En direct
Best of
Best of du 19 au 25 septembre
En direct
ça vient d'être publié
pépites > International
Jeter l'éponge
Liban : le Premier ministre désigné renonce à former un gouvernement et démissionne
il y a 8 heures 33 min
pépite vidéo > Insolite
Les joies du télétravail
Argentine : un député embrasse le sein nu de sa femme en pleine visioconférence
il y a 9 heures 12 min
pépite vidéo > International
Tragédie
26 morts dans le crash d’un avion militaire en Ukraine
il y a 10 heures 38 min
pépites > Politique
Polémique
Eric Zemmour condamné pour injure et provocation à la haine
il y a 11 heures 33 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Une bête aux aguets" : un roman dément et addictif

il y a 12 heures 49 min
décryptage > Europe
Crier au loup

Lutte contre la montée de l’extrême-droite : pourquoi l'Allemagne multiplie les gesticulations sans se poser les bonnes questions

il y a 16 heures 25 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Les aidants, ces acteurs clés du quotidien auprès des plus fragiles face à l'explosion de la dépendance

il y a 16 heures 36 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

OPA sur la droite : le pari risqué de Marion Maréchal

il y a 16 heures 37 min
décryptage > International
Accord global

Derrière aujourd'hui, il y a demain (Proverbe Libyen)

il y a 16 heures 39 min
décryptage > Société
Urgence

10 000 morts dans les Ehpad dans une quasi indifférence générale : voilà pourquoi les racines de notre manque d'empathie envers les seniors sont profondes

il y a 16 heures 40 min
pépites > France
Enquête
Attaque à Paris : le suspect "assume son acte" et pensait attaquer Charlie Hebdo
il y a 9 heures 57 sec
pépite vidéo > Politique
Pathétique
"Olivier véreux de mes c***lles" : Jean-Marie Bigard insulte le ministre de la Santé
il y a 10 heures 24 min
light > Culture
Figure de la droite
L'écrivain et polémiste Denis Tillinac est décédé
il y a 11 heures 2 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Les 100 plus belles planches de la bande dessinée" : La BD est un art qui vaut le détour !

il y a 12 heures 43 min
décryptage > Terrorisme
Menace diffuse

Attaque près des anciens locaux de Charlie Hebdo : un suspect au profil très atypique

il y a 15 heures 5 min
décryptage > Société
Et Dieu (Jupiter) créa l’homme

Emmanuel Macron s’est souvenu qu’il avait une mère et un père

il y a 16 heures 34 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Comment le chef de l'Etat Emmanuel Macron a jonglé avec les libertés fondamentales lors de son quinquennat

il y a 16 heures 36 min
décryptage > International
Influence des activités humaines

Incendies en Californie : ce dérèglement climatique qui a décidément bon dos...

il y a 16 heures 37 min
décryptage > International
Urgence énergétique

Liban : aussi une urgence énergétique géopolitique

il y a 16 heures 39 min
décryptage > Environnement
Rendement

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

il y a 16 heures 40 min
© Reuters
© Reuters
Témoignage

"Je n'ai aucune compassion pour les personnes qui sont mortes et qui dessinaient le prophète"

Publié le 09 janvier 2015
Lors d'un débat avec leur professeur, des élèves du 95 justifient l’attentat contre Charlie Hebdo.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lors d'un débat avec leur professeur, des élèves du 95 justifient l’attentat contre Charlie Hebdo.

"De nombreuses personnes mettent sur leur avatar Facebook "Je suis Charlie". Moi j'ai marqué "Je ne suis pas Charlie". Je n'ai aucune compassion pour les personnes qui sont mortes et qui dessinaient le prophète. Aucune", a déclaré un élève du Val-d'Oise à son professeur. C'est ce que rapporte l'enseignant qui a témoigné  au micro de Jean-Jacques Bourdin sur RMC.

Ses élèves ont souhaité revenir sur l’attentat contre Charlie Hebdo pour dire qu’ils n’acceptent pas qu’on blasphème le prophète Mohammed et que l’assassinat était justifié. "Mes élèves condamnent l'assassinat d'une manière général mais les justifient. Ils n'admettent pas qu'on puisse caricaturer leur prophète", raconte l'enseignant en lycée professionnel. "Ils ne comprennent pas que l'on puisse caricaturer le prophète et après se plaindre d'être assassiné", ajoute-t-il.

Le professeur tout en disant ne pas vouloir stigmatiser, précise que ces idées concernent une partie de ses élèves "d'origine extra européenne".

Quand Jean-Jacques Bourdin tente de minimiser les propos des élèves, l'enseignant répond : "Ils ont du mal à ne pas le justifier. Je dois admettre que dans nos établissements la laïcité elle n'existe plus. Nous avons une jeunesse en perdition. On a une jeunesse qui parfois ressent une certaine haine envers la France. Ils n'admettent pas, ne se reconnaissent pas dans ses valeurs, notamment la liberté d'expression. Malheureusement dans certaines de mes classes ce n'est pas minoritaire. "

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (15)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
l'enclume
- 10/01/2015 - 14:32
Ah! la vache
Benvoyons - 10/01/2015 - 12:00 - Ce que j'espère de tout coeur, c'est que le "parti d'en rire" devienne le premier parti de France. J'ai été exaspéré et très en colère lorsque Charlie Hebdo, caricaturait Jésus, le pape François, etc, etc ....., de la à tuer des humoristes athées, il y a un pas de sept lieues.
Benvoyons
- 10/01/2015 - 12:07
J'ajoute pour mettre un peu d'espérance que les sondages
Concernant notre Caton Hollande et bien vont remonter. Bilan et bien notre Président devra se convertir à l'Islam car c'est grâce à Mahomet qu'il remontera. Il va devoir par devoir faire les 5 prières par jour pour ainsi assurer sa réélection. J'ajoute qu'il est devenu un peu Président ( après 2 1/2 ) grâce à Mahomet et en plus grâce aussi à la non utilisation de sa queue greffée sur son cerveau.. Quand il ne s'occupe plus de ses plaisirs et bien il a quelques bulles d'intelligence qui remontent. J'ajoute que même avec sa teinture nous allons bientôt voir quelques cheveux gris, comme quoi il a enfin un peu travaillé. Donc nous allons avoir au moins 1 million aficionados de la Muleta Charlie Hebdo pour fêter le brevet d'excitation des déséquilibrés. Notre Président en tête de cortège bien évidemment. Comme quoi les références à l'intelligence et du bon sens ne sont plus. Mais mon esprit Humaniste m'interdit de dire comme Bergé et autres produits de la gauche que cela sera bien fait s'il se passait quelque chose de grave pendant cette manifestation.(Manif pour tous)
Benvoyons
- 10/01/2015 - 12:00
L'enclume: Pour moi dans l'affaire CH
des 12 morts et bien je pense qu'il y a 5 Journalistes irresponsables qui sont mort avec leur égo que la seule pensée qui vaille pour eux NO LIMIT et donc ne jamais respecter les autres. Mais pour moi même un journaliste qui veut être respecté doit respecter les autres ou alors j'ai pas bien compris à quoi servait le respect.. Les 5 Journalistes irresponsables sont donc mort pour le non respect des autres et aussi beaucoup plus grave le non respect des gens qui travaillaient dans le Journal ( le policier, le technicien de surface etc) qui eux sont mort pour rien mais seulement à cause du manque de respect des 5 journalistes. Donc la Fête de la Liberté de dimanche ne concerne que les Journalistes No Limit avec ego irresponsables C...et tués par des C... en NO LIMIT aussi. Les autres morts et bien et même ceux de Porte de Vincennes car tout est relié dans l'affaire et qui n'y avaient rien avoir, et bien je ne te fais pas de dessin car je n'ai pas le NO LIMIT des Journalistes. Bon maintenant bien évidemment il y aurait eu des attentats mais pas celui de Charlie Hebdo et donc des autres morts qui n'avaient rien demandé.