En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

Taux d’intérêt négatifs : les banques hésitent à faire payer l’épargne courante mais pas pour longtemps...

04.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

01.

"Pas en mon nom" : ces raisons pour lesquelles les musulmans français sont plus timides que d’autres dans leur condamnation du terrorisme islamiste

02.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

03.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

04.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

ça vient d'être publié
light > Culture
Big win
Queen s'oppose à l'utilisation de ses tubes par Donald Trump et le camp Républicain
il y a 7 heures 47 min
pépites > International
Ever changing
Offensive turque en Syrie : Donald Trump pourrait imposer de "grosses sanctions" à Ankara
il y a 8 heures 49 min
pépite vidéo > Société
Polémique
Mère voilée : pour Brigitte Macron "on ne parle pas politique" à l'école
il y a 9 heures 51 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"De Gaulle, 1969, l'autre révolution" d'Arnaud Teyssier : la fin de la saga du gaullisme, par l'un de ses meilleurs spécialistes

il y a 12 heures 1 sec
décryptage > Culture
7ème art

Soubresauts, horreurs et beauté du monde à Saint-Jean de Luz

il y a 13 heures 34 min
décryptage > Religion
L'art de la punchline

Un 13 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 13 heures 47 min
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

Cette semaine l’Europe joue son destin sur le Brexit

il y a 14 heures 25 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Stadia : Google mise sur la latence négative pour s’imposer dans l’univers des jeux vidéos. Décisif ou moufte aux yeux ?
il y a 14 heures 56 min
décryptage > Economie
Incompréhension

L’étrange capacité du capitalisme financiarisé à perdurer envers et contre tout

il y a 15 heures 30 min
décryptage > International
Opération "printemps de la paix"

Syrie : multi jeux de dupes autour des Kurdes (et des djihadistes de Daesh)

il y a 15 heures 47 min
light > Culture
Très critique
Elton John peu tendre envers Michaël Jackson : "C'était réellement un malade mental, quelqu'un d'un peu inquiétant à fréquenter".
il y a 8 heures 7 min
pépites > Religion
Coup de gueule
66% des Français se disent favorables à l'interdiction du voile durant des sorties scolaires
il y a 9 heures 11 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Vie et mort d'un chien" de et mise en scène par Jean Bechetoille : Etre ou ne pas être... c'est encore la question à Elseneur

il y a 11 heures 50 min
pépites > Europe
Last chance
Brexit : d'après le vice-premier ministre Irlandais, un accord est envisageable cette semaine
il y a 12 heures 11 min
décryptage > Social
Exercices de coloriage

Il est beaucoup question du "vieux mâle blanc". Mais pourquoi ne parle-t-on jamais du " vieux mâle noir" ?

il y a 13 heures 42 min
décryptage > Religion
Loi de 1905

Pourquoi la laïcité ne devrait pas être invoquée dans la lutte contre l’islamisme

il y a 14 heures 17 min
décryptage > Politique
Conceptuel

Le populisme, phénomène bien plus fondamental que le simple fruit de l’épuisement de la démocratie représentative ou de l’hystérisation des classes moyennes

il y a 14 heures 51 min
décryptage > Economie
Courage!

Livret A : avoir le courage de baisser le taux de l’emprunt perpétuel français ?

il y a 15 heures 26 min
décryptage > Economie
Atlantico-Business

Tout arrive : Trump veut mettre fin à la guerre commerciale avec la Chine et Boris Johnson propose un accord pour le Brexit.

il y a 15 heures 36 min
décryptage > Politique
Lourde tâche

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

il y a 16 heures 1 min
© Capture
© Capture
Attaque

Jean-Christophe Cambadélis : "Aujourd'hui, il y a une impunité pour le Front national"

Publié le 18 mars 2015
Le premier secrétaire du PS était l'invité de France Info ce mercredi. Il a évoqué notamment les élections départementales et n'a pas été très optimiste pour son camp à 4 jours du scrutin.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le premier secrétaire du PS était l'invité de France Info ce mercredi. Il a évoqué notamment les élections départementales et n'a pas été très optimiste pour son camp à 4 jours du scrutin.

"Quand on voit que dans soixante départements, il y a des propos homophobes, islamophobes, racistes, antisémites qui sont prononcés. On balaie cela d'un revers de main". C'est un Jean-Christophe Cambadélis remonté qui s'est présenté ce mercredi matin au micro de France Info. Le premier secrétaire du PS a notamment dénoncé mercredi une "impunité pour le Front national".

"Aujourd'hui, il y a une impunité pour le Front national. On peut dire ce que l'on veut dans notre espace public. On peut faire ce que l'on veut, être soutenu par les banques poutiniennes, on peut faire ce que l'on veut au Parlement européen en détournant les fonds du Parlement européen pour financer l'ensemble de son appareil politique, et ça n'intéresse personne" a-t-il critiqué. 

Puis Cambadélis a critiqué sans la nommer l'attitude de l'UMP qui selon lui ne tance pas assez les idées du FN. "À partir du moment où le Front national est en dynamique et où personne ne dit rien à part les socialistes, il y a un moment où toute la société française va à l'extrême droite, et je trouve que c'est très dangereux pour notre pays" a-t-il insisté.

Evoquant les élections départementales dont le premier tour aura lieu dimanche, le chef du PS ne s'est pas montré très optimiste. "Si l'on combine l'abstention et la division, le résultat, c'est la gauche éliminée. Nous avons été trop divisés et nous le sommes encore. Ça ne s'impose pas dans des élections départementales, qui sont des élections locales" a-t-il regretté avant de lancer un appel : "la gauche doit faire front ensemble puisque nous défendons au plan départemental les mêmes principes et les mêmes valeurs".

Jean-Christophe Cambadélis a enfin regretté que les résultats n'arrivent pas assez vite ce qui fait qu'une "grande partie du peuple de gauche s'abstient". 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

Taux d’intérêt négatifs : les banques hésitent à faire payer l’épargne courante mais pas pour longtemps...

04.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

01.

"Pas en mon nom" : ces raisons pour lesquelles les musulmans français sont plus timides que d’autres dans leur condamnation du terrorisme islamiste

02.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

03.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

04.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
langue de pivert
- 18/03/2015 - 11:32
Pas de Pol Pot ! ☺
Ce type rêve d'une France quadrillée par des "commissaires de quartier" qui pourraient dénoncer les "déviants" à la parole officielle et les faire envoyer dans des camps de rééducation par le travail ! Pas de chance, la France est encore une république où la liberté d'expression n'est pas encore un délit ! (Malgré les efforts de la sotte de garde et le "mur des cons" de sa complice :-)
arcole 34
- 18/03/2015 - 10:06
LE PLUS DANGEUREUX POUR NOTRE PAYS EST LE PARTI SOCIALISTE
Pour masquer les échecs des politiques que la gauche a menée depuis l'élection de leur leader naturel FH , ne définit plus son action politique , son esprit de la défense des libertés démocratiques qu' en initiant la lutte contre le FN plaçant ce dernier au cœur de la vie politique . Exit la dette , le déficit , le chômage , l'insécurité et tous les maux que rencontrent nos compatriotes et haro sur le front bas , il n'y a plus que ça. Rejouant encore une fois la danse du scalp comme au temps de tonton Mitterrand l'arrivée imminente du fascisme immense et rouge pour susciter la grande peur des bien pensants et n'ayant que pour seul et unique but de sauver la gauche qui est en déroute pour ne pas dire en déshérence . essayant par tous les moyens de discréditer la droite républicaine sous le prétexte galvaudé de proximité idéologique entre les partisans de MLPS et ceux de la droite républicaine .M Cambadélis à défaut d'être un brillant politique joue à n'être qu'ne sorte de voyante digne d'un magasin de hard discount , l'on croit rêver quand nous assistons à ces grands numéros et cris d'orfraie qui ne masquent que l'échec et l'inanité du pouvoir de la majorité politique actuelle .
cloette
- 18/03/2015 - 10:05
Et aussi
Manipulateur et cynique , encore deux ans , mais que c'est long !