieu ce mardi à Paris pour décider d'un "plan d'action" en faveur des minorités persécutées au Moyen-Orient par le groupe État islamique (EI), selon des sources diplomatiques. Cette réunion sera ouverte par le président français François Hollande, avait été décidée en mars lors d'un débat consacré à ce sujet au Conseil de sécurité de l'Onu.

En effet, le 27 mars dernier, Laurent Fabius avait estimé que la communauté internationale devait tout faire pour permettre le retour chez elles des minorités du Moyen-Orient persécutées par les groupes extrémistes comme l'EI. Il avait évoqué le sort non seulement des chrétiens d'Orient mais aussi des Yézidis du Kurdistan irakien ou les Kurdes de Kobané (Syrie). Il ne reste qu'environ 400.000 chrétiens en Irak, contre environ 1,4 million en 1987.

A lire aussi : Le maire de Roanne accepte d’accueillir des migrants uniquement s'ils "sont chrétiens"

La réunion, coprésidée par le chef de la diplomatie française Laurent Fabius et par son homologue jordanien Nasser Judeh, a pour but de tirer les conclusions "des discussions du printemps" et de "proposer une charte d'action", avait précisé M. Fabius. "L'objectif de cette rencontre est d'identifier des mesures concrètes pour répondre à tous les aspects de la situation des victimes de violences ethniques et religieuses au Moyen-Orient", a précisé le porte-parole du Quai d'Orsay, Romain Nadal.

Le "plan d'action", dont les détails seront annoncés mardi après-midi, va prévoir dans ses grandes lignes de "préparer et faciliter le retour volontaire et durable des déplacés, promouvoir des solutions politiques respectueuses des droits de l'Homme (...) et mettre fin à l'impunité de ceux qui ont commis des crimes contre les populations pour des raisons d'appartenance ethnique ou de conviction religieuse", a précisé M. Nadal.

Une soixantaine d'États seront représentés mardi à Paris, dont tous les pays concernés et de nombreux Etats de la région, de même que les représentants de nombreuses ONG et de toutes les grandes agences de l'ONU. 

"Cette initiative servira à dire : ça suffit", a souligné le vice-secrétaire général des Nations unies, Jan Eliasson, lors d'un point-presse lundi au siège de l'Unesco. "Le monde doit réagir de manière plus déterminée", face à l'action de l'EI, a-t-il jugé. "En Irak, il est important de combiner des moyens militaires, qui sont sans aucun doute nécessaires, avec une stratégie politique", notamment de soutien au gouvernement et d'aide aux déplacés, a-t-il estimé.

Quant à la Syrie, il faut selon lui "des efforts combinés" des membres du Conseil de sécurité de l'ONU et des pays de la région pour "mettre un terme à l'horreur". "Pour l'instant, nous n'avons pas eu de résolution forte", a-t-il déploré. Moscou a opposé à plusieurs reprises son veto à des projets de résolution condamnant le pouvoir de Damas.

A la veille de la tenue, ce mardi à Paris, de cette conférence de l'ONU sur les minorités ethniques victimes de violences au Proche-Orient, des manifestants se sont réunis, répondant à un appel de la Coordination des Chrétiens d'Orient en danger (Chredo), qui accuse Ankara de faire partie de l'Otan d'un côté mais d'être complice du groupe Etat islamique de l'autre.

"En autorisant les trafics de pétrole de Daech, en laissant passer les volontaires qui veulent rejoindre le groupe, en laissant passer les armes et les munitions qui lui sont destinées, la Turquie est complice de Daech", a assuré à l'AFP Patrick Karam, président de la Chredo. Sous des banderoles proclamant notamment "Turquie 1915 : coupable du génocide des Arméniens - 2015 : coupable du génocide des Chrétiens d'Orient", les manifestants ont brandi des drapeaux français, libanais et syriens. "La France vient de décider de bombarder la Syrie : ça ne sert à rien", a ajouté M. Karam.

Et dajouter : "Des avions américains survolent déjà les zones tenues par Daech et reviennent de mission la plupart du temps sans avoir tiré, faute de cibles". "La Turquie sera présente demain à la réunion de Paris", a-t-il lancé au micro. "La communauté internationale va-t-elle en profiter pour lui demander des comptes sur son double jeu ? Absolument pas ! C'est pourquoi nous sommes ici ce soir".

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Ces 3 grandes réformes du capitalisme libéral auxquelles Emmanuel Macron ne s’est toujours pas attaqué

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

Quatre ans après le Bataclan, la France désemparée face à la zone grise qui sépare islam politique et terrorisme

06.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

07.

"J'Accuse" de Roman Polanski : l'un des films les plus magistraux du réalisateur de Chinatown…

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

01.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

02.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

03.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

04.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

05.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

06.

The Economist : Emmanuel Macron affirme que l'Otan est en état de "mort cérébrale" et que l'Europe est en danger

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
langue de pivert
- 08/09/2015 - 17:45
Exécutifs de clampins !
L'article qui précède pourrait être une source d'inspiration qui aurait l'avantage "d'impliquer" la secte islamiste incrustée en occident ! Mais "fafa le vampire" et l'exécutif de merde qui dirige la France ouvrent large ses portes à la secte des persécuteurs ! L'occasion de "faire passer un message est déjà perdue ! Le Liban, la Turquie la Jordanie... ne vont pas louper l'occasion de vider leur camps de réfugiés vers l'Europe !
langue de pivert
- 08/09/2015 - 17:32
Loi du talion version soft...
...la version hard est une option à envisager si nécessaire ! Le dénominateur commun des problèmes c'est l'islam ! (qu'il soit Arabe, Ottoman, ou Perse) Plutôt que de bombarder des pays musulmans, l'Occident devrait commencer par des mesures de réciprocité contre les musulmans présents dans les pays occidentaux ! La barbarie en moins : on est pas des sauvages nous - on l'a été et ça pourrait revenir - (une église détruite en terre musulmane, une mosquée fermée en occident, des minorités persécutées en Afrique et au M.O. des expulsions de masse de musulmans hors de l'occident etc)