En direct
Best of
Best of du 7 au 13 septembre
En direct
Crise

Succès grandissant pour les obsèques low-cost

Publié le 04 novembre 2011
En Allemagne, l’industrie de l’enterrement low-cost se développe. Les funérailles low-cost représentait 16% des enterrements en 2009. Ce chiffre est passé à 20% en 2010 et devrait atteindre 26% en 2011.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
En Allemagne, l’industrie de l’enterrement low-cost se développe. Les funérailles low-cost représentait 16% des enterrements en 2009. Ce chiffre est passé à 20% en 2010 et devrait atteindre 26% en 2011.

Se faire enterrer à moins de 1200 euros, c’est la définition de l’enterrement low-cost. Alors que le prix d’un enterrement classique coûte entre 2800 et 3500 euros outre-Rhin, selon la Fédération allemande des pompes funèbres, le prix peut être aujourd’hui divisé par trois, voire par quatre.

La société berlinoise "Sargdiscount" propose même l’enterrement le moins cher du marché à 479 euros . Mais à ce prix-là, pas de fioritures : le défunt sera incinéré en République tchèque sans cérémonie, et les cendres seront déposées dans la fosse commune.

Un coût qui laisse certains professionnels sceptiques. "Moins de 500 euros, cela ne couvre même pas les coûts. Soit il y a des frais cachés, soit le corps est traité sans dignité", s’étonne Rolf Lichtner, porte-parole de la Fédération allemande des pompes funèbres.

Selon l’étude du site spécialisé Bestattugen.de, plusieurs raisons expliquent le choix d’obsèques à prix bradé : "une relation familiale distante" à 58%, "l’éloignement géographique" à  47% et "des ressources économiques insuffisantes" à 41%.

Les Français suivent le mouvement. Une société de l'Hexagone de services funéraires propose un service "éco plus funéraire". Leur slogan  : "Mourir ne doit pas être un luxe"…

Vu sur : Lu sur l'AFP
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Un oiseau attaque et tue un cycliste

03.

Les conditions de la détention de l’actrice Felicity Huffman dévoilées par la presse américaine

04.

Brexit : le rapport secret mais officiel du gouvernement britannique est peut-être en train de faire évoluer Boris Johnson...

05.

Thomas Piketty, l'anti-Friedman qui ne fait peur à personne

06.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

07.

Comment Facebook entend bénéficier du malaise général des utilisateurs de Tinder et autres applications de rencontres

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

03.

Syrie : les vraies raisons derrière l’avertissement d’Erdogan à l’Europe sur une nouvelle vague de migrants

04.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

05.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

06.

Pourquoi parle-t-on si peu de la jeune Palestinienne assassinée en Cisjordanie ? Parce que ce ne sont pas les Israéliens qui l'ont tuée !

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

​La déliquescence de la pensée (Gérard Noiriel) contre « la pensée délinquante » (Éric Zemmour)

03.

Peurs sur la consommation : bienvenue dans l’ère de l’irrationalité

04.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

05.

Reconnaissance de la filiation des enfants par GPA : grand flou sur sujet clair

06.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Septentrionale
- 05/11/2011 - 18:56
@Cap2006
non mais il faut que la mairie soit prévenue de la volonté du défunt et franchement je trouve ce décret inquisitorial
Cap2006
- 05/11/2011 - 16:16
Meme le droit de faire ce que l'on veux des cendres...
ils nous l'ont enlevé...
Septentrionale
- 05/11/2011 - 09:44
pour ma part
je veux des obsèques à minima que je prends en charge via une assurance
je désire juste que mes enfants dispersent mes cendres dans les ressacs sur le sable du bord de mer que nous aimons tant