En direct
Best of
Best of du 18 au 24 mai 2019
En direct
Horreur
Otages de l'Etat islamique : une vidéo annoncerait l'exécution d'un des Japonais
Publié le 24 janvier 2015
Le gouvernement japonais est en train de vérifier l'authenticité d'une vidéo annonçant l'exécution d'un otage de l'EI.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le gouvernement japonais est en train de vérifier l'authenticité d'une vidéo annonçant l'exécution d'un otage de l'EI.

"Une nouvelle vidéo présentant apparemment (Kenji) Goto a été postée sur internet (...), nous rassemblons les informations", a déclaré le porte-parole du gouvernement, Yoshihide Suga, lors d'un point de presse dans la nuit de samedi à dimanche, un peu après minuit (heure de Tokyo).

Dans la vidéo, on entend une voix qui serait celle de Kenji Goto appelant le premier ministre japonais Shinzo Abe à l'aide pour le faire libérer. "Vous avez vu la photo de mon compagnon de cellule Haruna abattus dans le pays d’ISIS. Vous avez été prévenu", déclarerait Kenji Goto.

Selon ce document, le deuxième otage, Haruna Yukawa, aurait donc été tué par ses ravisseurs jihadistes.

L'authenticité de cette nouvelle vidéo n'est pas établie. Elle présenterait diverses étrangetés (mise en scène inhabituelle, absence de "logo" du groupe État islamique, pas de références religieuses).

Cette publication intervient 36 heures après l'expiration de l'ultimatum de 72 heures posé mardi dernier par les islamistes de l'EI. Ils menaçaient d'exécuter les deux Japonais à moins de recevoir une rançon de 200 millions de dollars. Selon cette vidéo, les demandes de l'EI auraient changé : le groupe terroriste exigerait la libération de Sajida al-Rishawi, une Irakienne condamnée à mort et détenue en Jordanie depuis sa tentative échouée d’attentat suicide à Amann en 2005.

Vu sur : Lu sur Le Point
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
langue de pivert
- 25/01/2015 - 11:00
????
On se demande bien ce que le Japon est venu faire dans cette pétaudière ? Ce pays, qui est un des rares à avoir eu la sagesse de faire comprendre à la secte islamiste qu'elle n'était pas la bienvenue sur son sol, est pourtant à l'abri, chez elle, des méfaits de la peste verte. Bon, ils doivent savoir ce qu'ils font après tout.