En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© Reuters
Scandale en vue
Michel Houellebecq provoque la polémique avec son nouveau roman : "je capte une situation, c'est tout"
Publié le 06 janvier 2015
L'auteur sort un roman d'anticipation dans lequel Marine Le Pen affronte un parti musulman à l'élection présidentielle de 2022.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'auteur sort un roman d'anticipation dans lequel Marine Le Pen affronte un parti musulman à l'élection présidentielle de 2022.

Avant même sa sortie, son livre a déjà fuité sur les réseaux pirates du web. Et avait déjà lancé la polémique. Michel Houellebecq se sait attendu et son nouveau livre, 'Soumission » risque de faire un nouveau carton dans les librairies, autant qu'il divise par ses propos. Dans ce roman, il raconte la victoire d'un parti politique musulman, allié des partis traditionnels, à l'élection présidentielle de 2022, face à Marine Le Pen. Un sujet sensible, l'heure où l'extrême-droite réalise ses meilleurs scores en surfant, notamment sur la crainte de l'islamisation du pays.

Interrogé par l'Obs, Michel Houellebecq détaille sa vision du monde actuelle et notamment le poids religieux dans la société française. « Aujourd'hui l’athéisme est mort, la laïcité est morte, la République est morte," tranche-t-il. "Il me paraît difficile de nier un puissant retour du religieux. Un courant d’idées né avec le protestantisme, qui a connu son apogée au siècle des Lumières, et produit la Révolution, est en train de mourir. Tout cela n’aura été qu’une parenthèse dans l’histoire humaine. »

Sur la possibilité de voir son roman se réaliser, il rappelle que c'est « une politique fiction. une fiction plausible ; mais j’accélère un peu les événements, 2022 c’est trop tôt. » Selon lui, "les musulmans sont (...) plus proches de la droite, voire de l’extrême-droite. Qui, en même temps, les rejette avec violence. Donc ils sont dans une situation intenable. Qu’est-ce qu’ils peuvent voter, les musulmans de France ? Ils ne peuvent pas voter pour des socialistes qui mettent en place le mariage homosexuel. Ils ne vont quand même pas voter non plus pour des gens de droite qui veulent les virer. La seule solution serait effectivement la constitution d’un parti musulman."

En revanche, il rejette tout parti pris. "Je capte une situation, c’est tout. Je parviens à capter parce que je n’ai pas d’a priori, je suis neutre » souligne-t-il. « Je suis tranquille : ce roman suscitera peut-être des polémiques chez ceux qui gagnent leur vie en polémiquant, mais sera perçu par le public comme un livre d’anticipation, sans rapport réel avec la vie."

Pourtant, l'auteur sait pertinemment qu'il aborde avec ce livre un sujet contemporain particulièrement sensible. "Il n’est quasiment pas question de l’immigration dans mon livre. L’immigration est un léger accélérateur, mais l’islamisation se produit de l’intérieur ,» détaille-t-il. « Marine Le Pen peut arrêter l’immigration, mais elle ne peut pas arrêter l’islamisation. »

Signe que le sujet fait parler, son auteur sera invité au JT de David Pujadas ce mardi 6 janvier à 20h. François Hollande a même promis de le lire. "Je le lirai parce qu'il fait débat. La littérature, c'est la liberté, donc je le lirai » a-t-il expliqué lors de son interview à France Inter, lundi 5 janvier. "En revanche, mon rôle est de dire : Ne nous laissons pas emporter par ce climat, dévorer par la peur, l'angoisse."
 

Vu sur : Lu sur L'Obs
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
cloette
- 06/01/2015 - 22:30
La bête immonde
La bête immonde c'est le projet funeste ourdi par des ministres à partir de 2012, si un musulman n'est pas de ce clan , il faut lui dire bravo !
quesako
- 06/01/2015 - 19:13
Pourquoi ne pas voir du positif ?
Le choix a été de soutenir un candidat musulman contre "la bête immonde". Déjà pendant la 2ème guerre des musulmans sont venus combattre contre "la bête immonde" de cette époque là ! La société française a choisi le peu de lumière qui restait !
langue de pivert
- 06/01/2015 - 16:22
Le pouvoir de l'imagination ?
François Hollande a même promis de le lire. "Je le lirai parce qu'il fait débat. La littérature, c'est la liberté, donc je le lirai » a-t-il expliqué lors de son interview à France Inter, lundi 5 janvier.
On aurait aimé qu'il fasse partager son amour de la liberté d'écrire à ses sbires du gouvernement (et le caudillo leur chef :-) sur les derniers écrits d'Eric Zemmour ". En fait il va livre ce livre...pour savoir comment va se passer son deuxième mandat ! ☺