En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Reuters
Complot ?

Le Français Zacarias Moussaoui accuse l'Arabie Saoudite d'avoir financé le 11-Septembre

Publié le 17 novembre 2014
Impliqué dans les attentats, il promet des révélations sur le financement des attaques.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Impliqué dans les attentats, il promet des révélations sur le financement des attaques.

Son visage est connu. Il est surnommé "le 20ème pirate de l'air". Arrêté près d'un mois avant les attentats en 2001, Zacarias Moussaoui prenait alors des cours de pilotage mais avait éveillé les soupçons car il ne montrait aucun intérêt au décollage ni à l'atterrissage. Il a néanmoins été condamné aux Etats-Unis à la prison à perpétuité après avoir plaidé coupable pour "conspiration en vue de l’accomplissement d’actes de terrorisme international."

Aujourd'hui, c'est l'Arabie Saoudite qu'il vise directement. Et plus précisément "un prince" qui aurait financé les leçons de pilotage des terroristes. Ces déclarations, transmises à une juridiction fédérale dans l'Oklahoma, sont claires : Le prince "m'assistait dans les activités terroristes" explique le Français. "Et il le faisait de la même façon avec  Oussama Ben Laden."

Selon Moussaoui, le prince était même impliqué dans une tentative d'attentat contre l'avion de Bill Clinton, lorsque ce dernier était président des Etats-Unis.  Des accusations suffisamment étayées pour entrainer de nouveaux interrogatoires. Car désormais, il promet de nouvelles révélations s'il peut s'adresser à une cour de justice.

Une démarche qui a peu de chances d'aboutir. L'Arabie Saoudite a toujours nié toute implication dans les attentats et les Etats-Unis rappellent régulièrement l'importance du royaume dans la lutte antiterroriste.

Surtout, les autorités restent prudentes sur les affirmations de Moussaoui. Ses déclarations contradictoires et son comportement erratique lors de son procès ont largement mis à mal sa crédibilité. Des experts avaient aussi diagnostiqué chez le terroriste une schizophrénie paranoïde.

Né à Saint-Jean-de-Luz, Zacarias Moussaoui s'est radicalisé au début des années 90. Il rencontrera Khalid Cheikh Mohammed, cerveau des attentats, à la fin de la décennie en Afghanistan. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Laeticia Hallyday boit dans la mer (mais pas la tasse) ; Voici trouve Macron très beau en maillot, Point de Vue trouve Brigitte mirifique ; Tout sur le mariage de Jenifer sauf des photos ; Crise de libido royale pour William et Kate

02.

Seniors : cette méthode qui vous permet de profiter pleinement de votre retraite

03.

Une suggestion pour Greta Thunberg : et si pour sauver la planète, on guillotinait les riches ?

04.

Carlos Ghosn : enfin un ami, Francis Ford Coppola !

05.

Arrêt de l’enquête dans les maternités de Fukushima : un non-lieu sanitaire pour le nucléaire ?

06.

Les épargnants français, bipolaires ?

07.

Tempête dans les bénitiers : qui de Salvini ou du pape est le plus catholique ?

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

03.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

04.

Laeticia Hallyday boit dans la mer (mais pas la tasse) ; Voici trouve Macron très beau en maillot, Point de Vue trouve Brigitte mirifique ; Tout sur le mariage de Jenifer sauf des photos ; Crise de libido royale pour William et Kate

05.

Services secrets turcs : les hommes des basses œuvres du président Erdogan

06.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

G7 à Biarritz : ces inégalités croissantes dans les pays occidentaux dont les progressistes ne veulent pas entendre parler

03.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

04.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

05.

Rencontres diplomatiques : Boris Johnson pourrait-il profiter du désaccord entre Paris et Berlin sur le Brexit ?

06.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Karg se
- 18/11/2014 - 15:36
Prince?
Tout le monde sait bien qu'il parle de Bandar..