En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

02.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

03.

Les taux d’intérêt vont rester durablement très bas ... mais au profit de qui ?

04.

Baisse des ventes mondiales d’automobiles : comment Renault est parvenu à limiter la casse même sans Carlos Ghosn

05.

Pourquoi, contrairement aux apparences, l'Iran a gagné face aux Etats-Unis

06.

Ce que “l’amitié” entre Donald Trump et Bernard Arnault révèle de la manière dont l’Europe a échappé au pire de la guerre commerciale. Sans que rien ne soit gagné...

07.

Le taux du Livret A à 0,5% : une règle nouvelle sans « coup de pouce » ? Qu’aurait donné l’ancienne ?

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

03.

Arretmaladie.fr permet d’obtenir un arrêt maladie en 3 minutes sur internet mais déclenche la colère de la sécurité sociale. Sauf que...

04.

Epidémie de gastro-entérites : tout ce qu’il faut savoir pour éviter d’attraper le norovirus

05.

Chine : un virus mystérieux inquiète les autorités chinoises. Et désormais l'OMS

06.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

01.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

02.

"Des profondeurs de nos cœurs" : un livre qui ébranle l'Eglise

03.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

04.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

05.

« Voulez-vous que l'air soit plus pur ? » : le référendum que Macron ne peut pas perdre !

06.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

ça vient d'être publié
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Petit guide des multiples moyens employés par Facebook pour vous traquer en ligne
il y a 1 heure 27 min
décryptage > Science
Evolution stellaire

Betelgeuse superstar : voilà pourquoi nous pourrions bientôt voir apparaître une supernova dans notre ciel

il y a 2 heures 9 min
décryptage > Economie
Âge d'or

Voilà pourquoi l’âge d’or qu’ont représenté les années 2010 pour les riches ne devrait pas se poursuivre dans la décennie qui vient de s’ouvrir

il y a 2 heures 22 min
pépites > Politique
A torts ou à raison ?
Violences policières : Sibeth Ndiaye défend les forces de l'ordre
il y a 13 heures 55 min
pépites > Politique
"10, 9, 8... boum"
Donald Trump raconte l'élimination du général Qassem Soleimani par les forces américaines
il y a 16 heures 21 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Proxima Centauri c : y a-t-il une superterre à 4,2 années-lumière du Soleil ? ; Bételgeuse : sa baisse de luminosité décryptée par Sylvie Vauclair
il y a 20 heures 17 min
décryptage > International
Fiche de lecture

Goliath : le livre choc sur la manière dont les citoyens occidentaux ont organisé la dangereuse impuissance des démocraties (et la surpuissance des géants du web)

il y a 21 heures 42 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Daniel Pennac, rêveur sacré

il y a 21 heures 45 min
décryptage > International
Disparition passée inaperçue

Avec la mort du sultan d'Oman, quel avenir pour la diplomatie conciliatrice au Moyen-Orient ?

il y a 21 heures 47 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Attentat de Charlie Hebdo, entraves à la laïcité : vers le rétablissement du délit de blasphème ?

il y a 21 heures 48 min
décryptage > Santé
Sans (aucun) risque ?

Retrait de médicaments : pourquoi la France ne devrait pas avoir peur de vivre une épidémie d'addiction aux opioïdes à l’américaine

il y a 1 heure 40 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Les taux d’intérêt vont rester durablement très bas ... mais au profit de qui ?

il y a 2 heures 17 min
décryptage > Société
Multi-facettes

Politique, sociale ou purement criminelle, la violence s’impose partout en France. Est-il encore possible d’échapper à la spirale infernale ?

il y a 2 heures 39 min
light > Politique
Une nouvelle vie
Royaume-Uni : le prince Harry et son épouse Meghan Markle renoncent à leur titre d'altesse royale
il y a 15 heures 26 min
pépites > Politique
Numéro 1
Municipales 2020, Paris : Anne Hidalgo prend la première place
il y a 18 heures 51 min
décryptage > Tribunes
De nouveaux enjeux

Les étranges voeux d’Emmanuel Macron pour l’environnement en 2020

il y a 21 heures 6 sec
décryptage > Economie
Un constructeur qui tient la route

Baisse des ventes mondiales d’automobiles : comment Renault est parvenu à limiter la casse même sans Carlos Ghosn

il y a 21 heures 44 min
décryptage > Politique
On a besoin de lui !

M'jid el Guerrab (plus connu sous le sobriquet de "l'homme au casque") va-t-il reprendre du service auprès de Ségolène Royal ?

il y a 21 heures 46 min
décryptage > International
Contre-intuitif

Pourquoi, contrairement aux apparences, l'Iran a gagné face aux Etats-Unis

il y a 21 heures 48 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Système de santé en France : les dérives de la gestion administrative et du manque d’engagement et de courage du pouvoir politique

il y a 21 heures 49 min
© REUTERS/Yannis Behrakis
© REUTERS/Yannis Behrakis
Bref moment de répit

Ukraine : Kiev et les rebelles pro-russes s'accusent d'avoir violé le cessez-le-feu

Publié le 06 septembre 2014
Destinée à mettre fin à un conflit de près de cinq mois dans l'est de l'Ukraine ayant fait 2.600 morts et un demi-million de réfugiés et déplacés, cette trêve avait débuté il y a moins de 24 heures.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Destinée à mettre fin à un conflit de près de cinq mois dans l'est de l'Ukraine ayant fait 2.600 morts et un demi-million de réfugiés et déplacés, cette trêve avait débuté il y a moins de 24 heures.

En Ukraine, la sortie de crise n'est pas pour tout de suite. Pourtant ce vendredi, un grand pas en avant avait été effectué. En effet, un cessez-le-feu entre Kiev et les séparatistes pro-russes avait  été conclu, à Minsk, en Biélorussie. La signature de l'accord avait été confirmée à l'issue de ce sommet par le président ukrainien Petro Porochenko. Mais à peine entrée en vigueur, ce cessez-le-feu a été rompu. Ainsi Kiev a accusé ce samedi les rebelles pro-russes d'avoir tiré sur des positions de l'armée dans l'est du pays.

"Il y a eu vendredi vingt-huit tirs contre des positions des forces ukrainiennes, dont dix après l'entrée en vigueur du régime de cessez-le-feu " a affirmé, selon Le Parisien, le porte-parole militaire ukrainien Andrïi Lyssenko lors d'un point presse. Selon lui, ces tirs se sont produits dans les régions de Donetsk et de Louhansk. "Les forces d'opérations antiterroristes respectent scrupuleusement l'ordre de cessez-le-feu" a-t-il poursuivi. 

Auparavant, des dirigeants séparatistes de Donetsk avaient de leur côté imputé aux forces gouvernementales la violation de ce cessez-le-feu.  Vladimir Makovitch, un responsable du parlement séparatiste à Donetsk cité par Le Parisien, a fait état de"plusieurs tirs de roquette à la périphérie de Donetsk, ainsi qu'un convoi d'armes lourdes qui venait de Zaporijjia", une région voisine de celle de Donetsk. . "C'est une provocation ou un test pour nos nerfs. Nous essaierons de respecter le cessez-le-feu mais si les provocations se poursuivent, on va riposter", a-t-il promis.

Pour rappel, Kiev et les rebelles pro-russes ont signé vendredi à Minsk (en Biélorussie) un cessez-le-feu destiné à mettre un terme à un conflit de près de cinq mois dans l'Est, qui a fait deux mille six cents morts et un demi-million de réfugiés et de déplacés. Une trêve qui a été accueillie avec scepticisme par les Occidentaux. Ainsi, les 28 Etats membres de l'Union européenne se sont mis d'accord vendredi soir pour de nouvelles sanctions contre la Russie, qui seront formellement adoptées lundi. Ces sanctions comprennent des mesures renforcées concernant l'accès aux marchés des capitaux, la défense, les biens à double usage civil et militaire et les technologies sensibles. Mais la Russie a averti samedi qu'elle réagirait en cas de nouvelles sanctions économiques, en accusant l'Union européenne de soutenir ainsi "le parti de guerre à Kiev".

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

02.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

03.

Les taux d’intérêt vont rester durablement très bas ... mais au profit de qui ?

04.

Baisse des ventes mondiales d’automobiles : comment Renault est parvenu à limiter la casse même sans Carlos Ghosn

05.

Pourquoi, contrairement aux apparences, l'Iran a gagné face aux Etats-Unis

06.

Ce que “l’amitié” entre Donald Trump et Bernard Arnault révèle de la manière dont l’Europe a échappé au pire de la guerre commerciale. Sans que rien ne soit gagné...

07.

Le taux du Livret A à 0,5% : une règle nouvelle sans « coup de pouce » ? Qu’aurait donné l’ancienne ?

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

03.

Arretmaladie.fr permet d’obtenir un arrêt maladie en 3 minutes sur internet mais déclenche la colère de la sécurité sociale. Sauf que...

04.

Epidémie de gastro-entérites : tout ce qu’il faut savoir pour éviter d’attraper le norovirus

05.

Chine : un virus mystérieux inquiète les autorités chinoises. Et désormais l'OMS

06.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

01.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

02.

"Des profondeurs de nos cœurs" : un livre qui ébranle l'Eglise

03.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

04.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

05.

« Voulez-vous que l'air soit plus pur ? » : le référendum que Macron ne peut pas perdre !

06.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 08/09/2014 - 01:12
Le cessez-le-feu à été rompu en différents endroits...
près de Marioupol, un journaliste témoigne sur RFI: "Hier, le principal barrage militaire, à l’est de Marioupol, a essuyé des tirs d’artillerie répétés entre 22 h et 22 h 30 environ. L’envoyé spécial de France 24 s’y est rendu peu après et ce qu’il a vu sur place ne laissait aucune place au doute. Les positions de l’armée ukrainienne avaient clairement été attaquées..." Les agresseurs commencent à tomber totalement le masque, et ils pourront bientôt recoudre leurs écussons décousus de leurs treillis, ainsi que leurs couleurs camouflées sur leurs chars...car il sera devenu pour eux inutile de se cacher d'être russes!
Leucate
- 07/09/2014 - 13:04
Ca tient quand même
pour le moment.
Il faut bien se rendre compte néanmoins que les armées de l'Ouest et de l'Est, disparates et pas très disciplinées, comptent dans leurs rangs des commandants locaux qui peuvent s'exciter et prendre des initiatives malencontreuses au moindre incident mal interprété.
On n'est pas dans le cas de figure d'armées ayant une chaîne de commandement efficace où tout remonte et descend de l'Etat-major.
vangog
- 06/09/2014 - 23:49
""Nous essaierons de respecter le cessez-le-feu"...
Difficile de croire les menteurs pro-russes, quand ils sont aussi peu convaincants! Et difficile d'imaginer que le camp Russe et le camp Ukrainien vont cesser leurs aproviionnements en armes et en hommes: c'est principalement à cela que sert un cessez-le-feu...rassembler ses forces pour l'attaque suivante!
Les arguments des envahisseurs russes sont d'une affligeante naïveté. signe de la toute puissance qu'ils s'étaient arrogé en Ukraine et qui leur avait obscurci le cerveau, avant la libération de l'Ukraine par son peuple...