En direct
Best of
Best of du 6 au 12 juillet
En direct
Tensions

Les djihadistes de l'EIIL proclament un "califat islamique" entre l'Irak et la Syrie

Publié le 30 juin 2014
Le groupe a désigné son chef, Abou Bakr Al-Baghdadi, comme "calife" et donc "chef des musulmans partout" dans le monde.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le groupe a désigné son chef, Abou Bakr Al-Baghdadi, comme "calife" et donc "chef des musulmans partout" dans le monde.

 

Les djihadistes de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL), engagés dans les combats en Syrie et en Irak, ont annoncé dimanche 29 juin le rétablissement du califat et le changement de nom de l'organisation en "l'Etat islamique". Le califat est un régime politique islamique disparu il y a près d'un siècle. L’EIIL compte l’imposer sur les régions qu’il a conquises en Syrie et en Irak. ll a désigné son chef, Abou Bakr Al-Baghdadi, comme "calife" et donc "chef des musulmans partout" dans le monde.

Dans un enregistrement diffusé sur internet, le porte-parole du groupe a notamment estimé que le califat était "le rêve de tout musulman" et "le souhait de tout djihadiste", prévenant les musulmans, "qu'avec l'annonce du califat, il est désormais de leur devoir de prêter allégeance au calife Ibrahim". Aux autres groupes djihadistes et islamistes, il a déclaré : "Vous n'avez aucune excuse religieuse pour ne pas soutenir cet Etat. Sachez qu'avec l'établissement du califat, vos groupes ont perdu leur légitimité. Personne ne peut ne pas prêter allégeance au califat."

Au cours de son avancée fulgurante depuis le 9 juin en Irak, le groupe djihadiste a mis la main sur Mossoul et sur une grande partie de sa province Ninive (dans le nord), ainsi que sur des secteurs des provinces de Diyala (à l’est), Salaheddine, Kirkouk et Al-Anbar (à l’ouest). Il se trouve désormais à une centaine de kilomètres de Bagdad. Par ailleurs, l’EILL bénéficie du soutien d'ex-officiers de Saddam Hussein, de groupes salafistes et de certaines tribus. En Syrie, il contrôle en grande majorité la province de Raqa (dans le nord) et de larges parts de la province pétrolière de Deir Ezzor (à l’est), frontalière de l'Irak. Enfin, il dirige même certaines positions dans la province d'Alep (dans le nord).

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

02.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

03.

La fête est finie : les constructeurs automobiles obligés de tirer les leçons de la baisse importante de leurs ventes

04.

Les trois (fausses) excuses de Macron pour ne pas mettre en œuvre son programme de réduction de dépenses publiques

05.

La dangereuse complaisance du planning familial avec l’islam radical

06.

A ses ralliés, la République (En marche) pas reconnaissante

07.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

01.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

02.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

05.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

06.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

04.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

05.

Chasse aux comportements indécents : ce que la France a à gagner … et à perdre dans sa quête grandissante de vertu

06.

Et toute honte bue, François de Rugy limogea sa chef de cabinet…

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
ISABLEUE
- 30/06/2014 - 11:53
C'est cela, oui...ils ont fumé trop de hashisc
Bon, ils ne faut pas non qu'ils dépassent trop de leurs frontières.
Qu'ils y fassent joujou.. mais pas trop.
QU'est ce qu'on attend pour vitrifier ces barbares ???
chrisbord
- 30/06/2014 - 10:19
Paertout dans le Monde !
A la lecture de plusieurs ouvrages, il apparaît que nous sommes déjà fortement infiltrés avec dépôts d'armes de nouvelles générations capables de détruire nos avions de chasse les plus modernes ! Merci Mrs Chirac et Giscard !