En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Reuters
Illégale

Taxis/VTC : L'application UberPOP sera interdite par le gouvernement au 1er janvier

Publié le 15 décembre 2014
Ce service de covoiturage payant était dans le viseur des taxis qui ont lancé ce lundi 15 décembre une opération de blocage à Paris.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ce service de covoiturage payant était dans le viseur des taxis qui ont lancé ce lundi 15 décembre une opération de blocage à Paris.

La guerre entre les taxis et la société Uber continue. Cette fois, c'est une victoire pour les chauffeurs de taxis puisque l'application UberPOP, le dernier service proposé par l'entreprise américaine, sera interdite au 1er janvier 2015 par la loi Thévenoud. Il permet à des chauffeurs non-professionnels d'entrer en contact avec des particuliers via une application sur smartphone pour des courts voyages en ville.

"Non seulement (ce sera) illégal de se prêter à ce service mais en plus, pour le consommateur, il y a un véritable danger" a expliqué le porte-parole du ministère de l'Intérieur Pierre-Henry Brandet, interrogé par Itélé. Selon lui, les assurances de ces chauffeurs privés ne sont pas adaptées. En effet, les personnes transportées ne sont pas couvertes dans ce type de situation.

En octobre dernier, la branche française d'Uber a été condamnée à 100 000 euros d'amende pour "pratiques commerciales trompeuses" en faisant passer son application comme une offre de covoiturage. L'entreprise a fait appel et peut donc continuer à fonctionner. En revanche, le tribunal de commerce de Paris a rejeté l'interdiction en urgence vendredi 12 décembre, ce qui a entraîné une opération de blocage de Paris ce lundi.

Plusieurs pays européen ont déjà interdit le service comme l'Espagne ou les Pays-Bas

Vu sur : Lu sur Europe 1
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Hong Kong : ces nouvelles formes de censure très efficaces pour empêcher les mouvements sociaux

02.

Miley Cyrus s’éclate avec une ex Kardashian, Claire Chazal se souvient de quand elle s’éclatait avec (un de) ses ex; Énième réconciliation pour Jamel & Melissa, 1ère grossesse pour Louane; Anouchka Delon pacifie sa famille, Brigitte Macron choie la sienne

03.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

04.

Comment St Gobain est devenu le Google français de la transition énergétique

05.

Greta Thunberg : un voyage à New-York en bateau... mais six vols en avion pour l'organiser

06.

Grand est le désespoir de Donald (Trump) : Greta (Thunberg) a été d’une cruauté sans pareille avec lui.

07.

Les relations entre frères et soeurs : un lien primordial

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

Pour comprendre l’après Carlos Ghosn, l’affaire qui a terrassé l’année 2019 dans le monde des entreprises

03.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

04.

Peugeot-Citroën : le lion résiste aux mutations mondiales

05.

En deux siècles, les forêts ont doublé en France et voici pourquoi

06.

Comment se fait-il qu'un pays aussi beau que la Pologne ait un gouvernement de m... ?

01.

M. Blanquer, pourquoi cachez-vous à nos enfants que les philosophes des Lumières étaient de sombres racistes ?

02.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

03.

Réorganisation de la droite : cette impasse idéologique et politique qui consiste à s'appuyer uniquement sur les élus locaux

04.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

05.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

06.

Italie : quelles leçons pour la droite française ?

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Texas
- 15/12/2014 - 13:05
Prochaine victime :
Blablacar ! Concurrence déloyale aux réseaux de tranports en communs . Amazon pour concurrence déloyale aux librairies . Vente Privée.com pour concurrence déloyale aux magazins de textiles . Plus simple : fermer tous les sites web en com et continuer de faire de grandes promesses de réalisations numériques avec un seul nom de domaine : dot gouv !
FRAIGNAUD PIA
- 15/12/2014 - 11:44
Uberpop
Heureusement que le ministre Macron veut s'attaquer aux situations de rente! Quel plus bel exemple que les taxis.......! Vive ce gouvernement "baisse" culotte à l'instar du Président Hollane Oh excusez le lapsus ! Président Hollande.