En direct
Best of
Best of du 13 au 19 juillet
En direct
© Wikimedia/Tungsten
Fraudeurs

L'UNEF dénonce 42 universités "hors-la-loi" pratiquant des frais illégaux et la sélection

Publié le 17 juillet 2014
Le syndicat étudiant accuse 14 de ces universités et grandes écoles de pratiquer des "frais d'inscription supérieurs au montant fixé nationalement par le ministère".
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le syndicat étudiant accuse 14 de ces universités et grandes écoles de pratiquer des "frais d'inscription supérieurs au montant fixé nationalement par le ministère".

Le principe d'égalité des chances vacille dans le supérieur. Quarante-deux établissements d'enseignement supérieurs sont "hors-la-loi", dénonce l'Union nationale des étudiants de france (UNEF, syndicat majoritaire). Dans un communiqué publié ce mercredi 16 juillet, le syndicat étudiant accuse 14 de ces universités et grandes écoles de pratiquer des "frais d'inscription supérieurs au montant fixé nationalement par le ministère" et 33 universités de "sélectionner les étudiants à l'entrée de la licence et du master", et ce, "en toute illégalité".

"Certaines universités n'hésitent pas à facturer des services qui font pourtant partie des missions du service public : accès aux salles informatiques et aux bibliothèques, soutien pédagogique", écrit l'Unef, qui donne une liste des mauvais élèves. En tête de liste : l'Institut d'Administration des Entreprises (IAE) de Grenoble, où "800 euros sont facturés en toute illégalité aux étudiants", écrit le syndicat. Derrière se classe l'Université de Haute-Alsace à Mulhouse, avec des frais à 300 euros pour une année en master, et Centrale Paris (330 euros), etc. Pour la sélection, l'UNEF cite notamment Paris-Descartes (deux licences et 34 masters), l'Université d'Avignon (quatre licences et 21 masters), Paris-Sorbonne (quatorze licences et sept masters).

 

L'UNEF, établit un décompte tous les ans. Le syndicat avait trouvé en 2013 24 établissements imposant des frais illégaux et 27 ayant mis en place une sélection : pour entrer dans une licence spécialisée (en exigeant des prérequis), une licence généraliste (en fonction de la série ou des notes au baccalauréat) ou en master 1 (alors que la sélection ne peut légalement intervenir qu'en 2e année de master).

Vu sur : Le Monde
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les Français contre le burkini mais de moins en moins nu(e)s à la plage : la France devient-elle puritaine malgré elle ?

02.

Descente aux enfers : alors que la canicule s’abat sur la France, la culture démocratique s’évapore

03.

Ces caractéristiques pas très progressistes qui expliquent paradoxalement que Greta Thunberg soit devenue l’idole de ceux qui croient l’être

04.

Meurtre d’un policier à Toulouse : les raisons qui expliquent cette explosion des violences gratuites (et les moyens de l’endiguer)

05.

Un million de personnes veulent envahir la zone 51 aux Etats-Unis

06.

Ceta, climat, FAO, Chine, Hulot... Et si le nouveau mal français résidait tout simplement dans la bêtise de nos élites politiques ?

07.

Pourquoi le Roi Lion pourrait être le dernier classique que Disney parvient à recycler

01.

Ces raisons pour lesquelles le marché de l’immobilier n’est pas vraiment favorable à ceux qui veulent se loger malgré des taux d’intérêt historiquement bas

02.

Camille Combal et Heidi Klum mariés en secret ; Karine Ferri &Nabilla, Kate &Meghan : tout était faux !; Libertinage et infidélités lesbiennes : Stéphane Plaza & Miley Cyrus assument; Brad Pitt & Angelina Jolie se réconcilient par surprise

03.

Les accusations de racisme et de sexisme portées contre Zohra Bitan pour avoir critiqué les tenues et la “coupe de cheveux sans coupe” de Sibeth NDiaye sont-elles justifiées ? Petits éléments de réflexion

04.

Lignes de fractures : ce que les drapeaux algériens nous révèlent de l’état des Français (et des nouveaux clivages politiques)

05.

Critiquée pour son poids, Miss France réplique : "Moi au moins, j’ai un cerveau"

06.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

01.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

02.

Face au "séparatisme islamiste" qui menace l’unité de la France, la tentation de "l’autonomie relative"...

03.

Descente aux enfers : alors que la canicule s’abat sur la France, la culture démocratique s’évapore

04.

Ces caractéristiques pas très progressistes qui expliquent paradoxalement que Greta Thunberg soit devenue l’idole de ceux qui croient l’être

05.

Lignes de fractures : ce que les drapeaux algériens nous révèlent de l’état des Français (et des nouveaux clivages politiques)

06.

Les accusations de racisme et de sexisme portées contre Zohra Bitan pour avoir critiqué les tenues et la “coupe de cheveux sans coupe” de Sibeth NDiaye sont-elles justifiées ? Petits éléments de réflexion

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Hugues001001
- 17/07/2014 - 14:19
En attendant
Si l'UNEF nous disait comment elle est financée et qui du PS, ces jours-ci, y bénéficie d'un emploi fictif ? En cherchant bien, ça doit pouvoir se trouver: Cambadélis l'a déjà été, lui.