En direct
Best of
Best of du 6 au 12 juillet
En direct
© Capture / Youtube
Relativisme

Malaisie : pendant que les inondations font des morts et d'immenses dégâts, le Premier ministre joue au golf

Publié le 27 décembre 2014
Najib Razak est sous le feu des critiques après la publication dans les médias de photos le montrant en train de jouer au golf à Hawaï avec Barack Obama.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Najib Razak est sous le feu des critiques après la publication dans les médias de photos le montrant en train de jouer au golf à Hawaï avec Barack Obama.

La Malaisie vit des heures difficiles. Des inondations monstres ont provoqué la mort de cinq personnes et ont causé des dégâts immenses dans tout le pays. Plus de 100 000 personnes ont été contraintes de quitter leur domicile. Il s'agit de la pire catastrophe depuis des décennies selon les médias locaux. Aucun répit météorologique n'était en vue pour ce week-end, de nouvelles pluies diluviennes étant attendues.

Une catastrophe qui n'empêche pas le Premier ministre du pays de prendre du bon temps. En effet, Najib Razak est sous le feu des critiques après la publication dans les médias de photos le montrant en train de jouer au golf à Hawaï avec Barack Obama. Le gouvernement était déjà montré du doigt pour ne pas avoir déclaré l'état d'urgence dans les zones affectées depuis plusieurs semaines.

Najib Razak avait appelé en début de semaine les secouristes à accentuer leurs efforts pour atteindre les zones sinistrées, afin d'approvisionner la population en eau et en nourriture. Un conseil qui passe mal après la publication de ces clichés. Le vice-Premier ministre Muhyiddin Yassin est monté au créneau pour défendre le Premier ministre en disant au New Strait Times qu'il avait "besoin de faire une pause". "Nous faisons face à des inondations chaque année, mais celles-ci semblent être les pires que le pays ait connues au cours des 30 dernières années" a ajouté le vice-Premier ministre.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
Barack Obama, Najib Razak
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Guillaume Larrivé à droite toute ; François-Xavier Bellamy refuse d’enfoncer Wauquiez après les européennes ; Ziad Takieddine nie toute "machination" contre Nicolas Sarkozy ; Benjamin Griveaux ou les ravages de la transparence (anonyme)

02.

Si vous pensiez que la dette américaine détenue par la Chine met Washington à la merci de Pékin, ce graphique pourrait vous surprendre

03.

Les trois (fausses) excuses de Macron pour ne pas mettre en œuvre son programme de réduction de dépenses publiques

04.

Un Rugy de perdu, 10 populistes de retrouvés ? Quand les opérations mains propres ne produisent pas la vertu escomptée

05.

A ses ralliés, la République (En marche) pas reconnaissante

06.

Rentrée sous pression : pourquoi la mi-mandat pourrait être fatale pour l’unité de la LREM

07.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

01.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

02.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

05.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

06.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

04.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

05.

Et toute honte bue, François de Rugy limogea sa chef de cabinet…

06.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anouman
- 27/12/2014 - 22:19
Inondations
La question fondamentale est de savoir si le fait qu'il ne joue pas au golf aurait empêché les inondations ou leurs conséquences.
assougoudrel
- 27/12/2014 - 12:05
On ferait mieux de balayer
devant notre porte. Pendant les inondations chez nous, que faisaient notre président et ses sbires? Une gamine de huit ans demeure introuvable, aucun d'eux n'en a parlé. Quand c'est l'Algérie qui est inondée, aux infos, on en parle pendant la première demi heure. On envoi des aides. Un cyclone dans les DOM, une parenthèse d'une minute. On distribue l'argent du contribuable à tout va, on doit donner un milliard d'€ aux fonctionnaires de l'ONU pour la planète et nos débiles n'aident pas nos sinistrés. Où sont-ils, si ce n'est dans des palaces et beaux restaurants sur le dos du contribuable? Nos dirigeants ne sont pas mieux.