En direct
Best of
Best of du 16 au 23 mars 2019
En direct
Respirez
Paris : selon une étude, la pollution serait aussi nocive que le tabagisme passif
Publié le 24 novembre 2014
Des mesures ont été effectuées pendant 18 mois grâce à un nouvel appareil de mesure embarqué dans un ballon arrimé au parc Andre-Citroën dans le XVe arrondissement de la capitale.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Des mesures ont été effectuées pendant 18 mois grâce à un nouvel appareil de mesure embarqué dans un ballon arrimé au parc Andre-Citroën dans le XVe arrondissement de la capitale.

Voilà une étude qui risque de faire peur aux Parisiens. Selon un rapport réalisé en partenariat avec la Ville de Paris, Airparif et le CNRS publié ce lundi matin, la pollution serait aussi nocive que le tabagisme passif. Ces résultats ont été réalisés grâce à des mesures effectuées pendant 18 mois avec un nouvel appareil de mesure embarqué dans un ballon arrimé au parc Andre-Citroën dans le XVe arrondissement de la capitale.

Ainsi, dans le détail, durant les pics de pollution de décembre 2013 et mars 2014, "les Parisiens ont respiré entre 5 à 15 fois plus de particules ultrafines ou nanoparticules (inférieures à 1 µm)". Pendant ces épisodes, ils respiré plus de 3 millions de particules ultrafines par litre d’air contre 200 000 habituellement. Le trafic routier serait le principal problème.

 

Le 13 décembre, le racord a été atteint avec un pic de 6 millions de particules ultrafines par litre d’air mesuré à 18 heures. Le rapport souligne que ce jour-là, les Parisiens ont subi "un tabagisme passif". "Cela correspond à la fumée dégagée par  huit cigarettes dans une pièce de 20 m2" dit encore le rapport.

Les chercheurs ayant réalisé l'étude disent que la pollution atmosphérique "a des effets avérés sur la santé et contribue au développement de pathologies chroniques". Pour combattre cette pollution, un "plan d’envergure pour lutter durablement contre la pollution atmosphérique" va être engagé selon la mairie de Paris qui s'est exprimée ce lundi matin.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
03.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
04.
Et Marine Le Pen éclata de rire…
05.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
06.
Révolution silencieuse ? Un groupe de physiciens armés d’ordinateurs quantiques a réussi (en quelque sorte) à remonter dans le temps
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
03.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
04.
Recours à l’armée face aux Gilets jaunes : la dangereuse fuite en avant du gouvernement
05.
Christchurch : de la théorie du Grand Remplacement à ses travaux pratiques
06.
Profondément convaincus ou en réaction épidermique à Emmanuel Macron ? L’enquête exclusive qui révèle que les Français se disent nettement plus nationalistes et favorables au protectionnisme que les autres Européens ?
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anouman
- 24/11/2014 - 21:14
Paris
Je suis certain qu'en supprimant les bouchons la pollution serait diminuée par deux ou trois. On préfère les provoquer.
quesako
- 24/11/2014 - 20:54
Personne n'ose toucher au diesel, alors les particules !
Tout le monde le sait et on ne fait rien ! Les bus tout neufs sont des diesel, mais bien sûr sans air conditionné, donc très désagréable en été : il vaut mieux prendre sa voiture au moins on a moins chaud ! Quant à lagrande écologiste du Poitou qui ne veut pas d'écologie punitive permet de ne rien faire faire en matière de malus !
ISABLEUE
- 24/11/2014 - 16:26
et en plus Paris est dans une cuvette
donc toutes les pollutions y stagnent.