En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© Reuters
D'Islamabad à Paris
Barack Obama se déclare "solidaire de toutes les victimes du terrorisme" lors de son discours sur l'état de l'Union
Publié le 21 janvier 2015
Le président américain a également annoncé de nouvelles hausses d’impôts polémiques et abordé la situation internationale.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le président américain a également annoncé de nouvelles hausses d’impôts polémiques et abordé la situation internationale.

Economie, terrorisme, Cuba, Iran et conflit ukrainien : tels étaient les thèmes du discours annuel de Barack Obama sur l'état de l'Union, prononcé ce mardi.
Fort de bon chiffres sur le front de l'emploi et d'une popularité retrouvée, le président américain a d'abord, comme il était annoncé depuis quelque jours, lancé un pavé dans la mare, en proposant 320 milliards de hausses d’impôts. Ces hausses, qui viseraient notamment les milieux aisés de la finance, risquent bien de provoquer une tempête politique aux Etats-Unis alors que les ennemis républicains du chef de l'Etat sont désormais maitres des deux chambres (Sénat et Congrès) et sont violemment opposés au moindre centime de nouvel impôt.

Sur le front du terrorisme, le président américain a promis la victoire face à l'Etat islamique, soulignant toutefois que cette "guerre prendra du temps".  
"Nous allons continuer à chasser les terroristes et à détruire leurs réseaux, et nous nous réservons le droit d'agir unilatéralement, comme nous n'avons eu de cesse de le faire depuis que j'ai été élu pour éliminer des terroristes qui représentent une menace directe pour nous et nos alliés", a-t-il prévenu.
Barack Obama a également fait une référence aux derniers évènements survenus en France en déclarant solidaire des victimes "d'une école du Pakistan aux rues de Paris ».

Au niveau diplomatique, le président américain s'est déclaré contre de nouvelles sanctions contre l'Iran, affirmant que ces dernières constitueraient un "constat d'échec de la diplomatie". Il a aussi appelé le Congrès à "commencer le travail pour mettre fin à l'embargo" que les Etats-Unis imposent à Cuba depuis plus de cinquante ans. "Il est temps d'essayer autre chose", a-t-il souligné.

Concernant l'Ukraine, Barack Obama s'est montré offensif, déclarant que les Etats-Unis défendent éle principe selon lequel les grandes puissances ne peuvent malmener les petites en nous opposant à l'agression russe, en soutenant la démocratie en Ukraine et en rassurant nos alliés de l'Otan." . Avant de lancer une pique à Vladimir Poutine" Aujourd'hui, ce sont les Etats-Unis qui se tiennent forts et unis avec leurs alliés, tandis que la Russie est isolée et que son économie est en lambeaux."

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Et rien ne se passa comme prévu (par les progressistes)... : 2019 ou l’effondrement des promesses du monde de 1968
02.
La Belle au bois dormant est un "conte sexiste" : supprimé dans certaines écoles!
03.
Sauver la France en travaillant plus, pourquoi pas… Pourquoi le diagnostic initial ne correspond que de loin à la réalité vécue par les Français
04.
La guerre du pétrole n’aura pas lieu. Mais avec Donald Trump qui veut asphyxier l’Iran, on joue avec le feu
05.
Travaux à Paris : « Je creuse donc je suis ! »
06.
Une série d’erreurs serait à l'origine de l’incendie de Notre-Dame de Paris
07.
Pourquoi la France est malade de son immobilier
01.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
02.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
03.
La Belle au bois dormant est un "conte sexiste" : supprimé dans certaines écoles!
04.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
05.
De #GaspardGlanz au passé de Nathalie Loiseau, ces clashs qui soulignent la mentalité de guerre civile qui gagne les esprits français
06.
Et rien ne se passa comme prévu (par les progressistes)... : 2019 ou l’effondrement des promesses du monde de 1968
01.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
02.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
03.
Pourquoi les erreurs européennes dans le traitement de la crise financière de 2008 sont les racines de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et l’UE
04.
Névroses nationales : et la France de demain, vous la voulez à l’identique ou conscientisée ?
05.
Brûler l’ENA ? Pour la reconstruire plus belle encore?
06.
De #GaspardGlanz au passé de Nathalie Loiseau, ces clashs qui soulignent la mentalité de guerre civile qui gagne les esprits français
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
bjorn borg
- 21/01/2015 - 17:06
Clap de fin
pour Barack Hussein Obama? C'est à souhaiter rapidement.