En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Reuters
Coup de grâce et coup de gueule

Nucléaire iranien : un accord a enfin été trouvé, Nétanyahou dénonce "une erreur aux conséquences historiques"

Publié le 14 juillet 2015
"Nous nous sommes engagés à empêcher l’Iran de s’équiper d’armes nucléaires" a-t-il déclaré.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"Nous nous sommes engagés à empêcher l’Iran de s’équiper d’armes nucléaires" a-t-il déclaré.

Omettre de préciser qu’il s’agit là d’un accord historique serait une grande erreur. Parce que voilà 12 ans que ce dossier empoissonne certaines relations internationales. Selon une source diplomatique à l’AFP, le P5 + 1 (Chine, Etats-Unis, France, Royaume-Uni, Russie et Allemagne) aurait enfin trouvé un accord avec l’Iran sur la question du nucléaire. Au terme de 17 jours de négociations à Vienne, les dirigeants gouvernementaux se seraient enfin entendus sur le maintien pendant 5 ans de l’embargo des Nations unies sur les armes. De même que selon Reuters, il a été convenu que les sanctions sur les missiles ne seraient pas levées avant huit ans. Si l’Iran ne respectait pas cet accord, un retour des sanctions serait possible sous 65 jours.

Pour Benyamin Nétanyahou, il s’agit d’"une erreur aux conséquences historique"s. Le premier ministre israelien a fait savoir son mécontentement et annoncé qu’il ferait pour empêcher le texte d'être ratifié. " Nous ne nous sommes jamais engagés à empêcher un accord, et certainement pas un accord que les puissances majeures sont prêtes à conclure à n’importe quel prix", a-t-il déclaré évoquant le laxisme du P5+1. "Nous nous sommes engagés à empêcher l’Iran de s’équiper d’armes nucléaires". Un objectif qui reste "plus valide aujourd’hui que jamais".

"Je crois que cet accord est un moment historique", a quant à lui déclaré le ministre des Affaires étrangères iranien, Mohammad Javad Zarif, reconnaissant qu’il n’était "parfait pour personne". Mais celui-ci le qualifie de solution "gagnant-gagnant" qui ouvre "un nouveau chapitre d'espoir".

Vu sur : Lu sur le Monde
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Seniors : cette méthode qui vous permet de profiter pleinement de votre retraite

02.

Tempête dans les bénitiers : qui de Salvini ou du pape est le plus catholique ?

03.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

04.

Le général iranien Qassem Souleimani, maître de guerre sur le front syro-irakien

05.

Services secrets turcs : les hommes des basses œuvres du président Erdogan

06.

Psychogénéalogie : comment les générations familiales qui nous précèdent laissent leur empreinte sur notre identité

07.

Fleurs et vacheries au G7 : les avis surprenants des dirigeants étrangers sur Emmanuel Macron ; Notre-Dame, victime collatérale de négligence politique ; Julien Dray, mentor repenti d’Emmanuel Macron ; Panne sèche pour la voiture autonome

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

03.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

04.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

03.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

04.

Rencontres diplomatiques : Boris Johnson pourrait-il profiter du désaccord entre Paris et Berlin sur le Brexit ?

05.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

06.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Marie-E
- 14/07/2015 - 16:56
il faudrait relire les articles
certaines phrases sont incomplètes
exemple : ... ferait pour empêcher le texte....
"quant au dossier qui empoissonne", je ne comprends pas
pour le reste, chacun en pense ce qu'il veut selon qu'il est pessimiste, optimiste, idéaliste ou j'menfoutiste.