En direct
Best of
Best of du 13 au 19 juillet
En direct
© Reuters
Aie Aie Aie

Fukushima : la catastrophe coûtera bien plus cher que prévu

Publié le 27 août 2014
Alors que le gouvernement avait évalué à 5 800 milliards de yens l'argent nécessaire pour couvrir les conséquences du drame, une étude vient de relever la somme à 11 082 milliards.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors que le gouvernement avait évalué à 5 800 milliards de yens l'argent nécessaire pour couvrir les conséquences du drame, une étude vient de relever la somme à 11 082 milliards.

Trois ans et demi plus tard, la catastrophe de Fukishima pèse encore sur le Japon. Selon une étude universitaire consultée ce mercredi 27 août par l'AFP, l'accident atomique coûtera à près le double de ce que le gouvernement nippon avait estimé au préalable. Kenichi Oshima, professeur d'économie environnementale à l'Université Ritsumeikan, a chiffré "au minimum à 11 082 milliards de yens" (80 milliards d'euros) les sommes à débourser pour payer les dégâts de cette catastrophe survenue en mars 2011. Pour sa part, le gouvernement japonais avait évalué à 5 800 milliards l'argent nécessaire pour couvrir les conséquences de ce drame.

Les sommes prises en compte par Kenichi Oshima comprennent l'indemnisation des personnes évacuées et/ou ayant perdu leur travail à cause de l'accident. A l'heure actuelle, quelques 4 980 milliards de yens ont été fournis à la compagnie gérante Tokyo Electric Power (Tepco) par un fonds spécialement créé alimenté par l'Etat et les compagnies d'électricité. Mais ces dommages et intérêts pourraient encore doubler. Le fonds a d'ailleurs déjà relevé son plafond à 9 000 milliards de yens au lieu de 5 000 milliards. Sont également pris en compte les frais de décontamination des alentours de la centrale et le stockage des déchets résultats (3 540 milliards). Ce à quoi s'ajoutent 2 168 milliards de coûts directement liés à la gestion de la situation au sein de la centrale et les fonds requis pour le démantèlement des réacteurs saccagés. Le reste relève d'autres dépenses administratives liées à cet accident.

Ces coûts astronomiques vont être de la responsabilité des citoyens. Soit en tant que contribuables si l'Etat paye, soit en tant qu'utilisateurs de courant via la facture émise par la compagnie si elle rembourse finalement les sommes avancées. Car Tepco, qui a été sauvée de la faillite par l'Etat, est censée rendre l'argent qu'on lui a prêté.  

 

Vu sur : Lu sur Yahoo!
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Descente aux enfers : alors que la canicule s’abat sur la France, la culture démocratique s’évapore

02.

Ces caractéristiques pas très progressistes qui expliquent paradoxalement que Greta Thunberg soit devenue l’idole de ceux qui croient l’être

03.

Un million de personnes veulent envahir la zone 51 aux Etats-Unis

04.

Pourquoi le Roi Lion pourrait être le dernier classique que Disney parvient à recycler

05.

Jordan Bardella sur Sibeth Ndiaye : "Elle est habillée comme un Télétubbies"

06.

Quand les documents officiels sur le SNU montrent que l’occasion de restaurer l’autorité a été manquée

07.

Pourquoi l’Europe ne s’est jamais complètement remise de l’échec de l’attentat du 20 juillet 1944 contre Hitler

01.

Ces raisons pour lesquelles le marché de l’immobilier n’est pas vraiment favorable à ceux qui veulent se loger malgré des taux d’intérêt historiquement bas

02.

Camille Combal et Heidi Klum mariés en secret ; Karine Ferri &Nabilla, Kate &Meghan : tout était faux !; Libertinage et infidélités lesbiennes : Stéphane Plaza & Miley Cyrus assument; Brad Pitt & Angelina Jolie se réconcilient par surprise

03.

Les accusations de racisme et de sexisme portées contre Zohra Bitan pour avoir critiqué les tenues et la “coupe de cheveux sans coupe” de Sibeth NDiaye sont-elles justifiées ? Petits éléments de réflexion

04.

Lignes de fractures : ce que les drapeaux algériens nous révèlent de l’état des Français (et des nouveaux clivages politiques)

05.

Critiquée pour son poids, Miss France réplique : "Moi au moins, j’ai un cerveau"

06.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

01.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

02.

Face au "séparatisme islamiste" qui menace l’unité de la France, la tentation de "l’autonomie relative"...

03.

Descente aux enfers : alors que la canicule s’abat sur la France, la culture démocratique s’évapore

04.

Ces caractéristiques pas très progressistes qui expliquent paradoxalement que Greta Thunberg soit devenue l’idole de ceux qui croient l’être

05.

Lignes de fractures : ce que les drapeaux algériens nous révèlent de l’état des Français (et des nouveaux clivages politiques)

06.

Les accusations de racisme et de sexisme portées contre Zohra Bitan pour avoir critiqué les tenues et la “coupe de cheveux sans coupe” de Sibeth NDiaye sont-elles justifiées ? Petits éléments de réflexion

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires