En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
Craintes

L'Etat islamique va "au-delà" de toute autre menace terroriste, assure le Pentagone

Publié le 22 août 2014
Selon le chef d'état-major interarmées Martin Dempsey, pour venir à bout de l'EI, il faudra s'y attaquer "aussi en Syrie" : là où les djihadistes sont les plus armés et les plus forts.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon le chef d'état-major interarmées Martin Dempsey, pour venir à bout de l'EI, il faudra s'y attaquer "aussi en Syrie" : là où les djihadistes sont les plus armés et les plus forts.

Le Pentagone a reconnu pour la première fois, jeudi 22 août, que l'Etat Islamique (EI) allait "bien au-delà" de toute autre menace terroriste connue jusqu'à maintenant, y compris Al-Qaida. Selon le secrétaire à la défense américain, Chuck Hagel, le groupe terroriste qui contrôle actuellement une grande partie du nord de la Syrie et de l''Irak est "plus sophistiqué et mieux financé que tout autre groupe que nous ayons connu. Il va au-delà de tout autre groupe terroriste". Interrogé sur les capacités de l'EI à commettre une attaque contre les Etats-Unis comparable à celles du 11 septembre 2001, Chuck Hagel a répondu que ce groupe djihadiste était : "Aussi bien organisé et financé que toute autre organisation dont nous ayons eu connaissance. Ils sont plus qu'un simple groupe terroriste. Ils allient idéologie et sophistication militaire. Ils sont incroyablement bien financés. Cela va au-delà de tout ce qu'il nous a été donné de voir".

Le chef d'état-major interarmées Martin Dempsey s'est, quant à lui, inquiété sur le retour dans leurs pays de ressortissants occidentaux qui ont combattu avec l'EI. Selon le département d'Etat, le groupe compte quelque 12 000 étrangers venant de 50 pays, dont un "petit nombre d'Américains". Par ailleurs, pour venir à bout de ces djihadistes il faudra s'y attaquer "aussi en Syrie" : là où ils sont les plus armés et les plus forts, a déclaré Martin Dempsey, ajoutant : "L'EI sera véritablement défait lorsqu'il sera rejeté par les quelque 20 millions de sunnites privés de droit qui habitent entre Damas et Bagdad".

L'assassinat du journaliste américain James Foley et la diffusion de la vidéo de sa décapitation a visiblement poussé les Etats-Unis à s'exprimer sur ce sujet. "Je pense que lorsque des millions d'Américains ont vu cela, ils ont décidé de s'attaquer à ces mecs", a résumé Chris Hill, l'ambassadeur américain en Irak, à la BBC. Auparavant, l'intervention aérienne américaine, en soutien des forces kurdes irakiennes par les pays européens, avait amorcé une contre-offensive. Cette dernière a permis d'interrompre la progression des djihadistes en Irak. L'aviation américaine a effectué près de 90 bombardements depuis le 8 août. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

02.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

03.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

04.

L'arrivée du Pape François et la fin d'une Eglise dogmatique

05.

Qui a dit « j’ai une intolérance aux homards, je n’aime pas le caviar, le champagne me donne mal à la tête » ?

06.

Pourquoi l’euro pourrait bien être le prochain dommage collatéral de la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis

07.

Après l’annonce de la mort d’Hamza Ben Laden, de hauts responsables d’Al-Qaida réapparaissent

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

03.

Pour comprendre l’après Carlos Ghosn, l’affaire qui a terrassé l’année 2019 dans le monde des entreprises

04.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

05.

Peugeot-Citroën : le lion résiste aux mutations mondiales

06.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

01.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

02.

M. Blanquer, pourquoi cachez-vous à nos enfants que les philosophes des Lumières étaient de sombres racistes ?

03.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

04.

Réorganisation de la droite : cette impasse idéologique et politique qui consiste à s'appuyer uniquement sur les élus locaux

05.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

06.

Italie : quelles leçons pour la droite française ?

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 22/08/2014 - 20:03
Merci aux politiques immigrationnistes gauchistes!...
...politiques qui ont permis à ces chiens furieux nourris dans la haine de la main qui les a trop généreusement nourri, de se spécialiser et de créer leur réseau terroriste trans-national. Les Européens doivent savoir que ces fanatiques revenus en Europe et aux USA, ne vont pas s'attaquer aux pays les plus forts, mais aux démocraties les plus affaiblies par leur soumission aveugle à la social-démagogie archaïque. La France et l'Italie terriblement meurtries par le gauchisme clientéliste et immigrationnistes, seront les premiers des pays visés. Les autres pays lucides commencent à prendre les devants. Ainsi, l'Autriche vient déjà de refouler quelques dizaines d'immigrants clandestins qui tentaient de les infester à partir de l'Italie. Si la France ne se protège pas très vite de cette gangrène provoquée par le gauchisme, elle en perdra le peu d'âme et le peu de valeurs qui lui restent...