En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

La réaction de la femme de Griveaux

05.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

06.

Nos ancêtres les paysans : mais au fait combien de français ont encore une idée de la vie à la ferme ?

07.

Fermeture de Fessenheim : vers une fragilisation à long terme des compétences de la filière nucléaire et notamment pour la construction des futurs EPR

01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

03.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

04.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

05.

L’hiver noir du macronisme : quels lendemains pour LREM ?

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

ça vient d'être publié
décryptage > Economie
Négociations

Brexit : vers une bataille de poissonniers

il y a 50 min 24 sec
décryptage > Media
En route vers les César de la connerie

"Mâles et blancs". Vous avez aimé la saison 1 ? Vous adorerez la saison 2 !

il y a 1 heure 20 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Pourquoi la pollution automobile aurait quand même baissé (et peut-être même plus) sans la politique anti-voitures d’Anne Hidalgo
il y a 1 heure 47 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

La colère du peuple algérien face au règne d'Abdelaziz Bouteflika

il y a 1 heure 54 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

La philosophie : ce sentiment premier de l’existence

il y a 1 heure 54 min
décryptage > International
Un homme averti n’en vaut toujours pas deux

Nouvelles ingérences électorales (de Russie ou d'ailleurs) en vue : les démocraties occidentales toujours pas vaccinées

il y a 2 heures 12 min
décryptage > Société
M'as-tu vu

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

il y a 2 heures 38 min
pépites > Société
Profilage
Le PDG de Rynair fait polémique en expliquant que les terroristes sont souvent des hommes seuls musulmans, pas des familles
il y a 19 heures 25 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le Serpent et la Lance Acte 1" : Un thriller Aztèque comme vous n'en avez jamais vu !

il y a 22 heures 28 min
décryptage > Culture
Too much

Start-up nation oui, anglais à l’eurovision non : qui importe quel mot dans le français d’aujourd’hui ?

il y a 1 jour 14 min
décryptage > France
Kafkaïen

Ces fautes de l’administration française

il y a 1 heure 7 min
décryptage > International
Désaveu

Elections législatives en Iran : une abstention record et un avenir inquiétant

il y a 1 heure 29 min
décryptage > Europe
Bonnes feuilles

L’Europe face aux défis migratoires

il y a 1 heure 54 min
décryptage > Environnement
Bonnes feuilles

Agriculture : l’élevage, l’allié de la planète

il y a 1 heure 54 min
décryptage > Education
Mal adaptés

Pourquoi les plus introvertis sont injustement traités par le système scolaire

il y a 1 heure 55 min
décryptage > High-tech
Menace

Ransomware : radioscopie d'un méga risque économique sous estimé en France

il y a 2 heures 25 min
light > People
Reconversion
L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)
il y a 18 heures 27 min
pépites > International
Enquête
L’association L’Arche révèle des abus sexuels qu'aurait commis Jean Vanier, son fondateur
il y a 19 heures 56 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Une histoire d’amour" : Intensité discutable

il y a 22 heures 41 min
décryptage > France
Image d'Epinal

Nos ancêtres les paysans : mais au fait combien de français ont encore une idée de la vie à la ferme ?

il y a 1 jour 40 min
© Capture / Youtube
© Capture / Youtube
Une petite fortune

Ce que la Turquie et Recep Erdogan auraient pu s'offrir à la place du nouveau palais qui a coûté 500 millions d'euros

Publié le 10 novembre 2014
Ayant fait polémique lors de sa construction, l'Ak Saray est quatre fois plus grand que le château de Versailles.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ayant fait polémique lors de sa construction, l'Ak Saray est quatre fois plus grand que le château de Versailles.

Il porte le nom de Ak Saray, en français "la maison blanche". Rien à voir avec la célèbre résidence de Washington. Le palais que vient d'inaugurer Recep Tayyip Erdogan est 30 fois plus grand. C'est désormais la résidence officielle du Premier ministre turc qui pourra déambuler dans le millier de pièces qui la composent. Le tout pour la bagatelle de 500 millions d'euros, ce qui en fait le palais le plus cher du monde, selon le Global Post.

Le  journal s'est amusé à imaginer ce qu'une telle somme pourrait représenter pour la population turque alors que le chef du gouvernement fait face à de vives tensions dans le pays, un an après un mouvement de protestation anti-gouvernemental  et aujourd'hui face au pouvoir grandissant de l'Etat Islamique en Syrie, pays frontalier.

Premier exemple, cette somme conviendrait justement à gérer l'aide humanitaire des réfugiés syriens qui fuient leur pays en guerre. L'ONU a ainsi besoin de 400 millions d'euros pour s'occuper d'eux cette année.


De la même façon, les Nations Unies ont réclamé 790 millions d'euros pour stopper Ebola. "Additionner le coût du palais aux dépenses déjà effectuées par les autres pays et vous atteindrez ce nombre magique" affirme le journal.

Le Premier ministre turc pourrait aussi apporter une aide significative à l'aide humanitaire mondiale, dont les besoins sont évalués à 8 milliards d'euros sur une année. Ainsi, le prix de la résidence est supérieur aux besoins de l'Afghanistan, de l'Irak ou encore du Yémen.

Recep Tayyip Erdogan pourrait tout aussi bien redistribuer cet argent. Il y en aurait suffisamment pour verser 6,5 euros par habitant dans tout le pays. Et même un peu plus s'il décide de verser cette somme aux Français (7,6 euros). Enfin, avec un petit effort supplémentaire, le Premier ministre pourrait même racheter la franchise de basket-ball américaine des Spurs de San Antonio, championne NBA en titre. Le club de Tony Parker est évalué  à 530 millions d'euros mais "un peu de marchandage devrait faire baisser les prix" ironise le journal.
 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

La réaction de la femme de Griveaux

05.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

06.

Nos ancêtres les paysans : mais au fait combien de français ont encore une idée de la vie à la ferme ?

07.

Fermeture de Fessenheim : vers une fragilisation à long terme des compétences de la filière nucléaire et notamment pour la construction des futurs EPR

01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

03.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

04.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

05.

L’hiver noir du macronisme : quels lendemains pour LREM ?

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires