En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
ça vient d'être publié
pépites > Politique
Vers un nouveau confinement ?
Covid-19 : Emmanuel Macron annoncera de nouvelles restrictions ce mercredi à 20 heures
il y a 4 heures 11 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Chambre des dupes" de Camille Pascal : Louis XV et les soeurs Mailly-Nesle : amours, intrigues, courtisans... Un roman brillant et bien documenté

il y a 5 heures 17 min
pépites > Politique
Campagne sous tension
Virginia Raggi, la maire de Rome, révèle être menacée par la mafia
il y a 6 heures 12 min
pépites > France
Tchétchénie
Ramzan Kadyrov estime qu'Emmanuel Macron pousse les musulmans "vers le terrorisme"
il y a 7 heures 8 min
pépites > Justice
Décision
La justice administrative valide la fermeture temporaire de la mosquée de Pantin
il y a 8 heures 50 min
décryptage > Culture
Septième art

Les banalités subversives de Maïwenn

il y a 11 heures 25 min
pépites > Santé
Choix cornélien : épidémie ou économie
Coronavirus : le reconfinement n'est plus tabou, couvre-feu élargi, confinement général ou local ?
il y a 12 heures 8 min
pépites > Politique
Relations humaines
Tensions internes dans la cellule diplomatique de l'Elysée et rapports tendus avec le Quai d'Orsay
il y a 12 heures 45 min
décryptage > Société
Dangers des nouveaux outils

Les objets connectés, des armes redoutables aux mains des auteurs de violences familiales

il y a 13 heures 21 min
décryptage > Economie
Réindustrialisation

Et pendant ce temps là, sur le front de l’industrie, on continue à faire des âneries

il y a 14 heures 12 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Gaulois réfractaires demandent des comptes au Nouveau Monde" de Philippe de Villiers : La Vendée se prend pour Bibracte. La révolte gronde. Les 2 Villiers sont à la manoeuvre

il y a 5 heures 6 min
light > Media
Bon rétablissement
Michel Drucker ne sera pas de retour sur France 2 avant 2021 après son opération
il y a 5 heures 50 min
Pollution
Réchauffement climatique : des gisements de méthane se décongèlent dans l'océan Arctique relâchant du gaz à effet de serre
il y a 6 heures 34 min
pépites > Education
Education Nationale
Rentrée du 2 novembre : un hommage à Samuel Paty sera organisé dans les écoles
il y a 8 heures 4 min
décryptage > Histoire
Identifier la menace

Guerre des civilisations ou guerre au sein de l’islam ?

il y a 11 heures 16 min
décryptage > France
Vocabulaire

Ensauvagement : une fois encore, Laurent Mucchielli parle trop vite…

il y a 11 heures 51 min
pépite vidéo > Europe
Paris - Ankara
L'Union européenne apporte son soutien à la France après l'appel au boycott des produits français
il y a 12 heures 12 min
décryptage > Histoire
Origines du mythe

Alerte aux vampires : comment des cadavres en décomposition ont provoqué la première crise de panique collective en 1720

il y a 13 heures 6 min
décryptage > Santé
Hiver de la dépression

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

il y a 13 heures 49 min
décryptage > Politique
Sondage pour 2022

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

il y a 14 heures 37 min
© Capture
© Capture
Attaque

Jean-Christophe Cambadélis : "Aujourd'hui, il y a une impunité pour le Front national"

Publié le 18 mars 2015
Le premier secrétaire du PS était l'invité de France Info ce mercredi. Il a évoqué notamment les élections départementales et n'a pas été très optimiste pour son camp à 4 jours du scrutin.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le premier secrétaire du PS était l'invité de France Info ce mercredi. Il a évoqué notamment les élections départementales et n'a pas été très optimiste pour son camp à 4 jours du scrutin.

"Quand on voit que dans soixante départements, il y a des propos homophobes, islamophobes, racistes, antisémites qui sont prononcés. On balaie cela d'un revers de main". C'est un Jean-Christophe Cambadélis remonté qui s'est présenté ce mercredi matin au micro de France Info. Le premier secrétaire du PS a notamment dénoncé mercredi une "impunité pour le Front national".

"Aujourd'hui, il y a une impunité pour le Front national. On peut dire ce que l'on veut dans notre espace public. On peut faire ce que l'on veut, être soutenu par les banques poutiniennes, on peut faire ce que l'on veut au Parlement européen en détournant les fonds du Parlement européen pour financer l'ensemble de son appareil politique, et ça n'intéresse personne" a-t-il critiqué. 

Puis Cambadélis a critiqué sans la nommer l'attitude de l'UMP qui selon lui ne tance pas assez les idées du FN. "À partir du moment où le Front national est en dynamique et où personne ne dit rien à part les socialistes, il y a un moment où toute la société française va à l'extrême droite, et je trouve que c'est très dangereux pour notre pays" a-t-il insisté.

Evoquant les élections départementales dont le premier tour aura lieu dimanche, le chef du PS ne s'est pas montré très optimiste. "Si l'on combine l'abstention et la division, le résultat, c'est la gauche éliminée. Nous avons été trop divisés et nous le sommes encore. Ça ne s'impose pas dans des élections départementales, qui sont des élections locales" a-t-il regretté avant de lancer un appel : "la gauche doit faire front ensemble puisque nous défendons au plan départemental les mêmes principes et les mêmes valeurs".

Jean-Christophe Cambadélis a enfin regretté que les résultats n'arrivent pas assez vite ce qui fait qu'une "grande partie du peuple de gauche s'abstient". 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
langue de pivert
- 18/03/2015 - 11:32
Pas de Pol Pot ! ☺
Ce type rêve d'une France quadrillée par des "commissaires de quartier" qui pourraient dénoncer les "déviants" à la parole officielle et les faire envoyer dans des camps de rééducation par le travail ! Pas de chance, la France est encore une république où la liberté d'expression n'est pas encore un délit ! (Malgré les efforts de la sotte de garde et le "mur des cons" de sa complice :-)
arcole 34
- 18/03/2015 - 10:06
LE PLUS DANGEUREUX POUR NOTRE PAYS EST LE PARTI SOCIALISTE
Pour masquer les échecs des politiques que la gauche a menée depuis l'élection de leur leader naturel FH , ne définit plus son action politique , son esprit de la défense des libertés démocratiques qu' en initiant la lutte contre le FN plaçant ce dernier au cœur de la vie politique . Exit la dette , le déficit , le chômage , l'insécurité et tous les maux que rencontrent nos compatriotes et haro sur le front bas , il n'y a plus que ça. Rejouant encore une fois la danse du scalp comme au temps de tonton Mitterrand l'arrivée imminente du fascisme immense et rouge pour susciter la grande peur des bien pensants et n'ayant que pour seul et unique but de sauver la gauche qui est en déroute pour ne pas dire en déshérence . essayant par tous les moyens de discréditer la droite républicaine sous le prétexte galvaudé de proximité idéologique entre les partisans de MLPS et ceux de la droite républicaine .M Cambadélis à défaut d'être un brillant politique joue à n'être qu'ne sorte de voyante digne d'un magasin de hard discount , l'on croit rêver quand nous assistons à ces grands numéros et cris d'orfraie qui ne masquent que l'échec et l'inanité du pouvoir de la majorité politique actuelle .
cloette
- 18/03/2015 - 10:05
Et aussi
Manipulateur et cynique , encore deux ans , mais que c'est long !