En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
Une pièce s'il vous plait

Faute d'argent, la Grèce ne pourra pas rembourser le FMI en juin

Publié le 24 mai 2015
La Grèce n'effectuera pas les remboursements de 1,6 milliard d'euros au Fonds monétaire international (FMI) prévus en juin, a annoncé dimanche le ministre de l'Intérieur.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La Grèce n'effectuera pas les remboursements de 1,6 milliard d'euros au Fonds monétaire international (FMI) prévus en juin, a annoncé dimanche le ministre de l'Intérieur.

"Les quatre versements au FMI en juin représentent 1,6 milliard d'euros. Cet argent ne sera pas donné et il n'y en a pas à donner" : les mots sont forts et ils ont de Nikos Voutsis, ministre de l'intérieur grec, qui s'exprimait ce matin sur la chaîne de télévision grecque Mega.

La Grèce est privée d'accès aux marchés obligataires et les aides liées au plan de sauvetage sont bloquées: le pays se retrouve donc à cours de fonds pour payer sa dette, alors qu'il doit aussi payer les salaires et pensions de ses fonctionnaires. Le pays survit depuis août 2014 en attendant que les créanciers lui versent la tranche de prêts de 7,2 milliards d'euros.

Le ministre des Finances Yanis Varoufakis a de son côté estimé ce matin sur la BBC que son pays a fait "un pas énorme" dans la négociation d'un accord avec ses créanciers internationaux pour éviter la faillite. "C'est maintenant aux institutions de faire leur part. Nous les avons rejointes aux trois quarts du chemin, elles doivent nous rejoindre sur un quart du chemin", a-t-il dit. Yanis Varoufakis a estimé qu'il serait "catastrophique" pour la Grèce de quitter l'euro. Ce serait, a-t-il affirmé, "le début de la fin du projet d'une devise commune".

Vu sur : Lu sur RTS
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Seniors : cette méthode qui vous permet de profiter pleinement de votre retraite

02.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

03.

Services secrets turcs : les hommes des basses œuvres du président Erdogan

04.

Tempête dans les bénitiers : qui de Salvini ou du pape est le plus catholique ?

05.

Fleurs et vacheries au G7 : les avis surprenants des dirigeants étrangers sur Emmanuel Macron ; Notre-Dame, victime collatérale de négligence politique ; Julien Dray, mentor repenti d’Emmanuel Macron ; Panne sèche pour la voiture autonome

06.

Le général iranien Qassem Souleimani, maître de guerre sur le front syro-irakien

07.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

03.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

04.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

05.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

06.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

03.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

04.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

05.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

06.

Rencontres diplomatiques : Boris Johnson pourrait-il profiter du désaccord entre Paris et Berlin sur le Brexit ?

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
cloette
- 24/05/2015 - 20:27
Les departs
Grèce, Angleterre, Espagne ?
vangog
- 24/05/2015 - 13:39
Ouf! Ça sent le divorce!
Les européens et les grecs font lit séparés depuis quelques années déjà, malgré quelques enculades adultérines par la Troïqu...ils en sont au stade du paiement du loyer commun et du partage des bibelots de famille. Les Grecs préfèrent continuer à payer leur nombreusenomenklatura sovialistico-mediatique, plutôt que régler le loyer commun. S'ils avaient eu lamoindreonce de fierté, ils seraient partis depuis longtemps...mais, grâce à la lâcheté de leur colocataire européen qui a tout payé, jusqu'à présent, ils ont pu rester dans les lieux...L'UE est arrivé au terme de sa lâcheté etlesGrecs au terme de leurs tocade vaseline! Voici venu l'instant de la crise et les institutions européennes ne résisteront pas à ce tsunami...un véritable espoir de Liberté pour la Grèce, et pour l'UE!