Internet
Wikio devient Ebuzzing
Publié le 31 août 2011
Le groupe change de nom à l'occasion d'une levée de fonds et réoriente sa stratégie.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le groupe change de nom à l'occasion d'une levée de fonds et réoriente sa stratégie.

Wkio s'offre un lifting à l'occasion d'une nouvelle levée de fond de 25 millions d'euros. Le groupe de Pierre Chappaz, leader dans le secteur des médias participatifs en France, s'appellera désormais Ebuzzing. Ebuzzing était déjà le nom de l'entreprise chargée de la vente d'espaces publicitaires sur les blogs, avec laquelle Wikio avait déjà fusionné en 2009.

Le changement de nom de Wikio reflète la nouvelle stratégie du groupe, qui va se recentrer autour de la publicité, comme l'explique son PDG :

"Nous allons porter l'ensemble des technologies développées par notre équipe de R&D durant les 6 dernières années sur le site Ebuzzing pour aider les marques à identifier les communautés les plus influentes et surveiller leur réputation en ligne."

Les activités d'Ebuzzing représentent déjà 70 % du chiffre d'affaire du groupe, alors que les portails Wikio ne rapportent pas grand chose, de l'aveu même de Pierre Chappaz. Le portail Wikio News, qui permet de repérer les informations qui ont le plus "buzzé" récemment, n'a pas rencontré le grand public et devrait cesser son activité dans les prochaines semaines. 

Vu sur : Lu sur Zdnet
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
Wikio, Pierre Chappaz
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
02.
A la recherche des Gilets jaunes disparus
03.
Quand la SNCF se laisse déborder par ses contrôleurs
04.
Vent de sécularisation sur le monde arabe ? Ces pays qui commencent à se détourner de la religion
05.
Quand les secrets du succès du Bon Coin intriguent Amazon et eBay
06.
Nominations européennes : le bras de fer entamé par Emmanuel Macron avec l’Allemagne peut-il aboutir ?
07.
Canicule : y’a-t-il encore un adulte dans l’avion ?
01.
Une liberté factice?
01.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
02.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
03.
Pourquoi les Francs-maçons ne sont certainement pas les héritiers des constructeurs de cathédrale qu’ils disent être
04.
L'homme qui combat la bien-pensance pour sauver le monde agricole
05.
A la recherche des Gilets jaunes disparus
06.
Meghan & Harry : all is not well in paradise; Mariage sous couvre-feu pour Laura Smet; Laeticia Hallyday, délaissée ou entourée par ses amis ? Voici & Closer ne sont pas d’accord; Taylor Swift & Katy Perry se câlinent vêtues d’un burger frites de la paix
01.
PMA et filiation : ces difficultés humaines prévisibles que le gouvernement écarte bien rapidement
02.
Mieux que Jeanne d'Arc : Greta Thunberg voit le CO² à l'œil nu !
03.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
04.
L'Ordre des médecins autorise Jérôme Cahuzac à exercer la médecine générale en Corse
05.
Ce piège dans lequel tombe le gouvernement en introduisant le concept d’islamophobie dans le proposition de loi Avia sur la lutte contre les contenus haineux
06.
Burkini : des femmes envahissent une piscine à Grenoble
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires