En direct
Best of
Best of du 28 mars au 3 avril
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Confinement indifférencié : une punition collective de moins en moins justifiable. Les preuves scientifiques

02.

Déconfinement à Wuhan : les acheteurs chinois semblent avoir perdu le goût de la consommation

03.

La France en récession : les trois conditions pour que ça reparte très vite. Et c’est possible

04.

Vers un grand tremblement de terre ? Et si les deux verrous allemands et français qui bloquent l’Europe étaient en train de céder...

05.

Manuel Valls alerte sur le risque d’effondrement de l’Europe face à la crise du coronavirus

06.

Le FMI estime que le coronavirus provoque les "pires conséquences économiques depuis la Grande Dépression" de 1929

07.

Comment l’éducation de nos parents détermine lourdement notre capacité à devenir leader ou non

01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Confinement indifférencié : une punition collective de moins en moins justifiable. Les preuves scientifiques

03.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

04.

Covid-19 : le gouvernement prépare l'opinion à l’utilisation du tracking digital pour sortir du confinement

05.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

06.

Luc Rouban: "Cette crise sanitaire marque la fin du macronisme et le retour du clivage gauche droite"

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Vers un grand tremblement de terre ? Et si les deux verrous allemands et français qui bloquent l’Europe étaient en train de céder...

03.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

04.

Nombre de morts, manque de moyens, soupçons d’euthanasie : ce qui se passe vraiment dans les Ehpad ?

05.

Covid-19 : les patients en réanimation n’ont "pas respecté le confinement" ? Didier Lallement s’excuse

06.

Confinement indifférencié : une punition collective de moins en moins justifiable. Les preuves scientifiques

ça vient d'être publié
décryptage > Politique
Entretien

David Lisnard : "A Cannes, nous nous sommes très vite inspirés des exemples étrangers pour pallier les défaillances de la bureaucratie d’Etat"

il y a 7 min 22 sec
pépites > Europe
Tournant dans la crise ?
Coronavirus : les pays de l'Union européenne trouvent un accord pour une réponse économique commune face à l'épidémie
il y a 9 heures 57 min
pépites > Finance
Espoir…
Le FMI estime que le coronavirus provoque les "pires conséquences économiques depuis la Grande Dépression" de 1929
il y a 10 heures 55 min
pépite vidéo > Culture
Chansons pour le personnel soignant
"Et demain ?" : 350 personnalités mobilisées pour une chanson caritative au profit de la lutte contre le Covid-19
il y a 12 heures 25 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Neige Noire" de Paul Lynch : un tableau saisissant du monde paysan d’avant-guerre, loin d’une image bucolique et stéréotypée

il y a 13 heures 37 min
light > Politique
Sécurisation des déplacements présidentiels
Le parc automobile de l’Elysée a été équipé de barrières antipostillons
il y a 15 heures 2 min
pépites > Santé
Déplacement surprise
Emmanuel Macron rencontre le professeur Didier Raoult à Marseille en ce jeudi 9 avril
il y a 16 heures 56 min
pépites > France
Polémique
Christophe Castaner demande un contrôle sur le dossier de la morgue provisoire au marché de Rungis
il y a 18 heures 12 min
pépite vidéo > International
Nouveau bras de fer
Vives tensions entre Donald Trump et l’OMS sur la gestion de crise du coronavirus
il y a 19 heures 9 min
décryptage > France
Solidarité

Opération #connexion d’urgence : 10.000 ordinateurs pour les élèves défavorisés

il y a 20 heures 57 min
décryptage > France
Solidité

Résilience : oui, la crise est profonde, non l’apocalypse occidentale n’est pas en cours

il y a 30 min 3 sec
pépites > Europe
Solidarité européenne
Manuel Valls alerte sur le risque d’effondrement de l’Europe face à la crise du coronavirus
il y a 10 heures 33 min
pépites > Europe
Combat contre le Covid-19
Coronavirus : le Premier ministre britannique Boris Johnson est sorti des soins intensifs
il y a 11 heures 50 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le Maître du Haut Château - The Man in the High Castle", une série visible sur Amazon Prime Video : et si l'Allemagne et le Japon avaient gagné la guerre ? Une uchronie palpitante

il y a 13 heures 14 min
pépites > Economie
"Plus grande récession en France depuis 1945"
Gérald Darmanin et Bruno Le Maire annoncent un "plan d'urgence révisé à 100 milliards d'euros" face à une chute du PIB de 6% cette année
il y a 14 heures 5 min
pépites > Economie
Mesures exceptionnelles
Etats-Unis : la Fed active un dispositif de 2.300 milliards de dollars pour soutenir l’économie américaine face au coronavirus
il y a 16 heures 12 min
pépites > Santé
Projections
Près d'1,6 million de Français pourraient avoir contracté le virus, selon des estimations du syndicat de médecins généralistes MG France
il y a 17 heures 21 min
pépites > Santé
Espoir d’un traitement ?
Covid-19 : Emmanuel Macron apporte son soutien aux chercheurs lors d’une visite à l’hôpital du Kremlin-Bicêtre
il y a 18 heures 44 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Coronavirus : on pourrait être infecté plusieurs fois; La Chine noyaute les institutions internationales; Les médecins cubains au secours des Antilles françaises; L’éducation nationale moins bonne en informatique que les sites porno
il y a 19 heures 51 min
décryptage > High-tech
Données personnelles

Stop-COVID : voilà toutes les données qu’une application peut collecter sur vous

il y a 21 heures 39 min
Etude

Compte pénibilité : 40% des employés ont un travail "pénible" et non pas 20%

Publié le 15 décembre 2014
Selon une étude réalisée par le ministère du Travail, plus de 8 millions de salariés sont soumis à au moins un facteur de pénibilité dans le cadre de leur travail, contrairement à ce qu'estimait le gouvernement à la rentrée 2013.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon une étude réalisée par le ministère du Travail, plus de 8 millions de salariés sont soumis à au moins un facteur de pénibilité dans le cadre de leur travail, contrairement à ce qu'estimait le gouvernement à la rentrée 2013.

A partir du 1er janvier 2015, chaque salarié disposera d'un compte pénibilité mesurant son degré d'exposition à un risque professionnel.  Selon une étude réalisée par le service statistiques du ministère du Travail, la Dares, publiée en fin de semaine dernière, plus de 8 millions de salariés, soit près de 40 % des salariés en France sont concernés. Cela ne sinifie toutefois pas que 40% des salariés vont bénéficier de points sur le futur compte pénibilité. En effet, l'étude s'appuie sur une enquête Summer de 2010, dont les seuils d'exposition diffèrent des seuils retenus dans le décret du 9 novembre 2014. En efet, à la rentrée 2013, le gouvernement estimait que la réforme de la pénibilité concernerait 20% des salariés et a donc calculé son coût sur cette base : 500 millions d'ici à 2020, puis 2 milliards par an en 2030. Mais les seuils et les durées d'exposition n'ayant pas été déterminés précisément, "le coût de la réforme reste donc très flou", note Les Echos ce lundi 15 décembre.

Selon l'étude de la Dares, 70% des ouvriers sont exposés à au moins un facteur de pénibilité, contre 12% des cadres. Et plus d'un quart de la première catégorie professionnelle cumule au moins trois expositions à un facteur de pénéibilité. Les ouvriers non qualifiés sont majoritairement exposés à la manutention de charges lourdes ou à des postures difficiles tandis que les ouvriers qualifiés sont surtout soumis à des vibrations mécaniques, aux agents chimiques dangereux et au bruit nocif. Toutefois, les employés de services sont également concernés par l'exposition aux produits chimiques : 26 % des aides-soignants, 36 % des agents des services hospitaliers et 54 % des coiffeurs et esthéticiens sont en effet concernés. Autre point important : la construction est le secteur le plus touché par les facteurs de pénibilité (66% de ses effectifs).

Enfin, la moitié des salariés de moins de 25 ans sont soumis à au moins un facteur de pénibilité (50,3%), contre moins d'un tiers pour les plus de 55 ans(31,9%). Les hommes sont en général plus exposés que les femmes (46% contre 31%) car ils occupent souvent des emplois plus éprouvants physiquement parlant. Les femmes sont toutefois largement majoritaires dans les emplois répétitifs.

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Confinement indifférencié : une punition collective de moins en moins justifiable. Les preuves scientifiques

02.

Déconfinement à Wuhan : les acheteurs chinois semblent avoir perdu le goût de la consommation

03.

La France en récession : les trois conditions pour que ça reparte très vite. Et c’est possible

04.

Vers un grand tremblement de terre ? Et si les deux verrous allemands et français qui bloquent l’Europe étaient en train de céder...

05.

Manuel Valls alerte sur le risque d’effondrement de l’Europe face à la crise du coronavirus

06.

Le FMI estime que le coronavirus provoque les "pires conséquences économiques depuis la Grande Dépression" de 1929

07.

Comment l’éducation de nos parents détermine lourdement notre capacité à devenir leader ou non

01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Confinement indifférencié : une punition collective de moins en moins justifiable. Les preuves scientifiques

03.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

04.

Covid-19 : le gouvernement prépare l'opinion à l’utilisation du tracking digital pour sortir du confinement

05.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

06.

Luc Rouban: "Cette crise sanitaire marque la fin du macronisme et le retour du clivage gauche droite"

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Vers un grand tremblement de terre ? Et si les deux verrous allemands et français qui bloquent l’Europe étaient en train de céder...

03.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

04.

Nombre de morts, manque de moyens, soupçons d’euthanasie : ce qui se passe vraiment dans les Ehpad ?

05.

Covid-19 : les patients en réanimation n’ont "pas respecté le confinement" ? Didier Lallement s’excuse

06.

Confinement indifférencié : une punition collective de moins en moins justifiable. Les preuves scientifiques

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
jmpbea
- 15/12/2014 - 21:33
S'il restait une chance de creer de l'embauche dans
les PME....eh ben c'est fini...entre ca et les seuils sociaux la messe est dite.....
quesako
- 15/12/2014 - 21:08
Dès le début j'ai pensé que cette ineptie était pire que les 35H
Il suffisait de connaitre les entreprises pour savoir que ce sera impossible à gérer car la notion de pénibilité est beaucoup trop flou. On entend d'ailleurs maintenant qu'il faut prendre aussi les burn out qui ont tellement de causes différentes et très souvent étrangères au travail. Mitterand ce fut la retraite à 60 ans qui nous plombe, Jospin les 35H et la dernière aberration la pénibilité. Bintôt on demandera aussi de naturaliser plus tôt les étrangers exerçant un travail dit pénible !