En direct
Best of
Best of du 6 au 12 juillet
En direct
© Reuters
Crise de l'euro

Europe, Japon : les plans de relance économique se précisent

Publié le 09 janvier 2015
26 milliards de dollars au Japon, 500 milliards d'euros en Europe, les pays développés accélèrent leurs plans face au ralentissement de la croissance mondiale.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
26 milliards de dollars au Japon, 500 milliards d'euros en Europe, les pays développés accélèrent leurs plans face au ralentissement de la croissance mondiale.

Selon une source interne, les équipes de la Banque centrale européenne ont pu présenter un plan de relance de 500 milliards d’euros au conseil des gouverneurs. Alors que la prochaine conférence de presse de Mario Draghi se déroulera le 22 janvier prochain, les marchés restent dans l’attente d’une réponse de la BCE à la situation de déflation à laquelle la zone euro doit faire face en ce début d’année 2015. Sur le modèle de la réserve fédérale des Etats-Unis, la BCE devrait en effet annoncer un plan d’assouplissement quantitatif au cours des prochaines semaines. C’est-à-dire un plan de rachat de dettes publiques.

Plusieurs options seraient encore sur la table. Les équipes techniques de la Banque centrale européenne proposent de racheter, soit exclusivement de la dette notée AAA, ce qui limiterait considérablement le nombre de pays concernés à l’Allemagne et au Luxembourg, soit d’élargir le plan aux pays notés jusqu’à la note BBB-. Aucune décision ne serait encore prise.

Au même moment au Japon, et suite à la réélection de Shinzo Abe en décembre dernier, le nouveau gouvernement vient d’annoncer la mise en place d’un plan de relance budgétaire de 26 milliards de dollars, soit 3.118 trillion de Yen. Cette mesure supplémentaire vise à raviver l’économie japonaise de 0.7% selon les prévisions du gouvernement. Ces mesures seront notamment financées par les hausses de revenus fiscaux constatés par les autorités fiscales du pays. En effet, les profits des entreprises japonaises ont atteint des niveaux record au cours de l’année 2014.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Si vous pensiez que la dette américaine détenue par la Chine met Washington à la merci de Pékin, ce graphique pourrait vous surprendre

02.

Les trois (fausses) excuses de Macron pour ne pas mettre en œuvre son programme de réduction de dépenses publiques

03.

A ses ralliés, la République (En marche) pas reconnaissante

04.

Un Rugy de perdu, 10 populistes de retrouvés ? Quand les opérations mains propres ne produisent pas la vertu escomptée

05.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

06.

Quand Nelson Mandela rejoignait Johnny Clegg sur scène

07.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

01.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

05.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

06.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

04.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

05.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

06.

Et toute honte bue, François de Rugy limogea sa chef de cabinet…

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
bjorn borg
- 10/01/2015 - 02:42
Aucun changement
ni pour l'Europe, ni pour le Japon. Ces pays sont en crise profonde. Les QE ne servent qu'à la bourse mais pas aux actifs réels qui continueront leur dégradation. On en reparlera dans 6 mois!