En direct
Best of
Best of 15 au 21 juin
En direct
© REUTERS/Regis Duvignau
Principe de précaution
Quand les prisonniers islamistes radicaux de Fresnes sont regroupés dans une même partie de l'établissement
Publié le 13 novembre 2014
A titre expérimental, la prison du Val-de-Marne a procédé à ce système afin d'empêcher ces détenus de "pouvoir recruter au sein de la population" pénitentiaire.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
A titre expérimental, la prison du Val-de-Marne a procédé à ce système afin d'empêcher ces détenus de "pouvoir recruter au sein de la population" pénitentiaire.

C'est une pratique novatrice que tente la prison de Fresnes dans le Val-de-Marne. Une expérience qui risque de faire du bruit. En effet, selon l'AFP, les détenus identifiés comme islamistes radicaux sont regroupés dans une même partie de l'établissement. D'après plusieurs sources, ce système a été mis en place afin d'empêcher ces détenus de "pouvoir recruter au sein de la population" pénitentiaire.

Ils ne pourront ainsi plus "toucher les personnes plus faibles, qui seraient susceptibles d'être radicalisées. On est un peu un site pilote sur ce principe-là" adit cette source. La chancellerie a indiqué à l'AFP que "la question des regroupements était à l'état de réflexion". Ce procédé a engendré la grogne des certains prisonniers "radicaux" de l'établissement qui en signe de protestation ont refusé vendredi de réintégrer leur cellule après une promenade. Une attitude qui a obligé la prison à prendre des sanctions contre eux.

"On s'attendait à une réaction" a expliqué une source pénitentiaire. Pour Yoan Karar, secrétaire local du syndicat SNP-FO, la mise en place de ce système n'est pas une bonne idée. "Cela ne fait que créer un noyau dur et leur donner de l'importance. Ils mettent des choses en place de façon forcée, sans concertation" a-t-il affirmé.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
02.
A la recherche des Gilets jaunes disparus
03.
Quand les secrets du succès du Bon Coin intriguent Amazon et eBay
04.
Vent de sécularisation sur le monde arabe ? Ces pays qui commencent à se détourner de la religion
05.
Quand la SNCF se laisse déborder par ses contrôleurs
06.
Canicule : y’a-t-il encore un adulte dans l’avion ?
07.
Nominations européennes : le bras de fer entamé par Emmanuel Macron avec l’Allemagne peut-il aboutir ?
01.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
02.
Pourquoi les Francs-maçons ne sont certainement pas les héritiers des constructeurs de cathédrale qu’ils disent être
03.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
04.
L'homme qui combat la bien-pensance pour sauver le monde agricole
05.
Meghan & Harry : all is not well in paradise; Mariage sous couvre-feu pour Laura Smet; Laeticia Hallyday, délaissée ou entourée par ses amis ? Voici & Closer ne sont pas d’accord; Taylor Swift & Katy Perry se câlinent vêtues d’un burger frites de la paix
06.
Notre-Dame de Paris : l’incendie aurait été causé par une série de négligences
01.
PMA et filiation : ces difficultés humaines prévisibles que le gouvernement écarte bien rapidement
02.
Mieux que Jeanne d'Arc : Greta Thunberg voit le CO² à l'œil nu !
03.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
04.
L'Ordre des médecins autorise Jérôme Cahuzac à exercer la médecine générale en Corse
05.
Ce piège dans lequel tombe le gouvernement en introduisant le concept d’islamophobie dans le proposition de loi Avia sur la lutte contre les contenus haineux
06.
Burkini : des femmes envahissent une piscine à Grenoble
Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Olivierino
- 05/10/2016 - 18:49
prison
payer la chine pour qu ils encadrent et utilisent ces prisonniers comme une main d œuvre bon marche
FIGAROCB
- 14/11/2014 - 11:51
Regroupement !
Si l'on peut regrouper ces fameux "islamistes radicaux" dans toutes les prisons de France, on peut aussi très bien s'en débarrasser totalement en les envoyant dans un pays musulman où l'islam est religion d'état : la bas ils se sentiront ces eux, ils seront certainement accueillis à bras ouverts, ils seront donc bien choyés, et, en prime, ils nous feront faire des économies budgétaires et nous débarrasserons le plancher en France !
Mme la ministre de la Justice : voici une solution qui devrait vous convenir !!!!!
zouk
- 14/11/2014 - 11:46
Regroupement des islamistes incarcérés
Avant de décider ce genre de mesures dont le résultat peut être une exacerbation, qui sait?, il serait bon de consulter ceux qui ont l'expérience de ces détenus difficiles: les gardiens. Ce qui s'applique à bien d'autres domaines de l'univers carcéral, entre autres.